Italie : 102 millions d'euros d'amende à Google pour abus de position dominante    3 mois de prison pour un tunisien interdit d'accès au territoire français    Le général Youssef Baraket: Un symbole de l'armée républicaine (Album photos)    UTICA : Plus de 50% des entreprises sont menacées de disparition    Tunisie – Coronavirus : De nouvelles mesures du 16 Mai au 06 juin 2021    Salsabil Klibi [AUDIO] : Le président de la République est contraint de sceller le projet de loi de la Cour constitutionnelle    Tunisie : Le dilemme de Kaïs Saïed par rapport à la cause palestinienne et son besoin des USA    Un entretien entre Ali Kooli et Bruno Le Maire passé sous silence    Violences à l'encontre des femmes : l'ATFD appelle à une action de protestation le jour de l'Aïd    Dernière Minute – Coronavirus : 81 décès et 1105 nouvelles contaminations, Bilan du 11 mai    Hichem Mechichi annonce une série de mesures d'accompagnent économique aux entreprises    La recette de Ridha Chkoundali qui pourrait réduire l'endettement extérieur de la Tunisie    Palestine, notre âme et conscience    Espérance de Tunis : Tous les joueurs testés négatifs au Covid-19    Après deux heures d'attente, les journalistes quittent la Kasbah    Confinement général : levée de l'interdiction de déplacement entre les régions    JO-2020 (TQO) – Basketball : Le Cinq national en stage à partir de lundi à Monastir    Khalil Zaouia : Ce qu'a fait Saïed à Mechichi était immoral    Exclusif: Des mesures au profit de certaines catégories sociales vont être annoncées    Tunisie: Covid-19 : Le chant de l'espoir et des retrouvailles (clip et spot)    Tfanen organise des tables rondes digitales sur la contribution de la culture au développement durable    Football : Programme TV de ce mercredi 12 mai 2021    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 12 Mai 2021 à 11H00    Tunisie: Le Mouvement du Peuple appelle à pavoiser les balcons et les façades des magasins de drapeaux palestiniens    L'UTAP met en garde contre un éventuel effondrement de la filière laitière    Tunisie: Othmen Jerandi participe à la session extraordinaire du Conseil de la Ligue des Etats arabes    Tunisie- Gafsa: Manifestation de soutien à la Palestine    Tunisie: Entretien téléphonique entre Kais Saied et Ismail Haniya    Règlement des déclarations fiscales avant le 15 mai : La CCT s'indigne    Boosté par les performances de la BH et la BIAT, le Tunindex s'apprécie    Tunisie- CONECT appelle à soutenir les secteurs touchés par les répercussions du confinement sanitaire    Ooredoo partage la joie de l'Aïd avec les enfants    Le CS Hammam-lif convoque une AG élective le 29 mai    " Sans Ticket " du 14 au 16 mai : Une sélection de courts métrages tunisiens disponible sur Artify    Judo : 18 judokas tunisiens au tournoi qualificatif à Dakar pour les JO de Tokyo    Juventus : Gianluigi Buffon annonce son départ en fin de saison    Willis from Tunis: 10 ans et toujours vivant    La Maison Blanche révèle ce que tente de cacher Carthage    Kaïs Saïed appelle les Palestiniens à unifier les rangs au service de leur juste cause    Entretien téléphonique Kais Saïed et la vice-méricaine Kamala Harris : soutien renouvelé auprès du FMI, contre le Covid et pour la sécurité    Dreams Chebeb, 2e édition: 15 projets artistiques voient le jour malgré la crise    Le gouvernement appuie toutes les entreprises tunisiennes qui investissent à l'étranger, assure Mechichi    Conseil de sécurité : Aucun accord sur une déclaration commune à propos des violences à Jérusalem    Décès du doyen de l'ophtalmologie Ridha Mabrouk    L'UGTT qualifie l'opération de la Cité Jarrah, à Al-Qods occupée, de "crime de purification ethnique"    " De la Casbah de Mazara del Vallo à la Petite Sicile de La Goulette " : La longue histoire des échanges entre l'Italie et la Tunisie    Tunisie : La 32e session des JCC confiée au cinéaste Ridha Béhi    Covid19 : Report de la manifestation théâtrale "Semaine pour le théâtre tunisien"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les chômeurs du bassin minier ne lâchent pas prise
En sit-in depuis plus d'une semaine devant le ministère de la Formation Professionnelle et de l'Emploi
Publié dans Le Temps le 22 - 04 - 2012

Les résultats du concours de la Compagnie des Phosphates de Gafsa (CPG) défrayent toujours la chronique chez les jeunes chômeurs et les familles du bassin minier.
Insatisfaits, les natifs de Md'hilla et d'Om Larayes se sont déplacés à la capitale pour protester contre leur exclusion du deuxième concours. C'est devant le ministère de la Formation Professionnelles et de l'Emploi qu'ils campent depuis plus d'une semaine. « Nous sommes venus pour revendiquer notre droit au travail. A une vie digne, et nous ne comptons pas rentrer au bassin minier sans avoir gain de cause », annoncent-ils d'un ton très ferme.
Samedi, 21 avril. Plus d'une semaine s'est déjà écoulé depuis l'annonce des résultats du concours de recrutement des techniciens et des agents à la CPG aussi bien à Om Larayes qu'à Md'hilla. En ce même jour, toute la ville de Redeyef attend avec impatience et très prudemment cette date, où le sort professionnel de plusieurs jeunes chômeurs sera déterminé. Certes, les résultats du concours ne feront pas l'objet d'un accord de tous les citoyens. C'est ce qui s'est passé dans les villes de M'dhilla et d'Om Larayes. Insatisfaits des méthodes et des critères adoptés par le ministère de la Formation Professionnelle et de l'Emploi pour recruter les jeunes, plusieurs natifs de ces villes observent un sit-in devant son siège sis au boulevard Ouled Haffouz. Jeunes, hommes et femmes, toutes tranches d'âge confondues, les sit-inners ne cachent pas leur mécontentement des résultats du concours où, « l'on a exclu plusieurs cas sociaux et jeunes en quête de travail et surtout d'équité sociale », protestent-ils.
Critères adoptés
« Il faut dire que les critères adoptés lors du deuxième concours et qui se veulent transparents et judicieux ne sont pas logiques », critiquent les sit-inners. « Et pour preuve, plusieurs cas sociaux qui ont réussi au premier concours ont été exclus la deuxième fois », ajoutent-ils tout en se demandant sur quelle base le ministère a arrêté les conditions sociales.
Par ailleurs, les sit-inners considèrent que « d'autres facteurs de choix ne sont pas logiques ni même réalistes ». « Ceux qui ont établi les critères écartent les simples ouvriers bénéficiant d'une couverture sociale », expliquent-ils tout en ajoutant : « c'est notre droit de postuler pour un poste de travail stable. Pourquoi nous sanctionnent-ils ainsi ? », s'interrogent les protestataires. Et d'enchaîner : « nous avons quand même le droit à la couverture sociale même si nous travaillons dans un poste précaire ou pour une courte durée ». « Cela ne doit être en aucun cas un facteur d'exclusion », attirent-ils l'attention.
Toujours dans le même contexte, d'autres jeunes considèrent que le gouvernement provisoire et plus particulièrement le ministère de la Formation Professionnelle et de l'Emploi n'ont pas bien étudié les critères de recrutement. « Je ne comprends pas pourquoi j'étais écarté du concours alors que mon CV est riche », s'interroge un jeune sit-inner. « Je suis titulaire d'un diplôme de formation en électromécanique et j'ai mon permis de conduire. Il n'y a pas de raison de m'exclure de ce travail alors que j'ai réussi le premier concours », critique-t-il d'un ton très ferme.
Détermination
Solidaires, les sit-inners essayent de faire passer un message au gouvernement provisoire ainsi qu'à leurs concitoyens à Md'hilla et à Om Larayes. « Nous tenons à rappeler que nous ne sommes pas contre nos concitoyens qui ont réussi au dernier concours », précisent les protestataires tout en demandant de « les ajouter à la liste des admis ». Ils ont par ailleurs annoncé très fermement que : « les richesses du bassin minier doivent être désormais, investies dans le bassin longtemps marginalisé». « Les jeunes et les citoyens de la région ne seront jamais utilisés comme des pions. Ils défendront bec et ongles leurs droits longtemps spoliés par les différentes autorités », se mettent-ils d'accord.
Il est clair que la question de recrutement des jeunes dans la CPG ne sera pas résolue facilement. Pour éviter ces problèmes, le gouvernement provisoire devrait adopter l'approche participative en impliquant tous les concernés dans ce processus.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.