Covid-19 : 65 décès et 2091 contaminations recensés le 15 juin 2021    Tunisie-ISSHST : La perturbation des examens continue pour la deuxième semaine consécutive    Bourse de Tunis : Le marché continue de perdre du terrain    La STB et l'AICTO signent un mémorandum d'entente et de coopération    Kais Saied reçoit un doctorat honoris causa à Rome    L'Italie accorde un prêt de 200 millions d'euros à la Tunisie    Tunisie – AUDIO – IMAGES : Le scandale du comportement exemplaire de la SONEDE en matière de rationalisation de la consommation de l'eau    Bilan Covid-19 : 65 décès et 2091 nouveaux cas en 24h    Siliana : 60 hectares de blé ravagés par les flammes    Lancement du programme d'aide aux micro-entrepreneurs ''SOUTIEN TPE COVID-19''    Hand – CAN Dames : La Tunisie éliminée en demi-finale    Ce qui s'est passé en Algérie est-il un signe de la fin de l'ère des islamistes du Monde ?    Conférence internationale du travail : Le plaidoyer de Majoul pour un plan international de soutien aux PME    Rencontres d'affaires virtuelles France-Tunisie, le 24 juin 2021 : Les entrepreneurs au cœur de la relance    La question de la migration au cœur de la rencontre Saïed Mattarella    Ons Jabeur et l'australienne Ellen Perezen en quarts de finale du tournoi de Birmingham    Monde- Daily brief du 16 juin 2021: Sommet Poutine-Biden à Genève    Mazarine Energy toujours bloquée à cause d'un seul ex-employé    Liste des compagnies intéressées par la rachat des actifs de l'ENI en Tunisie    QNB Tunisie: Nouvelle vision, nouveaux challenges    Football : Programme TV de ce mercredi 16 juin 2021    Ahmed Néjib Chebbi : Kaïs Saïed ne s'est pas trompé, il est d'une autre planète !    DECES : Khadija Farah    Réunion du bureau exécutif du Conseil des ministres arabes de l'Information : Adoption de la proposition de la Tunisie d'élaborer une stratégie médiatique arabe commune    Programme TV du mercredi 16 juin    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 16 Juin 2021 à 11H00    L'EST poursuit sa préparation à Tabarka pour le match d'Al Ahly : Loin des yeux, près du cœur !    ARP : Korchid annonce le calendrier des élections des instances constitutionnelles    Tunisie: Rached Ghannouchi s'entretient avec les présidents des blocs parlementaires    Hichem Mechichi : J'étais un élève plutôt studieux !    Tribune | Protéger nos futures générations    «Solocoreografico» et «Children Smiles» au Studio el Houma : La danse sous toutes ses formes    Exposition | Yasmine Ben Khelil au B7L9 : «Chrysanthème forever... Je ne sais plus comment»    On nous écrit | Hommage à l'artiste et galeriste feu Mohamed Ali Essaadi : «Les souvenirs du passé sont les rides de l'âme»    JSK : report des assemblées générales et électives à une date ultérieure    Euro: les matches de ce mercredi    Tunisie: Daily brief du 16 juin 2021    Exposition « Le Piazze [In]visibili », quand la magie des photos rencontre la poésie des mots    Monde: Daily brief du 15 juin 2021    "Les Chrétiens de Sicca Veneria" : l'Argentin Silvio Morano explore l'archéologie des fouilles militaires sous protectorat    Patrimoine : Attention, le site de Carthage se meurt !    Festival Carthage 2021: Avant-goût des spectacles exceptionnels qui attendent le public!    La 35ème édition du festival international de musique symphonique d'El Jem du 10 juillet au 14 août 2021    Un soldat blessé lors de l'explosion d'une mine à Mghilla    Emmanuel Macron se prend une gifle - La vidéo devient virale    La Tunisie accueille une partie de l'exercice militaire "African Lion 21" (Défense)    Après la 4e guerre israélienne contre Gaza, saura-t-on éviter la 5e ?    Israël, cette démocratie islamiste ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Où est passé le phosphate de mon pays?
Les représentants des contestataires du bassin minier de Gafsa manifestent à Tunis
Publié dans Le Temps le 15 - 02 - 2011

Revendication indiscutable : recrutement d'au moins 8500 nouveaux mineurs et agents par la CPG - ‘'Où est passé le phosphate de mon pays ? , ‘'Où sont passées ses richesses,'', ‘'où en est la part des veuves ?'',''où en est la part des chômeurs ?'', tels sont quelques uns des slogans brandis par un groupe de contestataires représentant la population du bassin minier de Gafsa, lors d'une marche pacifique organisée, hier, dans les rues de la Capitale, à l'appui de leurs revendications.
Ces contestataires venus depuis quelques jours à Tunis transmettre à la direction centrale de la Compagnie de phosphate de Gafsa (CPG) les doléances et revendications des populations du bassin minier de Gafsa, se sont rassemblées sur place dans le cadre d'un mouvement de contestation général à Gafsa et dans les centres miniers de Métlaoui, Redayef, M'dhilla et Oum Larayès où se trouvent les gisements de phosphate exploités par la CPG.
Ils réclament le recrutement immédiat de quelque 9000 nouveaux mineurs et agents de diverses catégories et spécialités par la CPG, alors que la direction de la CPG a proposé le recrutement de 2000 nouveaux mineurs et agents.
Au début du mouvement, les populations de tout le bassin minier de Gafsa, réunies dans le cadre de ce mouvement de contestation général, avaient réclamé le recrutement de 17 mille nouveaux mineurs et agents, à raison d'un mineur ou d'un agent pour chaque famille de la région, puis, par égard à la situation exceptionnelle du pays, les contestataires ont accepté le recrutement de 8500 nouveaux mineurs et agents, comme chiffre indiscutable et un préalable à l'arrêt du mouvement.
Malversation systématique
Les contestataires crient à la corruption et à la malversation systématique qui ont caractérisé, depuis toujours, la gestion de la CPG, malgré la prospérité qu'elle a enregistrée, au cours des deux et trois dernières années, grâce à la hausse des cours mondiaux du phosphate, mais le bassin minier de Gafsa n'a pas profité de cette prospérité, ce qui a déclenché le mouvement de contestation dans le sillage de la liberté d'action retrouvée par l'ensemble du pays et du peuple tunisien grâce à la révolution du 14 janvier. Un mouvement de contestation général avait été déclenché en 2008, mais il a été réprimé dans le sang par l'ancien régime du président déchu Ben Ali.
Selon les représentants, la CPG alimente un Fonds de développement régional pour le bassin minier mais 5% seulement des ressources de ce Fonds vont au bassin minier proprement dit, contre 20% pour la ville de Gafsa et 75% pour des opérations réalisées en dehors du gouvernorat de Gafsa.
Ils ont constitué un dossier de malversation qu'ils vont transmettre à la Commission nationale chargé d'établir les faits sur les actes de corruption et de malversation sous l'ancien régime.
Certains citoyens de Tunis nous ont exprimé leur soutien aux contestataires, préconisant la satisfaction de leurs revendications qui sont ‘'légitimes et raisonnables'', ont-ils souligné, au vu de la situation extrêmement précaire dans le bassin minier et des retombées sanitaires négatives du travail minier et de l'environnement pollué de la région sur une grande partie des habitants de ce bassin.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.