Ligue 1 : déjà un problème, le stade de Radès fermé à l'occasion du premier match de la saison    Volley – Mondial U19 : programme des matchs de l'équipe nationale    La Tunisie face à la Mauritanie et la Côte d'Ivoire en amical en septembre    Basket – Mondial 2019 : avant de partir en Chine, l'équipe nationale s'envole à Tokyo    Tunisie: Le ministre du Transport annonce l'ouverture de trois tunnels pour la circulation au niveau de l'aéroport    Nabeul Book Club organise Philofest; un festival tunisien dédié à la Philosophie    RECEPTION JEUDI 22 AOUT 2019 À 20H00 MEDIA CENTER DU THEÂTRE ROMAIN DE CARTHAGE    Tunisie : 40% de baisse des inscriptions dans les écoles privées par rapport à l'année 2018-2019    Rentrée 2019 : Ooredoo lance le paiement des frais de scolarité du primaire par recharge téléphonique    Programme TV du mardi 20 août    Adnane Hajji retire son parrainage à Hatem Boulabiar et explique les raisons    Malgré de meilleurs chiffres en économie, le Tunisien reste pessimiste    Festival Carthage 2019: Grand Gala de l'Opéra Italien, invité surprise de la 55e édition, le 23 août sur scène    Zied El Heni chargé de réformer « la presse »    9 migrants bangladais bientôt privés de protection et d'hébergement en Tunisie, selon le FTDES    Quand Abir Moussi donne ses instructions aux médias    Le conseil de l'ISIE valide les résultats des élections municipales partielles à Thibar, Sers, El Ayoun    801,4 MD de déficit pour la balance commerciale alimentaire à la fin juillet    Pas d'augmentation pour les abonnements scolaires et universitaires    Décès de l'ancien Mufti de la République Cheikh Mokhtar Sellami    FC Barcelone: Dembélé, absent 5 semaines    Tunisie – Néji Jalloul présente son programme en matière de diplomatie    Tunisie – La femme décédée après avoir fait don d'un rein à son mari : Précisions du ministère de la santé    Tunisie : le taux de croissance atteint 1,1% au premier semestre de 2019    Traque de terroristes à la frontière algérienne    Ghofrane Khelifi et Nihel Cheikhrouhou (Judo) remportent chacune la Médaille d'Or des Jeux Africains au Maroc    Olivier Poivre d'Arvor à La Presse Magazine : Il faut faire prendre conscience aux entrepreneurs que la mer est une richesse en termes de revenus    Le visa Schengen sera désormais plus dur à obtenir    Tabarka Jazz Festival 2019: 19ème édition du 20 au 24 Août    HarmonyOS; le nouveau système d'exploitation de Huawei    Le tout nouveau Nokia 105 arrive sur le marché tunisien    SIT-IN ouvert des membres de la Fédération générale de la poste    ISIE : La Justice administrative prononcera ce lundi son verdict définitif concernant les recours liés aux élections législatives    L'ARP examinera ce lundi les propositions 59 et 60 relatives à l'amendement de la loi n°16 / 2014 concernant les élections et les référendums    Syrie: Les forces du régime entrent dans une ville clé du nord-ouest du pays    Depuis onze jours, des dizaines de migrants restent bloqués en mer    « Béatrice un siècle » de la Tuniso-canadienne Hejer Charf à la Biennale d'art contemporain dédiée aux artistes femmes à Rabat    Le Club Sportif Sfaxien remporte la Coupe de Tunisie de football (coupe de Feu Béji Caïd Essebsi)    Tunisie – Anis Oueslati, le nouveau gouverneur de Sfax : Du gros calibre !    Les Nuits du Fort de Kélibia: 3ème édition du 17 au 28 août 2019 (Programme)    Inquiétante amplification du trafic d'objets archéologique en Tunisie    LE monde dresse le portrait de Lotfi Abdelli    Tunisie- Le producteur Nejib Ayed n'est plus !    Libye : L'armée libyenne bombarde la piste de décollage de l'aéroport de Zouara    10 blessés dans l'atterrissage en urgence d'un Airbus sur un champ de maïs    Annulation du spectacle NOUBA de Samir Agrebi prévu à l'ouverture du Festival « Thuburbo Majus » au Fahs    Liquidation de 2 terroristes à Jebal Orbata dans le gouvernorat de Gafsa    Echange de tirs entre une patrouille militaire et un groupe de terroristes à Ghardimaou : 1 soldat légèrement blessé !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un émissaire turc à Bagdad prône le dialogue, Erdogan maintient la pression
Rebelles kurdes
Publié dans Le Temps le 24 - 10 - 2007

Le Temps-Agences - Un émissaire turc a insisté hier à Bagdad sur la diplomatie pour résoudre le problème des rebelles kurdes, sur lesquels le Premier ministre turc a toutefois maintenu la pression en notant que son pays était susceptible d'intervenir "à n'importe quel moment" contre eux.
Le chef de la diplomatie turque Ali Babacan, dépêché dans la capitale irakienne, a d'ailleurs rejeté l'offre de cessez-le-feu conditionnel faite lundi par les séparatistes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), en lutte contre le pouvoir central d'Ankara depuis 1984.
Son homologue irakien Hoshyar Zebari l'a assuré que son pays combattrait "la menace" que représentent les bases du PKK dans le nord, après un appel des Etats-Unis aux autorités irakiennes pour prendre "des mesures immédiates" afin de donner un coup d'arrêt aux opérations des rebelles dans cette région.
La visite de M. Babacan intervient alors que la Turquie a menacé de conduire des incursions militaires, autorisées le 17 octobre par le Parlement turc, dans le Kurdistan irakien frontalier, pour y éliminer des bases du PKK.
Cette tension inquiète les Etats-Unis qui craignent qu'une intervention turque ne déséquilibre une des rares régions d'Irak relativement épargnée par la violence.
"La politique, le dialogue, la diplomatie, la culture et l'économie sont les moyens de régler cette crise", a dit M. Babacan lors d'un point de presse. "Nous ne voulons pas sacrifier nos relations culturelles et économiques avec notre voisin pour une organisation terroriste".
Mais il a rejeté l'offre du PKK qui s'est dit prêt sous conditions à observer un cessez-le-feu.
"La question du cessez-le-feu concerne deux pays, deux armées, et pas une organisation terroriste", a rétorqué le ministre turc, qui devait également s'entretenir avec le Premier ministre irakien, Nouri Al-Maliki, et le président Jalal Talabani, un Kurde.
A Londres, le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a lui fait en sorte de maintenir la pression sur le PKK.
Une éventuelle intervention militaire turque en Irak ne viserait que les positions des séparatistes kurdes, mais elle peut intervenir "à n'importe quel moment", a-t-il relevé.
Présent à ses côtés, le Premier ministre britannique Gordon Brown a condamné la "violence terroriste" du PKK.
Ce mouvement est considéré comme une organisation terroriste par la Turquie, les Etats-Unis et l'Union Européenne, mais ses militants sont tolérés par les autorités locales irakiennes kurdes au Kurdistan.
Ankara a demandé à Bagdad d'agir pour empêcher que le PKK ne lance des opérations à partir du Kurdistan irakien, mais l'armée irakienne n'est pas déployée dans cette région sous contrôle des autorités régionales kurdes.
Les tentatives de compromis suivent une embuscade du PKK dimanche près de la frontière irako-turque dans laquelle 12 soldats turcs ont été tués, et huit faits prisonniers, augmentant la crainte d'une riposte turque.
Lundi, le président George W. Bush a appelé son homologue Abdullah Gül afin de l'assurer de l'engagement américain à coopérer avec Ankara pour combattre le PKK. Il a convenu avec M. Maliki "d'empêcher le PKK de se servir d'une partie quelconque du territoire irakien pour projeter ou mener des attaques terroristes".
L'éventualité d'une opération militaire conjointe de la Turquie et des Etats-Unis contre les repaires du PKK a même été évoquée par Ankara.
Selon le quotidien Chicago Tribune citant de hauts responsables américains, les Etats-Unis pourraient envisager des frappes aériennes contre le PKK pour éviter toute intervention turque.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.