AFI : Lancement d'une consultation pour assurer l'accessibilité à la zone industrielle, de Jaâfar Raoued et à la résidence pilote "Raoued City Center"    Tunisie : Les jeunes médecins en grève de 2 jours    Béja | Covid-19 : Le taux de guérison a dépassé 98%    Habib Bouhaouel nous quitte : un journaliste de talent et un caricaturiste redoutable    Tunisie | Soldes d'hiver 2021: Un bilan négatif    CAN-U20 : programme des demi-finales    Foot-Europe: le programme du jour    COVID-19 : 651 nouvelles contaminations et 32 décès recensés le 26 février 2021    Mémoires: Dalila BLANCO    Exposition personnelle d'Ismaïl Bahri à la galerie Selma Feriani: Chroniques de l'invisible    Ligue 1 — Cet après-midi le classico (Mise à jour de la 6e journée) et deuxième manche de la 14e journée: Un hors-série qui vole la vedette !    Les plaies toujours ouvertes    NEWS: L'affaire Belkhiter    Mélange d'imprimés et de couleurs: Eviter les faux-pas !    Echappée belle: Voir Kairouan et… vivre    AME: tout ce qu'exige un nourrisson !    Ali Chabbouh, ancien attaquant du COT: «La Coupe 1988 a bousillé mon club»    Portez la chemise blanche et un débardeur avec classe    Tunisie : Le ministère de la Santé autorise la commercialisation du vaccin astrazeneca    8% des Tunisiens sont satisfaits du rendement de Ghannouchi, selon Emrhod    Les routes fermées suite à la manifestation d'Ennahdha    Hamma Hammami : à bas le système    Ghannouchi au parti travailliste : rejoignez-nous pour unifier le peuple tunisien    Facebook rétablit l'accès aux contenus d'actualité en Australie    Si la justice m'était « comptée »...    Associer à une formation scientifique d'excellence, une ouverture intellectuelle...    Sadok Mzabi acquiert 226 290 actions ARTES    Des frappes en Syrie tuent 22 miliciens pro-Iran    Groupes criminels, des "bandits" ou Boko Haram ?    L'Europe s'inquiète, les USA s'estiment «en avance»    Le leader du courtage en assurance et réassurance, Aon Tunisie, change de nom et devient ARS Tunisie    Tunisie Telecom meilleure performance du réseau mobile en 2020    Penser l'histoire et la religion    Les trois religions à l'unisson    Lancement digital d'OPPO Reno 5 | Reno5 5G : une première en Tunisie    Vers une légalisation du cannabis au Maroc    Sur 3 961 analyses 666 contaminations détectées hier    Leader du courtage en assurance et réassurance : Aon Tunisie, change de nom et devient ARS Tunisie    Tunisie-Ligue 1 (J14): les matches de ce samedi    « ADN » de Maïwenn à l'Institut français de Tunisie: Une quête de descendance    « Shayatine » de Amel El Fargi et Wael Merghni: Ecritures croisées, territoire commun    Le Festival de la médina n'aura pas lieu en 2021    Mort d'avoir bu... trop d'eau?    Tunisie Telecom réalise la meilleure performance sur l'Internet mobile en 2020    Habib Ammar préside une rencontre sur le suivi des projets culturels bilatéraux Tunisie-UE    Top 5 des personnes les plus riches au monde    12 pays aux manoeuvres militaires «African Lion» qui auront lieu en Tunisie en juin prochain    La Tunisie abrite l'exercice militaire multinational "African Lion", en juin 2021    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les signes du temps
Livre- «Diwan Mohamed Essid Al Manari Al Kairawani», d'Ahmed Touili
Publié dans Le Temps le 27 - 01 - 2012

Kairouan est considérée comme la quatrième ville sainte de l'Islam après la Mecque, Medine et Jérusalem. Elle est aussi la quatrième ville construite par les musulmans après Al Basra (Bassorah), Al Koufa et Al Foustat. Kairouan a donné naissance à de grands savants musulmans ainsi qu'à d'illustres écrivains et poètes arabes. Parmi ces derniers, Dr. Ahmed Touili a choisi Mohamed Essid Al Manari Al Kairawani et son «Diwan», un recueil de poésie classique consacré aux éloges et aux louanges faites au Prophète.
Il nous présente cet ouvrage dont il a trouvé l'unique exemplaire dans la bibliothèque de son père en l'accompagnant d'annotations et d'explications en bas des pages afin de mettre certains poèmes dans leur contexte historique ou éclaircir certaines expressions ou images poétiques peu accessibles aux lecteurs.
Mohamed Essid Al Manari Al Kairawani a vécu à Kairouan au 19è siècle (mort en 1849 ?). Il étudia à la Mosquée de Kairouan, puis à Tunis à la Mosquée Zitouna. Il reçut une formation religieuse et littéraire solide. De retour à Kairouan, il fut chargé de l'organisation de la « Zaouia sahabia » et entreprit en même temps la tâche de l'enseignement à la Mosquée Okba d'où sont issus plusieurs hommes de lettres, dont Mohamed Ben Salah Aissa Kinani qui publia plus tard deux livres où il consacra une partie sur la biographie de son maître.
Son Diwan consiste en des poèmes panégyriques dédiés au Prophète et d'autres poèmes relatifs aux différentes cérémonies religieuses comme le Mouled ou la commémoration d'événements religieux qui ont marqué l'histoire de la religion musulmane. Cet ouvrage contient aussi des poèmes lyriques où le poète exprime ses sentiments personnels autour d'autres sujets qui lui tenaient à cœur, comme les signes du temps et les déceptions de la vie. Les poèmes sont imprégnés d'une touche de soufisme qui témoigne d'une totale communion au Tout-Puissant. On peut y lire également des poèmes glorifiant à travers des images retentissantes et saisissantes les adeptes (Sahaba) du Prophète, les hommes saints du soufisme et de la Sunna. Le Diwan comporte 35 poèmes religieux célébrant Dieu, le Prophète et les hommes saints.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.