Ariana | Covid-19 : 167 nouvelles contaminations et 146 personnes rétablies    Des familles fuient les camps de déplacés à Marib    13 morts dans deux attaques Forces démocratiques alliées    5 célébrités vivent une aventure inédite avec l'OPPO Reno5    Le chef de la mission de l'UE fait un bilan d'étape    Imposture intellectuelle dites-vous ?    Luthistes à vos marques !    Si proches, si loin    Pourquoi Saied continue à tourner le dos à l'Afrique?    ''la tunisie n'est pas loin du risque de la faillite'' selon slim besbes    Aram Belhadj : Il faut décréter l'état d'alerte économique    '' Mechichi n'est qu'un résident à la Kasbah'' selon Zied Ghanney    Qui sont les députés Nahdhaouis qui ne participeront pas à la marche de samedi?    Neji Jalloul : Rached Ghannouchi a demandé l'aide des américains pour vaincre Abir Moussi    En vidéo: In Style With Rym, la nouvelle émission présentée par Rym Saidi    Plaidoyer pour une action arabe commune face à la Covid-19    Ligue 2 (5e journée) : Désignation des arbitres    Tunisie : Appliquons les dispositions de la Constitution, on n'aura plus de crise politique    La circulation des métros 3, 4 et 5 effectuée sur une seule voie du 26 février au 7 mars    Manchester United vs Real Sociedad: Où regarder le match de l'Europa League    Les barrières à la compétence !    CONDOLEANCES    Célébration de la Journée Internationale des maladies rares à la CST    Un nouveau programme d'accompagnement de jeunes voit le jour en Tunisie    USM: Y mettre les ingrédients    ST: Zoghlami-Mejri, tandem d'attaque    ESS — Il cumule les victoires depuis qu'il est à la tête de l'équipe: Dridi, Monsieur sans-faute !    500 mille litres de lait déversés dans les rues en 3 jours    ''Il faut dire la vérité aux tunisiens''    Mise à jour de l'interface utilisateur Samsung One UI 3.1 : les fonctions puissantes du Galaxy S21 sont désormais disponibles sur les Galaxy S20, Galaxy Note20 et la série Galaxy Z    L'exercice militaire multinational 'African Lion' aura lieu en Tunisie    Ligue des champions (8e de finale aller) : les résultats complets    Les familles des martyrs en sit-in    Projet MOODHA OKHRA, initiateur de la mode éco-responsable en Tunisie: L'éco-mode engagée    MOODY'S ABAISSE LA NOTE DE LA TUNISIE    Hommage: Gilbert Naccache, ce libre-penseur    Hennessy devient le premier partenaire de spiritieux mondial de la NBA    Covid-19 – Tourisme : les professionnels recommandent le démarrage immédiat de la vaccination    Vers une numérisation du secteur de l'énergie: Huawei lance Smart Modular Data Center 5.0    5G : Ooredoo signe un accord de partenariat avec le CERT    Météo | Brume matinale et légère hausse des températures    Les Italiens dénoncent l'arrivée des femmes enceintes à Lampedusa, nouvelle arme des migrants    En attendant le FIC, "la Nuit des étoiles" se place comme vecteur créatif culturel et patrimonial    Une semaine pour le théâtre tunisien du 15 au 22 Mai 2021    Le Salon "Pour l'amour de l'art", offrir une visibilité aux artistes en temps de pandémie    "Sopranissimo", un spectacle de chant lyrique de la soprano Amira Loubiri    La Tunisie abrite l'exercice militaire multinational "African Lion", en juin 2021    Semaine agitée autour de l'islam en France    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Par Amine Ben Gamra : La Tunisie perd d'énormes revenus car elle hésite à accepter l'arbitrage international dans les conflits économiques
Publié dans Tunisie Numérique le 18 - 01 - 2021


Par Tunisie Numérique | Il y a 3 minutes
Après la chute de Ben Ali, le gouvernement tunisien et la banque centrale ont refusé les offres d'orientation sur la façon de récupérer les avoirs volés de la famille Ben Ali à l'étranger, estimés très conservatricement à 5 milliards de dollars. Ils ont constamment écarté les offres d'aide faites par la Stolen Assets Recovery Initiative (Banque mondiale), Transparency International ou des cabinets d'avocats spécialisés, notamment à Londres, qui ont de bons antécédents en la matière. Surtout que les hauts responsables tunisiens ont allègrement ignoré la manière dont les affaires d'arbitrage anglo-saxonnes fonctionnent.
Si seulement une fraction des milliards de dollars de capitaux détenus à l'étranger étaient rapatriés, cela donnerait un coup de fouet à la croissance économique de la Tunisie.
Actuellement, notre cher pays risque de perdre des dizaines de millions de dollars détournés par le clan de l'ancien président Zine El Abidine Ben Ali et bloqués en Suisse. En effet, le Conseil fédéral Suisse a annoncé que le gel administratif d'une partie des avoirs du clan Ben Ali prendrait fin le 19 janvier à minuit.
Cette triste saga illustre le mélange de corruption, d'arrogance et d'ineptie des gouvernements, ministres et banquiers centraux successifs et un refus profond de jouer selon les règles de l'arbitrage international.
La Tunisie perd d'énormes revenus en raison du comportement de personnes dont les revendications sont, au mieux, douteuses.
Si la Tunisie ne réussit pas à récupérer les avoirs volés de la famille Ben Ali, cela aggravera les dommages et l'atteinte à la réputation du pays sera immense.
Amine BEN GAMRA
Expert Comptable
Commissaire Aux Comptes
Membre de l'Ordre des Experts Comptable de Tunisie
Partagez
Tweetez
Partagez
0 Partages
Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.