CAN 2021 : nouvel horaire pour ce quart de finale !!    Tunisie : Land Cruiser séries 70 disponible à la commande chez BSB Toyota    BCT : Les crédits douteux des particuliers augmentent    Ligue 1 Pro : un nouveau bureau directeur nommé dans ce grand club    Grosses pressions sur les banquiers pour financer le budget    L'étrange "évasion" d'Abdelkoddous Saâdaoui, qui en plus nargue sa patrie    Covid-19: Méfions-nous de l'optimisme    Kaïs Saïed reçoit Najla Bouden    Selon 57,8% des familles tunisiennes, l'avenir de leurs enfants serait meilleur hors du pays    Elloumi: Le gouvernement de Bouden est le pire gouvernement depuis l'époque coloniale( Audio)    César 2022 : l'acteur Sami Oitalbali nominé pour le César du meilleur espoir masculin    Côte d'Ivoire vs Egypte : Sur quelle chaîne regarder le match en direct et live streaming ?    Match Côte d'Ivoire vs Egypte : Les chaines qui diffusent le match Choc de la CAN 2022 du 26 janvier    Land'Or obtient un nouveau prêt d'environ 4 millions $    Les salariés de Cactus prod menacent d'escalade    La vraie chambre noire, c'est le palais de Carthage !    Les salariés de Cactus prod menacent d'une grève de la faim    EN : un joueur testé négatif, deux autres encore positifs !!    salon des créateurs MOOD TALENT: 6e anniversaire du 4 au 6 février 2022 à l'hôtel Dar El Marsa    Indice de perception de la corruption : la Tunisie classée au 70ème rang mondial    Corruption : La Tunisie au 70e rang mondial    Tunisie Telecom en chiffres    Kasserine: Mandat de dépôt contre un ancien gouverneur, pour corruption    Moody's évoque la Tunisie    Le chanteur Florent Pagny annule sa tournée à cause d'un cancer, sera-t-il présent à The Voice?    Prix au marché central de Tunis [Vidéo]    L'UGTT veut décréter le 26 janvier une journée nationale    Google Doodle rend hommage à l'actrice Egyptienne Souad Hosni, la Cendrillon du monde arabe    Tunisie : Grève générale à...    Tunisie – Coronavirus: 17 décès et plus de 9000 contaminations selon le dernier bilan    AS Soliman : l'Algérien Frifer Boumedyen engagé pour deux ans et demi    Entreprises publiques en difficulté | Crises en cascade    Kef: 117 nouvelles contaminations par le Covid-19    REMERCIEMENTS ET FARK : Mongi BEN AMOR    Groupe Chimique Tunisien à Mdhilla 2: Levée d'une grève entamée depuis 2 ans    Echo Afrique    CAN 2021 | Huitièmes de finale – Suite et fin – Côte d'Ivoire-Egypte : La guerre des étoiles    CAN 2021 | Une qualification significative : ls ont changé leur destin…    Exposition au musée de l'Institut du Monde Arabe : Slimen Elkamel à cœur ouvert    Dilou : Saied est en train de démanteler l'Etat Tunisien    Tunisie : Départ des vols depuis l'aéroport d'Istanbul via une seule piste    Le film documentaire "Angle mort" de Lotfi Achour primé au Fipadoc à Biarritz    Kaïs Saïed souhaiterait appliquer un modèle proche du Velayet-e faqih iranien, selon Hatem Mliki    Centenaire du cinéma tunisien : Zoom sur un pionnier nommé Albert Samama Chikly    Gordon Gray commente la démission de Nadia Akacha et parle des causes probables de cette décision    Ukraine : les USA évacuent livrant le pays à Poutine, l'UE spectatrice    Rabat pourrait-il "voler" à Alger l'organisation du sommet de la Ligue arabe?    Un astéroïde "potentiellement dangereux " passera prés de la terre mardi soir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Hausse importante des recettes fiscales en 2019
Publié dans L'expert le 14 - 06 - 2019

Les recettes fiscales ont évolué de 22,1%, à 7 324 Millions de dinars (MD), par rapport à la même période de 2018, selon les résultats de l'exécution du budget de l'Etat pour le premier trimestre de 2019, publiés par le ministère des finances.
Cette amélioration des revenus fiscaux résulte de l'augmentation des impôts directs (plus 45,2%) , suite à la hausse de l'impôt sur le revenu (+48%), à la suspension du mécanisme du crédit d'impôt, ainsi que de l'impôt sur les sociétés non pétrolières (plus 45%).
En outre, les impôts indirects ont progressé de 7,2%, en raison de la hausse de la TVA de 14,5%.
Les revenus fiscaux liés au régime intérieur ont également, cru de 1087 MD et les recettes douanières de 237 MD.
Les services du ministère des finances ont recouvré au cours du premier trimestre de 2019, des recettes non fiscales d'une valeur de 752 MD, en baisse de 147 MD par rapport à 2018, étant donné la diminution des revenus des hydrocarbures et de la redevance sur le gazoduc entre l'Algérie et l'Italie, qui traverse la Tunisie.
Les recettes provenant des dons de l'étranger ont été mobilisées à hauteur de 60 MD.
Les ressources propres du budget ont atteint, à fin mars 2019, 8076 MD en évolution de 17,1% par rapport à 2018. L'Etat a emprunté au cours du premier trimestre 2019, 1960 MD et a eu recours au trésor à hauteur de 592 MD, contre un emprunt de 2174,7 MD au cours de la même période, en 2018.
Les ressources de l'emprunt sur le marché intérieur se sont élevées à 865,3 MDj contre 1434,3 MD au cours du premier trimestre de 2018. Pour ce qui est des dépenses, elles ont atteint 10 628 MD à fin mars 2019 en progression de 17,5%, soit une augmentation nette de 1 580 MD, par rapport à l'année écoulée.
Il s'agit essentiellement, de l'augmentation des dépenses de gestion de 17,6%, à 6100 MD, en raison de la hausse de la subvention des hydrocarbures.
De même, les dépenses consacrées aux salaires ont augmenté de 9,7%, après la suspension du mécanisme de crédit d'impôt d'un côté et le versement d'une partie des augmentations salariales au titre de l'année 2019, d'un autre côté. Pourtant, ces dépenses avaient regressé de 8,8%, au cours de la même période de 2018.
Par rapport aux estimations de la loi de finances, les dépenses de gestion ont été réalisées à hauteur de 36%. Toutefois, les dépenses de développement concrétisées à hauteur de 21,8%, ont baissé de 56 MD, à 1340 MD.
Le service de la dette publique (principale et intérêts) s'est monté à 2810,6 MD, contre 2187,6 MD en 2018, soit un taux de réalisation de 30,2%.
A rappeler que le budget de l'Etat pour l'exercice 2019, fixé à 40,6 milliards de dinars, a augmenté de 8%, par rapport à 2018. Le gouvernement vise à réduire le déficit budgétaire à 3,9% du PIB, cette année, contre 4,9% l'année dernière.
(Source: TAP)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.