Tunisair pourrait se retrouver dans l'incapacité de payer les salaires de ses employés    Hand – Championnat d'Afrique des clubs : Le CA débute fort la compétition    Tunisie – Saïed demande pour la nième fois l'application de la loi de l'amnistie judiciaire    Les biens confisqués et la réconciliation pénale au centre d'un entretien entre Saïed et les ministres de la Justice et des Finances    Mouvement de la magistrature financière de l'année 2022-2023    En photos - Manifestation de soutien aux Iraniennes à Tunis    Iyadh Ouederni et Nejib Zargouni dans le parti de Mabrouk Korchid    Monde-Daily brief du 30 septembre 2022: Guerre en Ukraine : Poutine officialise l'annexion de quatre régions occupées    Virus du Nil occidental en Tunisie, les symptômes    Tunisie...En vidéo: Kais Saied reçoit l'ambassadeur d'Italie, les détails    Elections législatives-Nabil Hajji: Le prochain Parlement doit isoler Kais Saïed    Un drame à Tunis    Ligue 1 Pro : Officiel. Les matches de la première journée reportés    Assemblée élective de la Confédération Africaine de Golf : Mohamed El Aziz Fetni, élu membre du comité exécutif    Poutine facilite l'accès à la nationalité russe si...    Une pénurie d'œufs à l'horizon ?    le taux de médicaments disponibles à la Pharmacie centrale ne dépasse pas les 30%    Saisie de la voiture de fonction de Sami Ben Slama    Le maillot de l'équipe Tunisienne à la Coupe du monde Qatar 2022 inspiré du bouclier de Hannibal    QNB annonce ses préparatifs pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™    Réunion du comité exécutif de la CAF samedi à Alger    Une délégation gouvernementale tunisienne aux Etats-Unis    Nouveau partenariat entre Morris Garages et le Syndicat des pharmaciens d'officine    Les téléviseurs Neo QLED 8K et le projecteur The Freestyle disponibles sur le marché tunisien (caractéristiques)    Désignation de Haykel Khadhraoui, en tant que DG par intérim de BH Bank    Ukraine : Poutine l'a fait… !    Programme Fast : onze structures d'accompagnement tunisiennes seront subventionnées (liste)    Les maladies cardiovasculaires principales causes de décès enregistrés chaque année en Tunisie    Match EST vs CSS : 17500 spectateurs autorisés à assister    Spectacle Mallasine Story interprété par Bilel Briki au 4ème art    Tunis abrite un forum Régional sur l'organisation des travailleurs informels    Les plus beaux dessins de soutien aux Iraniennes    L'agent de la Garde nationale suspecté de corruption placé en garde à vue    La TRANSTU déplore des pertes financières estimées à 700 mille dinars    Tennis : En présence d'Ons Jabeur, partenariat signé entre la Tunisie et l'ITF    La France décore Slim Khalbous des insignes de Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres.    La vigilance éternelle    Dialogues éphémères | Considérations sur une politique anti-apocalyptique    820 individus inculpés dans l'affaire du réseau d'envoi des jeunes vers les zones de conflit    Météo de ce vendredi    Deguiche : vers la création d'un tribunal arbitral sportif tunisien    Solidarité féminine: Une manifestation de soutien aux femmes Iraniennes    Déclaration trompeuse d'Ahmed Chaftar concernant le Premier ministre belge    France : La fin de Macron, après la même bourde que Chirac en 1997?    Festival de l'Humour Francophone 'Normal Enti' à Tunis    À propos du livre de Saber Mansouri - Un printemps sans le peuple: Prélude à la déconstruction de «la révolution tunisienne»    «Mirath Music : l'exposition sonore itinérante » au Goethe-Institut de Tunis : Musique itinérante    37e édition du Festival International du Film Francophone de Namur (FIFF) : Deux films tunisiens en compétition    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Risques d'embrasement
Fin de la trêve à Gaza
Publié dans Le Temps le 20 - 12 - 2008

Le Temps-Agences - Une trêve entre Israël et le mouvement islamiste palestinien Hamas a pris fin hier, risquant de mettre le feu aux poudres, après six mois de calme relatif dans et autour de la bande de Gaza.
De nombreuses capitales étrangères se sont inquiétées de la situation dans ce territoire surpeuplé après l'annonce par les Brigades Ezzedine Al-Qassam --la branche armée du Hamas-- de la fin d'une trêve entrée en vigueur le 19 juin, après une médiation égyptienne.
"La trêve a pris fin et ne sera pas renouvelée car l'ennemi sioniste n'a pas respecté ses conditions. L'occupation porte la responsabilité des conséquences", a affirmé le groupe armé sur son site internet.
"Nous lançons un avertissement à l'ennemi sioniste: toute agression contre la bande de Gaza ou tout nouveau crime déclenchera un affrontement à grande échelle et nous riposterons très durement", a poursuivi le groupe.
Peu après cette annonce, deux roquettes ont été tirées sans faire de victime par des Palestiniens à partir de Gaza sur le sud d'Israël, et des agriculteurs travaillant près de la frontière ont essuyé des tirs qui ont endommagé un véhicule, selon une source militaire israélienne.
Le Jihad islamique a revendiqué dans un communiqué le tir de trois roquettes, affirmant qu'elles étaient une réponse à la mort d'un de ses membres.
Le Hamas reproche notamment à Israël de ne pas avoir levé le blocus de la bande de Gaza, entièrement coupée du monde et approvisionnée via des souterrains avec l'Egypte.
Hier, des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées dans la banlieue sud de Beyrouth pour une manifestation monstre, à l'appel du Hezbollah, contre ce blocus. Une marée de manifestants brandissant des drapeaux palestiniens et du Hezbollah a envahi la principale autoroute de ce bastion du mouvement chiite libanais.
Le blocus de Gaza, en vigueur depuis la prise de pouvoir par le Hamas en juin 2007, a été renforcé début novembre en raison d'une recrudescence des violences.
Israël et Hamas ont affirmé qu'ils ne seraient pas les premiers à lancer des hostilités de grande envergure, laissant ouverte la possibilité d'une trêve officieuse.
Le Hamas agira "conformément à la situation sur le terrain", a affirmé jeudi un porte-parole du Hamas, Fawzi Barhoum.
Le ministre de la Défense israélien, Ehud Barak, n'a eu de cesse de répéter de son côté qu'Israël répondrait "au calme par le calme". Mais, a-t-il ajouté, Israël n'a "pas peur de lancer une opération militaire de grande envergure dans Gaza", ajoutant cependant qu'il était "inutile de se précipiter".
Le gouvernement doit discuter lors de sa réunion hebdomadaire demain des mesures à prendre, alors que des ministres et l'opposition de droite le pressent d'agir avec beaucoup plus de fermeté.
Sur le plan diplomatique, Paris a exprimé hier la "plus vive inquiétude" de l'Union européenne sur la situation à Gaza, tandis que la Russie, un des rares interlocuteurs du Hamas, appelait le mouvement islamiste à revoir sa décision de mettre fin à la trêve.
L'Egypte, elle, a fait porter sur Israël la responsabilité de la situation dans la bande de Gaza, arguant que ce territoire était toujours légalement sous occupation israélienne.
Jeudi, l'envoyé spécial des Nations unies pour le Proche-Orient, Robert Serry, avait mis en garde le Conseil de sécurité de l'ONU contre les risques d'"une escalade majeure de la violence qui aurait des conséquences graves" pour la population civile en Israël et à Gaza.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.