DECES ET FARK : Rekaya Bouhoula    Tunisie : Une éclipse de Lune aura lieu ce vendredi 5 juin 2020    Tunisie: Report de la signature du document de la stabilité et de la solidarité du gouvernement    Fakhfakh demande le retrait de projets de loi    Le report des échéances entraînera un manque à gagner pour les banques de 600 MD    Le taux d'inflation se stabilise à 6,3% en mai 2020    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 5 juin à 11H00    Reprise d'activité dans les tribunaux militaires    L'ARP à l'épreuve de la motion refusant toute ingérence étrangère en Libye : Eclatement parlementaire et distanciation politique    Libye: 13 nouvelles infections au coronavirus    L'épidémie est sous contrôle en France    Libye: Les forces du gouvernement en Libye prennent le contrôle du dernier bastion de Haftar à l'Ouest    La signature du Pacte de la stabilité et de la solidarité gouvernementale reportée    La signature du Pacte de la stabilité et de la solidarité gouvernementale reportée    Nidhal Chamekh, artiste, à La Presse : Questions de culture    Djerba | Atteinte au patrimoine architectural : Des mosquées ibadites peintes en vert    ST | Lundi, La Reprise : Un programme copieux    Ligue des champions | Affaire EST-WAC : L'Espérance préserverait son titre !    Le Club Africain à la croisée des chemins : Le sauvetage du dernier espoir    Coronavirus : Tunisair met en place des mesures exceptionnelles    Qui est Hamdi Guezguez, nouveau PDG de la Sotulub    Des pirates piègent des étudiants pour avoir leurs données    Raoult a finalement raison… The lancet retire son article sur la chloroquine    Tunisie: Le nombre de guérisons du coronavirus atteint 969 cas    SNTRI : Pas de voyages durant les heures de couvre-feu    59% des tunisiens font confiance à Kaïs Saïed    Par Imed Derouiche : SOS, économie ! Gratuité du Kérosène pour sauver le monde    Coronavirus : la CAF suspend les formations d'entraîneurs    Chiraz Laatiri : « Nous avons retiré du parlement le projet de loi sur l'artiste … »    Angleterre : 5 remplacements et 9 remplaçants sur le banc en Premier League    Météo : baisse des températures    Dr Dorra Mahfoudhi, la championne d'Afrique du saut à la perche, et la « star » d'une nuit de Covid-19, honorée par un article sur le site « rfi »    Ahmed Nejib Chebbi : Ennahdha est plus fragile après les élections de 2019    Faouzi Benzarti solidaire avec le Club Africain    Annulation de la vente aux enchères à Paris de pièces du patrimoine historique tunisien grâce à l'ambassadeur de Tunisie à L'Unesco Ghazi Gherairi    Banque Mondiale : Les pays peuvent agir aujourd'hui pour favoriser leur reconstruction post-COVID-19    Le Projet SAFIR entre dans sa phase opérationnelle avec le lancement des premiers « Appels à candidatures »    Al Karama Holding lance un 2e avis de cession de Shems FM et Dar Assabah    L'UE mobilise un fonds d'urgence dans la course aux vaccins    Une jeune extrémiste prête à tout    Tarek Kahlaoui (Centre des études stratégiques sur le Maghreb)    Tendres fragments de Monastir    Mort d'Albert Memmi, le Tunisien tourmenté    Un roman intergénérationnel    Tunisie – Musées: guide des procédures sanitaires de prévention contre la Covid-19    Libye: Haftar a perdu la bataille de Tripoli    Festival Cannes 2020 : Un film égyptien de production tunisienne dans la sélection officielle    Décès de George Floyd: quatre anciens policiers arrêtés et le Pentagone n'est pas satisfait de Trump.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Vol, tentative de viol et usurpation d'identité
Publié dans Le Temps le 30 - 08 - 2009

Dans un coin peu fréquenté à Cité El Khadhra, une voiture était garée là, depuis plus d'une heure. À son bord, un jeune couple conversait, rigolait.
Le couple ne se rendait pas compte que des yeux indiscrets l'observaient.
Tout d'un coup, quatre jeunes, la vingtaine, ont ouvert les portières de la voiture, se présentèrent comme étant des agents de police. Le couple sursauta et resta sans mot.
Pris de panique, le jeune homme donnait l'impression d'être déboussolé et restait muet. Il avait peur qu'on fasse à lui ou à sa copine du mal. Cette dernière s'est mise alors à les supplier. En vain.
Armé de coutelas, le quatuor a ordonné à la jeune fille de leur donner son téléphone portable et tout ce qu'elle avait sur elle. Elle ne pouvait pas refuser. Elle risquait sa vie. Alors, elle s'est soumise sans dire un mot. Elle avait une importante somme d'argent dans son sac à main. Mais les quatre jeunes hommes ne sont pas partis. Ils voulaient autre chose, la jeune fille.
Le jeune homme refusa catégoriquement. Un refus qui lui a coûté des coups de poing durs et une menace de meurtre. Le jeune a fini par choisir de sauver sa peau. Mais, il n'est pas rentré chez lui. D'abord, parce que sa voiture était encore sur les lieux et il devait la récupérer.
Ensuite, il ne pouvait pas laisser sa copine. Il est allé directement au poste de police pour alerter les agents, qui se sont dépêchés sur le lieu indiqué, où ils trouvèrent la jeune fille dans un état pitoyable. Les agresseurs ont tenté d'abuser d'elle, mais sa résistance, et le passage de quelques citoyens l'ont sauvé d'un viol certain.
Toutefois, les malfaiteurs n'ont pas quitté les lieux sans faire des attouchements dans des parties intimes du corps de la victime.
Elle narra aux enquêteurs sa mésaventure et donna le signalement de ses agresseurs.
Les investigations ont permis de mettre la main sur l'un des quatre jeunes voyous. Ce dernier a reconnu les faits et donna l'identité de ses complices.
Trois accusés ont été arrêtés et incarcéré pour vol qualifié, tentative de viol et usurpation d'identité.
Quant au quatrième accusé, étant en état de fuite, il avait été jugé par contumace.
Arrêté à son tour, il a comparu hier devant la chambre criminelle de tribunal de première instance de Tunis où il relata une deuxième version. Il déclara qu'il connaissait la victime étant sa voisine, il ajouta que le jour des faits, il se préparait avec ses amis à assister à un match de son équipe préféré. Etant sans le sou il remarqua sa voisine à bord d'une voiture, alors il n'a pas hésité de l'accoster et lui emprunter une somme d'argent, niant par ailleurs catégoriquement le fait du vol ou de tentative de viol ou s'étant présenté comme un agent de police.
Son avocate soutint la thèse de son client demandant au tribunal la confusion des peines et sollicita les circonstances atténuantes.
L'affaire a été mise en délibéré.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.