Nouveau record pour le port de la Goulette    Afek vise 20 sièges à l'assemblée, selon Yassine Brahim    Tunisie- Lotfi Mrayhi: “La Tunisie est sous la tutelle de parties étrangères”    Tunisie: Yassine Brahim dévoile les objectifs d'Afek Tounes aux législatives    France 5 et France 2 diffusent à leur tour des reportages pour promouvoir la Destination Tunisie    Le Président de la République préside la réunion du Conseil Supérieur des Armées    Tunisie: Enquête judiciaire pour meurtre contre des individus ayant brûlé un jeune dormant chez lui    Traque de terroristes à la frontière algérienne    Ghofrane Khelifi et Nihel Cheikhrouhou (Judo) remportent chacune la Médaille d'Or des Jeux Africains au Maroc    Tunisie : le taux de croissance atteint 1,1% au premier semestre de 2019    Sit-in ouvert des syndicats de la poste du Grand Tunis    Le Mythique Tabarka Jazz Festival est de retour pour vous faire vibrer lors de sa 47ème année !    Coup de gueule de Haythem Mekki: inutile de combattre la corruption !    Le visa Schengen sera désormais plus dur à obtenir    Les sept mesures phares pour parer au stress hydrique    Coupe arabe des clubs : où voir la rencontre du CA Bizertin ?    Des chardonnerets confisqués au Souk Moncef Bey remis en liberté dans la nature    Olivier Poivre d'Arvor à La Presse Magazine : Il faut faire prendre conscience aux entrepreneurs que la mer est une richesse en termes de revenus    Le tout nouveau Nokia 105 arrive sur le marché tunisien    Club arabe des clubs : le CA Bizertin entra en lice ce lundi    Recherché pour tentative de meurtre et arrêté à Monastir    HarmonyOS; le nouveau système d'exploitation de Huawei    Enquête sur l'affaire de billets d'avion détournés    ISIE : La Justice administrative prononcera ce lundi son verdict définitif concernant les recours liés aux élections législatives    L'ARP examinera ce lundi les propositions 59 et 60 relatives à l'amendement de la loi n°16 / 2014 concernant les élections et les référendums    Coupe de Tunisie : le palmarès    Même les naissances de 2050 sont inscrites pour les élections    Basket – Mondial Chine 2019 : la liste finale de la Tunisie dévoilée    ES Sahel : Yassine Chikhaoui souffre d'une fracture à la main gauche    Club africain : présentation ce mardi du nouveau maillot du club    Syrie: Les forces du régime entrent dans une ville clé du nord-ouest du pays    Ce que l'on sait du vol d'une voiture avec un nourrisson à bord    Depuis onze jours, des dizaines de migrants restent bloqués en mer    « Béatrice un siècle » de la Tuniso-canadienne Hejer Charf à la Biennale d'art contemporain dédiée aux artistes femmes à Rabat    Exportations de fruits : Les Pastèques détrônent les Figues de barbarie !    Le Club Sportif Sfaxien remporte la Coupe de Tunisie de football (coupe de Feu Béji Caïd Essebsi)    Tunisie – Anis Oueslati, le nouveau gouverneur de Sfax : Du gros calibre !    Les Nuits du Fort de Kélibia: 3ème édition du 17 au 28 août 2019 (Programme)    Inquiétante amplification du trafic d'objets archéologique en Tunisie    LE monde dresse le portrait de Lotfi Abdelli    Tunisie- Le producteur Nejib Ayed n'est plus !    Décès du producteur tunisien et directeur des JCC Nejib Ayed    Rast Angela 2019 : Festival de la musique alternative du 22 au 25 août à Bizerte    Libye : L'armée libyenne bombarde la piste de décollage de l'aéroport de Zouara    10 blessés dans l'atterrissage en urgence d'un Airbus sur un champ de maïs    Annulation du spectacle NOUBA de Samir Agrebi prévu à l'ouverture du Festival « Thuburbo Majus » au Fahs    Liquidation de 2 terroristes à Jebal Orbata dans le gouvernorat de Gafsa    Echange de tirs entre une patrouille militaire et un groupe de terroristes à Ghardimaou : 1 soldat légèrement blessé !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les passages à niveau de la mort
Publié dans Le Temps le 17 - 06 - 2015

Tôt dans la matinée d'hier, peu après 6h, un train de voyageurs en provenance de Gaâfour a percuté de plein fouet un camion de type semi-remorque au niveau d'un tronçon de route secondaire reliant Bouarada à El Fahs. Traversant le passage à niveau à très vive allure, le camion heurté a provoqué le déraillement de la partie avant du train et causé de nombreuses pertes humaines en plus d'énormes dégâts matériels. Le bilan, déjà bien lourd, n'a cessé de s'aggraver d'heure en heure. Dix-hui personnes sont décédées et 98 blessées dont plusieurs en état critique. Plusieurs voyageurs sont restés bloqués pendant un long moment avant de pouvoir être extirpés et secourus.
Les images de l'accident sont terribles ! Une locomotive renversée, un wagon écrasé, un camion morcelé, des corps déchiquetés, de la ferraille éparpillée ci et là et des regards hagards, meurtris, dépassés par l'ampleur du drame. Un témoin oculaire a affirmé à quelques média que les unités de secours ne sont arrivées sur les lieux que près d'une heure après la collision. La plupart des blessés ont été répartis entre l'hôpital de Zaghouan et celui d'El Fahs. Des renforts ont été envoyés en provenance de Tunis et de Sousse. D'autres accidentés, dans un état plus critique, ont été transportés au CHU de Sahloul, au Centre de traumatologie et des grands brûlés à Ben Arous, à El Kassab ou encore à l'hôpital Charles Nicolle à Tunis. Contrairement au conducteur et au convoyeur du train, décédés des suites de l'accident, le chauffeur du camion s'en est sorti avec des contusions et s'est aussitôt livré aux forces de l'ordre. En signe de solidarité avec leurs collègues décédés, les conducteurs de trains ont décidé d'interrompre le trafic ferroviaire sur tout le territoire tunisien. Une décision prise à l'improviste qui a surpris les passagers et suscité leur colère. A la gare de Tunis, la foule était immense vers 11h et les citoyens, empêchés d'emprunter le train, criaient leur indignation bien que compatissant au malheur des accidentés d'El Fahs.
Ouverture d'une enquête
Suite à ce terrible accident, le ministre du Transport, Mahmoud Ben Romdhane s'est rendu sur les lieux du drame. Il a aussitôt décidé la mise en place d'une cellule de crise pour assurer le suivi des opérations ainsi que l'ouverture d'une enquête pour établir, avec précision, les causes de cette catastrophe ferroviaire.
Le ministre a également reçu, vers midi, un coup de téléphone de Béji Caïed Essebsi, venu s'enquérir des détails de l'accident. Le Président a donné ses consignes pour que tous les ministères unissent leurs efforts dans le traitement de ce drame et prennent les dispositions nécessaires pour assister les blessés et les familles des victimes.
De son côté, le Chef du gouvernement, accompagné du ministre de la Santé, s'est rendu au chevet de certains voyageurs blessés, admis à l'hôpital de Zaghouan avant de se rendre à celui d'El Fahs. La tension était alors palpable et des slogans hostiles ont été scandés par le corps médial et paramédical de l'établissement sanitaire. A noter également qu'aucune cellule psychologique n'a été créée et mise en place pour accompagner les accidentés et leurs proches et leur offrir un soutien psychologique.
Le système de signalisation pointé du doigt
Sorti indemne, le chauffeur du semi-remorque aurait avoué aux autorités avoir perdu le contrôle du poids lourd à cause d'une défaillance au niveau du système de freinage. Se trouvant dans l'impossibilité de dégager le véhicule de la voie ferrée, il aurait paniqué et sauté du camion peu avant la survenue de la collision. Un témoin oculaire aurait déclaré que le chauffeur n'avait pas marqué un temps d'arrêt au niveau du passage à niveau avant de le traverser. Pour sa part, le ministre du Transport a déclaré que les passages à niveau posent un vrai problème de sécurité puisque sur les 1150 existants, seuls 250 sont dotés d'une signalisation adéquate et d'une barrière et que 150 étaient équipés d'une signalisation lumineuse. Il a ajouté que l'accident d'hier était vraisemblablement dû à l'absence d'une barrière de sécurité. Conducteur de train à la SNCFT, Imed Mahjoub a pour sa part déclaré que les autorités avaient, à plusieurs reprises, été alertées du danger potentiel de la ligne 6 du réseau ferroviaire qui nécessitait entretien et rénovation, ajoutant qu'aucune réponse n'avait été reçue à ce jour. Pour sa part, la PDG de la SNCFT, Sabiha Derbal a assuré que le passage à niveau en question était équipé de signalétiques avant d'ajouter que ce croisement ne nécessite pas de feu de circulation ou de barrages puisque la route sur laquelle il se trouve n'est pas une route principale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.