Le marché boursier entame la semaine sur une note d'optimisme    Coronavirus : 4 décès et 179 nouvelles contaminations, Bilan du 26 septembre    Tunisie Telecom réitère sa disposition à poursuivre le dialogue avec son partenaire social    Ooredoo soutient l'initiative « La classe digitale » au gouvernorat de Jendouba    Flat6Labs réalise le second closing de Anava Seed Fund pour le porter à 30 millions de dinars et accueille Sawari Ventures comme nouvel investisseur    L'INM appelle à la vigilance à cause des pluies attendues dans la soirée    Des organisations nationales appellent à fixer des échéances pour mettre fin à l'état d'exception    Huawei annonce un investissement de 150 millions $ dans des programmes inédits    Le sénateur Murphy: Tant que la démocratie n'est pas rétablie, nous devons revoir notre programme d'aide à la sécurité pour la Tunisie    Monde- Daily brief du 27 septembre 2021: Emmanuel Macron ciblé par un homme qui lui a lancé un œuf    Ministre de l'Education: Plus de 450 écoles seront réaménagées dans les prochains mois    La Tunisie s'illustre au Championnat d'Afrique d'échecs    Retour du Salon de la Création Artisanale du 1 au 10 octobre 2021 au Kram    Chiffre du jour : 141 millions de dinars, seulement, sont les crédits extérieurs nets mobilisés par la Tunisie    Démission collective à Ennahdha - Abdellatif Mekki : Nous n'étions plus qu'un fardeau    Slaheddine Dchicha: De «l'exception tunisienne» à l'état d'exception    Olaf Scholz, le probable chancelier d'Allemagne    Parti des Travailleurs: Kais Saied s'est donné tous les pouvoirs    Exposition Ouatann de Chiara Montenero, du 1er au 30 octobre 2021 à la galerie Alain Nadaud    Dernière minute- Affaire S17: Mandat de dépôt à l'encontre de Seif Eddine Makhlouf    Tunisie – Coronavirus: le taux de positivité des tests baisse à 6,62%    STEG: Des compteurs intelligents à partir de janvier 2022    Attaque de Kasar Hellal : le Parquet ordonne une instruction pour homicide volontaire    Décès du rédacteur en chef du journal Echaâb, Mokhtar Ghriss    Tunisie – ONU : Jerandi s'entretient à New York avec Lacroix    Ons Jabeur se hisse à la 16ème position au classement WTA    Ons Jabeur monte à la 16ème place du classement mondial !    Ali Larayedh: Les dernières mesures présidentielles menacent l'entité de l'Etat    Samir Dilou : Même notre prophète avait moins de prérogatives que Kaïs Saïed !    Covid-19 : 5 millions de tunisiens primo-vaccinés    Foot-Europe: le programme du jour    Supercoupe 2020-2021 (EST-CSS 1-0) : Les déclarations d'après-match    Clermont vs Monaco : Où regarder le match en direct et live streaming ?    La Fondation Orange lance la 4e édition du Prix Orange du Livre en Afrique    Photo du jour : 2 millions de dinars dé    De retour à l'opéra: Une série de pièces de théâtre à la cité de la culture du 1 au 7 octobre    3 membres du congrès américain appellent Biden à intervenir en vue de rétablir le Parlement tunisien    Manchester United vs Aston villa en direct et live streaming : Comment regarder le match ?    Foot-Europe: le programme du jour    La Fondation Orange lance la 4e édition du Prix Orange du Livre en Afrique    Tout savoir sur Les Araméens    JCC 2021 : Listes des films sélectionnés dans le cadre de Chabaka et Takmil    Envirofest à Bizerte en marge du Forum Mondial de la Mer (Programme)    Libye: Dbaïba rejette le retrait de confiance    Abu al-Bara al-Tounsi tué dans un raid à Idleb    Crise des sous-marins: Quelques leçons pour les Arabes    Pêcheurs tunisiens interpellés par les garde-côtes libyens : Le ministère de la Défense rappelle la réglementation    Comment comprendre les prochaines élections en Allemagne et quel impact sur la Tunisie du départ d'Angela Merkel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Il faut interdire l'islamisme pour en finir avec la confusion entre l'Islam et l'islamisme !
Publié dans L'expert le 03 - 04 - 2012

Au lieu de compatir pour les victimes de la nébuleuse islamiste et de condamner explicitement tous les crimes commis par la barbarie islamiste...
Au lieu de compatir pour les victimes de la nébuleuse islamiste et de condamner explicitement tous les crimes commis par la barbarie islamiste, les médias propriétés du grand capital tels que le Figaro, TF1 ou Europe 1 et tous les pseudo représentants du conseil du culte musulman de France et à leur tête le Rambo de la haute finance Sarkozy ont livré une véritable croisade contre les tentatives d'amalgame que l'opinion publique serait encline à faire en confondant musulmans et islamistes suite aux tueries de Toulouse-Montauban qui ont plongé la France dans l'effroi et dont les victimes furent des juifs et des musulmans intégrés dans l'espace républicain. Ainsi, les musulmans qui sont eux-mêmes victimes se trouvent malgré eux couverts de l'infamie de la barbarie humaine et mis sur le banc des accusés implicitement. En effet, ils avaient tous comme seul mot d'ordre : pas d'amalgame! Cela veut dire quoi au fait ? Alors qu'eux mêmes ils le font à force de le marteler et d'insister obséssionnellement et frénétiquement là-dessus qu'ils ont fini par semer le trouble confusionnel dans la tête des gens. Est-ce à dire qu'il ne faut pas faire l'amalgame entre ce barbare qui n'est pas l'enfant du boudhisme à ce que je sache et tous les autres musulmans ? Juridiquement parlant, ils ne sont pas responsables de cette barbarie. Ni moralement non plus puisqu'ils sont les premiers à en pâtir ? Le vrai amalgame est non pas celui que l'homme de la rue fait entre terrorisme et islam ou musulmans et terroristes, il s'agit de l'amalgame entretenu, instigué, fomenté et orchestré par les islamistes eux-mêmes qui ne manquent jamais l'occasion de valider l'équation : l'islamisme est aussi l'islam selon eux et que le Grand Effroi puise ses sources dans le Coran. Tant que cette équation persiste, il est difficile d'éviter l'amalgame et toutes ces insinuations honteuses qui pénalisent et stigmatisent les musulmans. Les préjugés ont la vie dure tant que perdure la violence accolée à l'islam. La seule alternative est que l'on déclare officiellement l'islamisme hors la loi au même titre que le nazisme avec le plein acquiescement des musulmans eux-mêmes. Le C.C.M.F a raté le coche en ne réclamant pas publiquement l'interdiction des officines islamistes de France et dont la représentante attitrée est l'Union des Organisations Islamiques de France, cofondée par le terroriste tunisien jamais repent R. Ghannouchi et futur höte d'honneur à l'occasion de son rassemblement sectaire, véritable offense à la dignité humaine et aux valeurs de la République. L'amalgame sera toujours d'actualité tant que l'islamisme continuera à dévoyer et défigurer l'Islam.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.