Le Groupe Zouari dévoile les nouvelles SsangYong Rexton et Korando    Non, on n'est pas à vendre    LA SOTUVER : Un saut significatif de 26% dans le chiffre d'affaires    L'UIB finit l'année 2017 avec un PNB en hausse de 17%    Une communication gouvernementale chaotique    La statue de Hédi Chaker trône à Sfax    Emna Ben Arab : Les terroristes détenus revenant des zones de conflits jouissent d'un système de soutien    Un pharmacien lance un cri d'alerte contre les produits de contrebande    Des fleurs pour Algernon, l'adaptation théâtrale de Selma Boukef et Abdelmonem Chouayet    L'Instance nationale des auto-écoles appelle à l'instauration de la conduite accompagnée    Imed Hammami : La couverture sanitaire gratuite ne comprendra pas tous les chômeurs    « Tounes fi inaya », le nouveau livre de Nizar Chaâri    Plusieurs terroristes arrêtés et des mouvements suspects constatés    Nouveaux éclairages sur l'opération militaire à mont Salloum    Hammadi Samoud remporte la 33ème édition du Prix Aboulkacem Chebbi    Un équipage Tunisair au Rallye Alyssa    LA BNA primée au Flambeau Olympique 2017    BNA Challenge Team : Un engagement historique en faveur de l'Handisport    La Palestine appelle à une réunion d'urgence de la Ligue arabe    Vidéo - Cheb Béchir chante pour sa mère... il fond en larmes et fend les cœurs !    Une cinquantaine de blessés après un renversement d'autocar de tourisme    Des éléments d'une organisation terroriste mis aux arrêts à Médenine    Le président Erdogan mis en cause devant un tribunal new-yorkais    Attijari Bank « Meilleure banque en Tunisie » pour la 4ème fois de suite    Plusieurs morts et blessés dans un double attentat-suicide au Nigeria    Saisie de marchandises de contrebande d'une valeur de 240 mille dinars à Gabès    En photos : Les plus belles coiffures de la cérémonie de clôture du festival International du Film du Caire    Retour en images sur les plus beaux looks de la cérémonie de clôture du festival International du Film du Caire    La communauté Tunisienne de la réalité augmentée et virtuelle est née !    Le ministre de la Justice visite des centres de détention à l'occasion du Mouled    Mondial 2018 - La Belgique, le Panama, la Tunisie et l'Angleterre versés dans le groupe G    بالصور: لهذا تشابه ما ارتدته درة مع فستان ميريام فارس    Chahed préside la célébration du Mouled à la Mosquée Okba Ibn Nafa    Décisions de la fédération de football après les violences lors du match du Classico    En vidéos : Ericsson démontre le potentiel de la transformation Digital et de la 5G    Les arbitres des rencontres du Mondial 2018 seront connus en janvier prochain    Tunisie- Ligue 1: calendrier de la 1ère journée des play-off    Météo: Prévisions pour dimanche 26 février 2017    USA : New Orleans : Un camion fou fonce dans la foule : 28 victimes    154 parlementaires demandent à François Hollande de reconnaître l'Etat de Palestine    Tunisie – Remaniement ministériel : Réaction incendiaire de Sami Taheri    Tunisie – URGENT : Remaniement ministériel plein de surprises et de signes qui ne trompent guère    Arrestation de 12 Africains tentant d'entrer illégalement en Libye à partir de Ras Jedir    La plus jeune américaine à avoir achevé le tour du monde recommande de visiter la Tunisie    Tunisie – Météo : Baisse sensible des températures avec pluies et orges isolés    Daesh bomb attack kills 35 in Syria's Al-Bab    Ouverture de deux nouvelles lignes aériennes de Tunisair vers Constantine et Conakry    Retour sur la grande polémique créée à propos de la pièce théâtrale « Fausse Couche », le TNT réagit    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Trop de gaspillage d'eau dans nos hôtels !
Tourisme
Publié dans Le Temps le 23 - 08 - 2008


*
Le touriste consomme en moyenne 300 litres d'eau par jour
L'eau constitue une source de consommation pour le touriste : celle des espaces verts des hébergements, des activités de loisirs (piscines, golfs, jardins...) Les touristes consomment jusqu'à deux fois plus d'eau que d'habitude. Soit 300 litres d'eau par jour et par personne.
Ce qui est élevé étant donné les ressources dont nous disposons actuellement. D'ou la nécessité d'économiser cette eau et de mettre fin à ce gaspillage qui guette nos unités hôtelières. De plus, la consommation d'eau par vacancier augmente avec le standing de l'hôtel : plus celui-ci est élevé, plus la consommation d'eau est importante. Ainsi l'arrosage des jardins exige 15 à 20 litres par m2, une toilette : 3 litres , un WC : 4 à 5 litres , une douche : 60 litres , un bain : 150 litres .Préoccupés par ce problème, on a commencé à prendre des mesures comme le traitement des eaux usées et sa réutilisation pour arroser jardins et golfs, la modernisation des systèmes de distributions d'eau pour limiter le gaspillage d'eau liée aux fuites (des tuyaux aux robinets, en passant par les chasses d'eau économiques). L'étude de l'ingénieur conseil Raoudha Lahache qui repose sur le diagnostic de l'état actuel de l'utilisation de l'eau dans 67 unités hôtelières réparties dans tout le pays a révélé que « 52% de la consommation spécifique est répartie entre l'irrigation des espaces verts, les pertes dans les réseaux et l'appoint aux piscines. » Il est vrai comme le souligne le TO français Easyvoyages « le vacancier peut lui aussi contribuer au bon usage de l'eau, en prenant des douches rapides, en fermant le robinet du lavabo pour se brosser les dents, en évitant de surcharger l'eau de la piscine en crème solaire par des bains répétés. Mis bout à bout, ces simples gestes permettent d'économiser des milliers de litres sur la consommation d'un hôtel dans l'année et de contribuer à long terme à une meilleure préservation de l'environnement des lieux touristiques. » La pression du tourisme est la plus forte au moment où les ressources en eau sont rares et demandées par l'irrigation. L'étude de l'universitaire Raoudha Lahache a permis de proposer des solutions à court, à moyen et à long terme pour réduire la consommation spécifique à 300 litres par nuitée. « Les solutions proposées sont d'ordre technique, organisationnel et réglementaire. Ces mesures qui nécessitent la mise en application effective du décret du 14 février 2002 relatif à l'audit des systèmes d'eau chez les gros consommateurs, ont permis de déduire que sur la base d'une consommation spécifique nationale actuelle du secteur touristique qui est de 566 litres par nuitée, ces mesures permettront à court terme une économie d'eau de 39%, ce qui ramènera la consommation
spécifique à court terme en 2010 à 346 litres par nuitée. A moyen terme, la poursuite de l'opération de l'audit, nécessaire tous les cinq ans, couplée à de nouvelles mesures techniques ont permis d'atteindre l'objectif de l'étude. En effet durant la période de 2010 à 2015, l'économie d'eau serait de 25,5% ce qui ramène la consommation spécifique à 201 litres par nuitée. » Même si la consommation du secteur touristique ne représente que 0,8% de la consommation nationale, conclut Raoudha Lahache l'application de cette stratégie permettra à la Tunisie de récupérer en dix années environ 80
M m3, ce qui correspond à la capacité d'un barrage »


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.