Chris Murphy : Kaïs Saïed ne tient pas ses engagements    Monde- Daily brief du 27 septembre 2021: Emmanuel Macron ciblé par un homme qui lui a lancé un œuf    Ministre de l'Education: Plus de 450 écoles seront réaménagées dans les prochains mois    Retour du Salon de la Création Artisanale du 1 au 10 octobre 2021 au Kram    Démission collective à Ennahdha - Abdellatif Mekki : Nous n'étions plus qu'un fardeau    La Tunisie s'illustre au Championnat d'Afrique d'échecs    Chiffre du jour : 141 millions de dinars, seulement, sont les crédits extérieurs nets mobilisés par la Tunisie    Abir Moussi : La définition de Kaïs Saïed de l'Etat civil se croise avec celle d'Al-Qaradhawi    Slaheddine Dchicha: De «l'exception tunisienne» à l'état d'exception    Parti des Travailleurs: Kais Saied s'est donné tous les pouvoirs    Olaf Scholz, le probable chancelier d'Allemagne    Exposition Ouatann de Chiara Montenero, du 1er au 30 octobre 2021 à la galerie Alain Nadaud    Dernière minute- Affaire S17: Mandat de dépôt à l'encontre de Seif Eddine Makhlouf    Tunisie – Coronavirus: le taux de positivité des tests baisse à 6,62%    STEG: Des compteurs intelligents à partir de janvier 2022    Flat6Labs, une levée de fonds de 30 MDT pour l'Anava Seed Fund et accueil d'un nouvel investisseur    Décès du rédacteur en chef du journal Echaâb, Mokhtar Ghriss    Attaque de Kasar Hellal : le Parquet ordonne une instruction pour homicide volontaire    Il y'a 23 ans, naissait Google, rappelle le Google Doodle du jour    Tunisie – ONU : Jerandi s'entretient à New York avec Lacroix    Infrastructures : Doublement de la route reliant Zarzis à Djerba    Ons Jabeur se hisse à la 16ème position au classement WTA    ONU-Habitat : Les cinq lauréats tunisiens recevront leur prix le 29 septembre    Tunisie – météo: Cellules orageuses et températures seront en légère baisse    Abdellatif Mekki appelle les députés à agir pour réclamer le retour du Parlement    Ons Jabeur monte à la 16ème place du classement mondial !    Samir Dilou : Même notre prophète avait moins de prérogatives que Kaïs Saïed !    CJD Business Awards 2021 - Le prix du Meilleur Jeune Dirigeant décerné à Marouan Ariane    Dernière minute-Coronavirus: 11 décès et 381 nouvelles contaminations, Bilan du 25 septembre 2021    Ali Larayedh: Les dernières mesures présidentielles menacent l'entité de l'Etat    Foot-Europe: le programme du jour    Supercoupe 2020-2021 (EST-CSS 1-0) : Les déclarations d'après-match    Clermont vs Monaco : Où regarder le match en direct et live streaming ?    La Fondation Orange lance la 4e édition du Prix Orange du Livre en Afrique    Photo du jour : 2 millions de dinars dé    De retour à l'opéra: Une série de pièces de théâtre à la cité de la culture du 1 au 7 octobre    3 membres du congrès américain appellent Biden à intervenir en vue de rétablir le Parlement tunisien    Manchester United vs Aston villa en direct et live streaming : Comment regarder le match ?    Foot-Europe: le programme du jour    La Fondation Orange lance la 4e édition du Prix Orange du Livre en Afrique    Tout savoir sur Les Araméens    JCC 2021 : Listes des films sélectionnés dans le cadre de Chabaka et Takmil    Envirofest à Bizerte en marge du Forum Mondial de la Mer (Programme)    Libye: Dbaïba rejette le retrait de confiance    Abu al-Bara al-Tounsi tué dans un raid à Idleb    Crise des sous-marins: Quelques leçons pour les Arabes    Pêcheurs tunisiens interpellés par les garde-côtes libyens : Le ministère de la Défense rappelle la réglementation    Comment comprendre les prochaines élections en Allemagne et quel impact sur la Tunisie du départ d'Angela Merkel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Vastes travaux d'aménagement de la grande mosquée de Bizerte
Ville
Publié dans Le Temps le 17 - 09 - 2008

Après la restauration assez remarquable de la mosquée de la Kasbah qui a retrouvé sa splendeur d'antan, c'est au tour de la grande mosquée de la ville de Bizerte de subir une action similaire et même plus vaste avec en plus la substitution de toute la toiture sous forme de coupole des lieux.
En effet, ce site original et légendaire, l'un des plus anciens lieux de culte de la capitale du nord, qui a été en partie reconstruit en 1652 soit en 1060 de l'hégire par les ottomans, sous le règne du Bey Hammouda Bacha, demeure depuis l'un des plus importants lieux de culte de la région.
Il est vrai que la grande mosquée occupe une position de choix dans la médina, elle s'élève sur les quais du vieux port qui était à cette époque le port d'attache de la flotte beylicale. Ce quartier romantique et baroque de la rive nord-ouest du port punique semble avoir été en grande partie rénové sous les beys mouradites, le style architectural de cette partie de la médina montre bien que la plupart des constructions qui entoure la grande mosquée ont été élevée ou rénovés à peu près à cette même époque. C'est le cas des Zaouïas de Sidi Mokhtar Dey, de Sidi Mostari, de Sidi Ahmed Tijani etc, qui font parti du patrimoine architectural traditionnel du pays.
Par ailleurs, ce lieu de culte, renferme des stèles, des colonnes en marbre, venant de sites antiques, des murs en pierres venues des remparts de citadelles en ruine. Un somptueux mihrâb dont l'arc de tête est en fer à cheval plein-cintre brisé à claveaux alternés. La partie basse est flanquée de quatre colonnettes en marbre noir qui repose sur des socles et des bases du type « turc», ces colonnettes sont coiffées de chapiteaux du type hafcide. La niche en demi-cercle lambrissée de marbre qui forme les arcatures garnies de plâtre sculpté avec un encorbellement faisant saillie sur la façade du mur de la qibla en front de mer et qui repose sur quatre corbeaux. Le man bar richement ornée en harmonie avec le minaret a plan octogonal, unique dans la région et qui constitue l'élément architectural le plus marquant de la grande mosquée, comme la salle de prière qui peut accueillir plus de 600 fidèles.
Quant à l'opération de mise en valeur de ce monument, entreprise dès l'année dernière après la commémoration de la nuit du destin, elle est actuellement au stade de la finition et probablement cette restauration prendra fin en décembre 2008 prochain. Par ailleurs, les travaux se poursuivent actuellement avec célérité sous la conduite d'experts de l'Institut National de l'Archéologie et du Patrimoine, en collaboration avec l'Association de sauvegarde de la médina de Bizerte. Notons qu'une commission de collecte des fonds présidée par M.Ahmed Kéfi, parallèlement au budget réservé par le gouvernorat, supervise le volet financier de cette opération à laquelle le ministère des Affaires religieuses accorde un intérêt particulier pour la préservation des lieus du culte et leur lifting toujours renouvelés. L'enveloppe globale de cette action se situe, après réévaluation autour de deux cent quatre vingt mille dinars. Il est cependant à signaler que l'exécution des travaux sont entièrement exécutés par les artisans de la ville de Bizerte (maçon, forgeron, menuisier, lustrerie, ébéniste..) qui déploient tout leur savoir faire pour ressusciter ce lieux saint de grande portée historique qui consolidera le riche patrimoine de la capitale du nord.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.