Tunisie: Mike Pompeo: Nous souhaitons préserver les acquis de ces dix dernières années    La révolution des prix mg, Achetez en 2021 avec les prix de 2011    Football : Programme TV de ce vendredi 15 janvier 2021    Dix ans après le Printemps arabe, éviter une autre décennie perdue    Startup Act commence à porter ses fruits: La machine est lancée !    Un mois de retard dans la vaccination coûte à la Tunisie plus de 1 milliard de dinars, selon Afif Chelbi    Xe anniversaire de la révolution : L'ARP appelle à l'unité nationale et réitère son soutien au dialogue national    Point de vue: Un championnat atypique !    Handball — Mondial d'Egypte — Ce soir(20h30), Tunisie –Pologne: Prêts pour le combat    La JSK perd encore une fois: Mêmes causes, mêmes effets !    Le groupe Advans choisit Sopra Banking Software    Coronavirus : 63 décès supplémentaires et 2327 nouvelles contaminations en 24 heures    La poésie en questions: Qui sont les Muses ?    Tunisie : Les lauréats du Prix Lina Ben Mhenni pour la liberté d'expression 2020    A quand la sortie du tunnel ?    Dix ans après: La corruption à tous les étages    Crise politique: Le péché originel    Latifa Lakhdhar: Une révolution et son contraire    Potentiel minier de la Tunisie: Une exploitation en dents de scie    Tunisie: Des chauffeurs de taxi protestent à Béja [Vidéo]    1... 2...3 Santé ! Docteur, je tousse « toux » le temps !    Bénéficiez de remises durant le confinement avec Tunisie Telecom    Météo | Pluies éparses et baisse des températures    Tunisie-Ministère de la Santé: Nouvelle liste des laboratoires autorisés à réaliser les tests RT-PCR    Tunisie : Le calendrier des manifestations de l'APIA en 2021    Tunisie: Tunisair: Avis aux passagers à destination de la France    Succession de Merkel: Les appétits s'aiguisent en Allemagne    Chiffres: 859,4MD    La FTDES appelle à suspendre le paiement de la dette    Les mots en politique    Le PS pour la création d'un front républicain    INVESTITURE DE JOE BIDEN: Lady Gaga et Jennifer Lopez chanteront lors de la cérémonie    Pour ne plus pédaler dans la semoule ! (2/2)    La success-story du médecin devenu artiste de renom    Abdelaziz Jemail, un éclaireur magnifique    L'ambassadeur de la Tunisie en Belgique: "Plus nous avons des relations avec nos amis, mieux nous nous porterons"    Financièrement, le Barça au bord du gouffre !    Mondial hand 2021 / France vs Norvège en direct et live streaming : comment regarder le match ?    Confinement : mini-concerts virtuels de l'OST ce soir et demain à 21h00    Wadii El Jari en sauveur : Pourquoi pas avant ?    Un test PCR négatif sera désormais exigé pour tous les voyageurs arrivant en France    L'inscription du couscous et de la pêche à la charfiya sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'Unesco célébrée à la Cité de la culture    Vient de paraître — « Quelqu'un meurt au sud » de Kamel Hlali: L'art d'arracher le lecteur à la banalité gris-flanelle du quotidien    En vidéo : ‘' Adieu Maman'', Tahar Ben Meftah raconte son nouveu livre    USA: Trump: La vraie cause de ma suspension des réseaux sociaux est politique…mon discours été totalement approprié    Intox : Aucun pilote tunisien n'a été renvoyé à cause d'un vol vers Tel Aviv    USA: 70 000 comptes affiliés à la mouvance pro-Trump QAnon supprimés par Twitter    Tunisie : Une secousse tellurique à Zaghouan    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tunisie-Sahbi Ben Fredj: l'ère de la constitution de 2014 touche à sa fin
Publié dans Tunisie Numérique le 01 - 12 - 2020


Par rania ben slimane | Il y a 6 minutes
Dans un article publié sur sa page le 1er décembre 2020, le cardiologue et Chef du Parti Watan Adel Sahbi Ben Fredj prévoit la chute de toutes les composantes du système et de la constitution de 2014 à savoir : la constitution, le parlement, le gouvernement, les finances publiques, l'économie, les partis, la justice, etc...
« Même la présidence de la République ne sera pas à l'abri des répercussions de la crise et ne parviendra pas indéfiniment à éviter la colère populaire à venir si elle s'en tient à la stratégie du silence, du suivi et de l'absence d'action … », a-t-il déclaré
En outre, Sahbi s'est demandé plusieurs questions en rapport avec les défis non relevées par le gouvernement notamment en matière de financement du budget de l'Etat et de la justice équitable.
Des questions qui s'avèrent oratoires, vu qu'il a annoncé les scénarios alternatifs possibles si le gouvernement échoue son pari. Il a également souligné que "le blocage" législatif émane des textes constitutionnels.
« Dans la pratique, la constitution de 2014 peut être considérée comme un état de mort clinique car c'est une constitution qui produit des crises, et une constitution soigneusement fermée qui ne permet aucun amendement en vertu d'une loi électorale qui entraîne une fragmentation et une division et n'ouvre donc aucun horizon pour changer le système politique. » a-t-il expliqué

Partagez2
Tweetez
Partagez
2 Partages
Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.