Abir Moussi évoque des préparatifs en prévision de la séance plénière prévue le 3 juin prochain    Fête des mères | La Poste Tunisienne assure une séance de travail le dimanche 31 mai 2020, pour la livraison des bouquets de fleurs    Coronavirus – Algérie : Le bilan grimpe à 638 décès et plus de 9.000 contaminés    Tunisie – Un avocat reçoit des menaces de mort    Tunisie – Coronavirus: Presque 60% des tunisiens ont cessé de travailler et n'ont pas reçu de salaires    Vers la cession de shems Fm et Assabah à cause de leur faillite    «Une relance post-COVID exige un vrai plan de rupture»    Le désengagement total des USA    Jusqu'à 86 millions d'enfants menacés par la pauvreté    La « solidarité » s'étiole autour de Ghannouchi    Le prix " Najiba Hamrouni pour la déontologie de la presse " attribué à " Nawaat "    Les professionnels estiment les mesures insuffisantes    Allah n'est pas obligé…    Un spectacle Hip Hop à la télévision    Le chanteur Ali Jaziri au rendez-vous    Bab L'Bluz, ce quatuor qui fusionne musique berbère et blues    Dr Nissaf Ben Alaya : Conditions de déroulement des cérémonies de mariage    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 29 mai à 11H00    Le Nova 7 I de Huawei disponible sur le marché tunisien    Maarouf est venu liquider les entreprises publiques, accuse Taboubi    Un agent de sécurité agressé à Ben Arous    Appel de la Suisse à agir contre la chute des transferts de fonds vers les pays à faible revenu    Fonds de la zakat | Le président de la LTDH, Jamel M'sallem, à La Presse : «On attend le verdict du Tribunal administratif» (vidéo)    Neymar : la justice suspend le paiement d'une amende de 14,7 millions d'euros    Programme « Tounes Wijhetouna » : Valoriser l'image de la destination Tunisie (Vidéo)    Relance économique après le Covid-19 : Le casse-tête du financement    Endettement de la SONEDE : La barre du milliard de dinars dépassée    Raffia Arshad, la première femme en hijab qui devient juge au Royaume-Uni    Tribune | Y a-t-il un commandant à bord ?    Tribune | Code d'éthique et de déontologie parlementaire : Pourquoi et comment?    Khaoula Hosni, auteure de «La fosse de Marianne», à La Presse : «La trilogie était un exercice d'écriture épuisant de scènes visuelles»    Houcine Jaïdi - Décès d'Albert Memmi : le silence du ministère des Affaires culturelles est injustifiable et inadmissible    ESS | Mercato : Baâyou intransférable !    Mohsen Marzouk menacé depuis la Turquie, riposte    L'ancien Premier ministre marocain Abderrahman Youssoufi n'est plus    Tunisie – Météo : Températures stationnaires    Escrime | L'élite reprend du service le 4 juin : Les sabreurs au rendez-vous    Chemins de l'herméneutique | Epilogue…    La Tunisienne Nour Belkhiria remporte le Canadian Screen Award    40ème jour du décès de Noureddine Diwa : L'hommage émouvant de sa femme Amel Agrebi    Wall Street Journal : Le CSHL, 1er club au monde à avoir utilisé l'application du public à distance dans un stade vide    Ligue 2 (barrages) : L'O.Sidi Bouzid réclame la diffusion TV des matches et un arbitrage à 5    Coronavirus : la Premier League reprendra le 17 juin    Tunisie: Un incendie ravage trois hectares de végétation à la Manouba    Tunisie : la BCT maintient inchangé son taux d'intérêt directeur à 6,75%    COVID-19 : HONDA Tunisie annonce une révision tarifaire de toute sa gamme    Zarzis : Mieux vaut tard que jamais !    Tunisie: Poursuite par le ministère de la Défense des recherches de migrants clandestins naufragés au large de Sfax    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





2ème édition du Prix Orange du Livre en Afrique : révélation des 6 finalistes
Publié dans Tunisie Numérique le 06 - 03 - 2020

Lancé en octobre 2019 par la Fondation Orange, ce prix récompense un roman écrit en langue française par un écrivain africain et publié entre le 1er novembre 2018 et le 30 octobre 2019 par une maison d'édition basée sur le continent africain.
Pour cette 2e édition, 38 romans ont été envoyés, proposés par 28 maisons d'édition basées dans 14 pays différents.
Une première sélection des titres a été réalisée grâce à une première lecture de tous les livres par six comités de lecture basés en Tunisie, au Sénégal, en Guinée, au Cameroun, en Côte d'Ivoire et au Mali.
Les 6 romans finalistes
Après délibérations à Paris, les représentants des comités de lecture se sont accordés sur la liste des six finalistes de cette 2e édition :
* Abdellah BAIDA, Testament d'un livre, Editions Marsam (Maroc)
* Ndèye Fatou Fall DIENG, Ces moments-là, L'Harmattan Sénégal (Sénégal)
* Youssouf Amine ELALAMY, C'est beau, la guerre, Editions Le Fennec (Maroc)
* Mostefa HARKAT, Le retour au Moyen Age, Editions AFAQ (Algérie)
* Ahmed MAHFOUDH, Les jalousies de la rue Andalouse, Arabesques éditions (Tunisie)
* Paul-Marie TRAORE, Jeu de dames, Editions Tombouctou (Mali)
Retrouvez leurs avis sur cette sélection sur https://www.lecteurs.com/article/les-6-finalistes-du-prix-orange-du-livre-en-afrique-2020-sont-enfin-devoiles/2443797.
Les six auteurs finalistes et leurs éditeurs devaient être présents au Salon du Livre Paris initialement prévu du 20 au 23 mars 2020 pour présenter leurs ouvrages, au sein de quatre conférences organisées sur le stand « Les Afriques » proposé par l'association ELLA (Espace des Littératures et du Livre Africain et Afro-descendants).
Les six ouvrages finalistes seront mis en avant sur les réseaux sociaux, notamment sur le site lecteurs.com.
Un jury international composé de personnalités du monde littéraire
Le Jury final désignera un lauréat parmi les six finalistes, qui se verra décerner le Prix le 4 juin prochain à Tunis. Il recevra une dotation de 10.000 euros et bénéficiera d'une campagne de promotion de son ouvrage.
Présidé par Véronique Tadjo (Côte d'Ivoire), il est composé de 10 membres: Djaïli Amadou Amal (lauréate 2019, Cameroun), Yvan Amar (France), Kidi Bebey (France), Yahia Belaskri (Algérie), Eugène Ebodé (Cameroun), Valérie Marin La Meslée (France), Nicolas Michel (France), Gabriel Mwènè Okoundji (Congo) et Mariama Ndoye (Sénégal).
Cette initiative s'inscrit dans le cadre des engagements de la Fondation Orange en Afrique visant à accompagner les pays dans leur développement, y compris culturel, et dans ce cadre à promouvoir les talents littéraires africains et l'édition locale.
A propos de la Fondation Orange
La Fondation Orange mène depuis plusieurs années des projets visant à soutenir l'accès à la culture et aux savoirs pour tous, notamment à travers de nombreux MOOC culturels avec de grandes institutions françaises. Ainsi depuis 2009 en France, le Prix Orange du Livre récompense une œuvre littéraire écrite en français et publiée à la rentrée littéraire de janvier.
La Fondation Orange s'engage pour l'insertion sociale et professionnelle des jeunes et des femmes en difficulté : les jeunes sans qualification ni emploi, les femmes en situation précaire, les personnes avec autisme. Depuis 30 ans, les actions de la Fondation leur donnent accès à l'éducation, à la santé, à la culture pour leur permettre de mieux s'intégrer dans la société. Nous contribuons également à la démocratisation de la culture auprès de tous les publics en favorisant l'accès à la musique vocale, au livre, aux musées. La Fondation intervient aujourd'hui dans tous ces domaines, pour que le numérique devenu essentiel, soit un facteur d'égalité des chances. Ainsi, avec le soutien de ses salariés engagés, la Fondation Orange permet chaque année, dans 30 pays, à près de 2 millions de personnes de prendre un nouveau départ.
« Fondation Orange, vous rapprocher de l'essentiel »
En savoir plus : fondationorange.com
A propos de l'Institut Français
L'Institut français est l'établissement public chargé de l'action culturelle extérieure de la France. La diffusion du livre français dans le monde est un enjeu à la fois culturel, intellectuel et économique. Le pôle Livre et Médiathèques poursuit dans la durée, en collaboration avec le réseau culturel français à l'étranger, les objectifs suivants :
* Favoriser les échanges professionnels internationaux, en initiant et soutenant des rencontres thématiques entre éditeurs français et étrangers ou entre professionnels du livre et de l'audiovisuel, pour susciter l'adaptation d'œuvres littéraires françaises à l'écran.
* Soutenir la cession de droits et la traduction avec des programmes d'aide à la publication aux éditeurs étrangers qui développent un catalogue de titres traduits du français ou la Fabrique des traducteurs qui contribue à renouveler les générations de traducteurs du français dans le monde.
* Accroître la visibilité des auteurs de langue française en favorisant leur mobilité internationale et leur rencontre avec leurs publics étrangers, à travers des programmes de résidences, des opérations de promotion ou l'invitation au sein de manifestations littéraires à fort impact.
Source : Communiqué de presse
Partagez3
Tweetez
+1
Partagez
3 Partages
Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.