OPPO se positionne sur la charge ultra rapide et accélère son processus d'innovation    Biatlabs, l'incubateur de la Biat fait peau neuve pour appuyer les entrepreneurs en Tunisie    Vers l'allégement des horaires du couvre-feu?    Tunisie – Saïed exigerait la démission de Mechichi avant tout dialogue national    Dernière Minute – Coronavirus : 32 décès et 635 nouvelles contaminations, Bilan du 3 mars    Kais Saied visite le groupe Telnet    Autorisation exceptionnelle et provisoire pour le vaccin chinois    La crise politique en Tunisie: éloge du «conflit constructif»    Il serait scandaleux si l'avocat des terroristes bénéficiera d'une protection policière    La Tunisie est dans un régime politique présidentiel, selon Khlifi    Rania Amdouni condamnée à 6 mois de prison    Sortie officielle du film documentaire : Je suis ma propre république    Ouverture d'une enquête sur d'éventuels crimes de guerre    Au moins dix-huit morts et de nombreux blessés    BH LEASING : Appel à candidatures pour la désignation d'un administrateur indépendant    Ocres patines du temps fugace    «Om Layoun» un film documentaire tendre et sans compromis    Fâcherie envers les gâteries    Tunisie [Vidéo]: Salon du livre pour enfant de Sfax, les conditions d'organisation de la 27ème édition    Ghannouchi sollicite Mechichi pour l'ouverture d'une enquête sur le riz contaminé à l'aflatoxine    Dangereux: Les quantités de Riz cancérigène n'ont pas encore été détruites        Mustapha Ben Jaâfar : Appliquons la constitution avant de la critiquer et de vouloir la changer !    LC Afrique: Espérance de Tunis , 23 joueurs pour affronter Zamalek    Levante vs Athletic Bilbao: où regarder le match de demi-finale de la Coupe du Roi du 4 mars?    Le patronat désapprouve les mouvements de grève des douaniers    La Tunisie invitée à la réunion des ministres des Affaires étrangères du G20 à Rome    Signature d'un accord de partenariat pour renforcer la gouvernance dans les administrations    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 04 MARS 2021 à 11H00        Ali Laarayadh : Nous ne sommes pas comme Kais Saied...    Le FMI veut une nouvelle direction économique en Tunisie : Faut-il craindre le scénario grec ?    Programme TV du jeudi 04 mars    REMERCIEMENTS : Hatem BEN RAYANA    Tunisie : L'épreuve du bac sport est annulée    Arrivée prochaine de 300 mille doses de vaccin provenant de la Chine    ESM-ESS (1-1) : L'Etoile revient de loin !    ASR-CA (1-1) : Nul équitable    Tunisie – Météo : Temps nuageux avec des pluies éparses    Ouafa Belgacem, experte en mobilisation des ressources et en durabilité : «Ne plus frapper à la mauvaise porte»    1ère édition de la Biennale d'Art du 5 au 8 mars à Tunis : Du Pop Art pour les réunir    Ligue 1 | 15e journée : Pas de droit à l'erreur...    Tunisie: Daily brief du 4 Mars 2021    Un attentat terroriste déjoué à Alger    Trois employées de télévision tuées par balles en Afghanistan    Et la fin de la vie sur Terre c'est pour quand ?    Ephéméride : Le 1er mars 1924, Mohamed Daghbaji lança la révolte contre l'occupation française    Officiel en Algérie : Le parlement sera dissous aujourd'hui    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Coronavirus : Les décisions du président français Emmanuel Macron
Publié dans Tunisie Numérique le 15 - 10 - 2020

Dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, le président français, Emmanuel Macron a pris plusieurs décisions, notamment, l'instauration d'un couvre feu dans certains villes français.
Dans un statut Facebook, publié ce jeudi 15 octobre 2020, Macron est revenu sur les plus importants décisions qu'il a déjà annoncé la veille :
"La deuxième vague est là. Nos services de réanimation sont sous pression. Sans mobilisation collective, ils seront rapidement saturés. Certains nous ont dit : "moi, je ne suis pas concerné, ne m'enlevez pas ma liberté. J'ai le droit d'être contaminé". Ce n'est pas vrai. Face à cette épidémie, nous sommes liés les uns aux autres. Ne pas la freiner maintenant, c'est prendre le risque que, demain, il n'y ait plus de places pour soigner les autres pathologies.
Aujourd'hui, l'un des principaux vecteurs du virus reste la sphère privée : tous ces moments de convivialité qui sont aussi, il faut bien le dire, des moments de relâchement. Nous devons réduire ces contacts.
* Un couvre-feu de 21h à 6h sera mis en place à partir de vendredi minuit en Île-de-France et dans 8 métropoles où le virus circule activement (Grenoble, Lille, Lyon, Aix-Marseille, Montpellier, Rouen, Saint-Etienne et Toulouse). Cette limitation des déplacements se fera sur la base du bon sens : elle ne concernera pas celles et ceux qui ont des raisons professionnelles ou médicales. Toute violation sera sanctionnée par une amende de 135 euros.
* Pour réduire la pression collective et la circulation, le télétravail est encouragé.
* Limitons à 6 personnes maximum les regroupements dans la sphère privée que cela soit pour recevoir des amis à dîner, pour fêter un anniversaire ou aller au restaurant. Le port du masque est recommandé partout et tout le temps, y compris dans la sphère privée. Beaucoup sont impactés par la crise : je veux leur dire que l'Etat sera là pour les accompagner.
* Je pense en particulier au secteur de l'hôtellerie, aux cafés, aux restaurants, aux secteurs du tourisme, de l'événementiel, de la culture et du sport. Chômage partiel, fonds de solidarité, prêts garantis : ces mesures d'urgence seront prolongées et renforcées.
* Parce que les plus précaires sont aussi les plus exposés, une aide exceptionnelle de 150 euros, plus 100 euros par enfant, sera versée aux bénéficiaires du RSA et des APL.
* Nous sommes une Nation de citoyens solidaires. Nous ne pouvons pas nous en sortir si chacun ne joue pas son rôle. J'ai besoin de chacun d'entre vous. Nous avons besoin les uns des autres. Et nous nous en sortirons ensemble".
Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.