Sept scanners Epson récompensés par Data Master Lab pour leur grande facilité d'utilisation et leur qualité d'image supérieure    Programme TV du mercredi 06 juillet    NEWS | L'EST sur Azmi Ghouma    De retour dans la cour des grands : L'Afrique, c'est l'ADN du CA !    Météo en Tunisie: Températures maximales comprises entre 35 et 45 °C    Patricia Caillé, directrice de l'ouvrage «A l'œuvre au cinéma» (*), à La Presse : «Les techniciennes ne figurent pas dans l'histoire des cinémas»    L'UGTT se retire de la campagne du référendum    En fait-on trop avec les politiques ?    Le 25 juillet : que faire ?    L'édito de Taoufik Habaieb: Kaïs Saïed doit changer    Ghannouchi convoqué par le Pôle antiterroriste    Voyages aériens : le chaos règne dans les aéroports !    Rafik Abdessalem: Je ne possède que 1700 dinars dans mon compte bancaire    Projet de constitution - Les anciens bâtonniers dénoncent la suppression de l'article 105    Tunisie-Coronavirus: Les signes d'une 6e vague se confirment    Tunisie-coronavirus : C'est la 6ème vague    En vidéo : Des voyageurs ont attaqué un sécuritaire à l'aéroport Tunis Carthage    Nouvelle constitution : Les risques d'un clivage qui fera mal à la justice    Conférence de presse pour la présentation de la Foire EIMA International    Challenger de Bogota : Malek Jaziri jouera les 8e en simple et en double    Météo du mercredi 6 juillet 2022    CAN féminine 2022 : la Tunisie pour confirmer contre la Zambie    Ouverture de la conférence africaine sur la sécurité et la police de proximité    Beja : un centre de secours et de soins    Référendum, gel des avoirs de Ghannouchi, ouverture des frontières avec l'Algérie… Les 5 infos de la journée    Maroc | Olympiades panafricaines des mathématiques : une gafsienne couronnée    Ons Jabeur : je suis vraiment heureuse de cette victoire !    L'Algérie ouvrira ses frontières terrestres avec la Tunisie le 15 juillet    Wimbledon : Djokovic renverse Sinner pour jouer sa 43e demi-finale majeure    Tunisie Autoroutes s'explique sur l'augmentation de ses tarifs    Monde-Daily brief du 5 juillet 2022: À Lugano, L'Ukraine et ses alliés posent les principes pour guider la reconstruction    Riadh Hajjej nommé directeur général par délégation de l'ATB    Tribune | Moscou devra choisir entre le beurre et les canons    OPPO dévoile une nouvelle expérience de réalité augmentée à Wimbledon en tant que partenaire officiel pour la 4ème année    Contrepoint | Du scénario Jupiter    Exposition de groupe «Passionnément... femmes» à l'Espace Art et Culture Hédi-Turki : «ELLES» lui rendent hommage    Tunisair annonce que les billets sont 100% modifiables et remboursables    Décès de Taoufik Chaibi    Kaïs Saïed reçoit les lettres de créance de 12 ambassadeurs qui ne résideront pas à Tunis    Ooredoo sponsor officiel du Festival International de Carthage    Kais Saied se rend en Algérie    Ukraine : Poutine avance pendant qu'ils mangent des petits fours en Suisse    Diam's fait un véritable carton avec son film "Salam"    Festival Carthage 2022: Le groupe Sud-Coréen B.I.G sur scène le 16 juillet    Tribune de Josep Borrell – Moscou devra choisir entre le beurre et les canons    Le compositeur Ezzedine Ayachi n'est plus    Un faible séisme frappe le gouvernorat de Sidi Bouzid    Mohamed Hédi Jouini nommé directeur général du théâtre de l'Opéra de Tunis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



France-Affaire Abad : Matignon avoue qu'il savait pour le viol puis rétropédale, ça fait tache
Publié dans Tunisie Numérique le 25 - 05 - 2022

Le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin – tous deux rempilent dans le gouvernement d'Elisabeth Borne – et tous les autres. Et maintenant le ministre des Solidarités, Damien Abad et pas pour des bricoles : On parle d'affaires de viols présumés. Le moins qu'on puisse dire est que les mandats du président français, Emmanuel Macron, auront été marqués par les allers-retours de ses ministres devant les tribunaux. Et le plus terrible dans l'affaire Abad c'est que les services de la Première ministre ont défendu au départ qu'ils ignoraient tout des turpitudes présumées du ministre des Solidarités. Matignon a avoué qu'il savait avant de rétropédaler…
Mediapart a lâché la bombe samedi dernier. Damien Abad était accusé de viol par deux femmes. Le journal, qui a fouillé durant plus d'un an, a découvert qu'une plainte a même été déposée en 2012 et en 2017, par la même femme ; toutes deux ont été classées sans suite. Mais l'Observatoire des violences sexistes et sexuelles en politique avait été saisi par la deuxième victime présumée…
Contactés hier mardi 24 mai par BFM TV, la présidence de la République et le Premier ministère a reconnu avoir pris connaissance de la plainte classée sans suite, mais c'est un article du magazine people Closer sorti en 2017 qui les aurait informés. Par ailleurs le nom de l'ex-président du groupe parlementaire des Républicains n'était pas mentionné dans cet article, dit l'exécutif, qui soutient qu'il ne savait rien du contenu de la plainte ni du signalement d'une deuxième femme.
Patatras, Matignon revient sur ses déclarations dans la soirée. Le cabinet d'Elisabeth Borne avance finalement qu'il a été mal compris et que la Première ministre ne savait rien, ni pour la plainte et ses motifs ni pour le signalement. "La ministre n'avait pas connaissance des faits avant la nomination de M. Abad. Elle en a pris connaissance dans l'article de Mediapart samedi soir", a affirmé Matignon. Très étrange quand on sait que l'Elysée maintient sa ligne de défense…
Elisabeth Borne entame sa mission dans la pire des situations, à quelques semaines des législatives (en juin prochain). Du main bénit pour les adversaires de Macron, notamment Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon et Eric Zemmour…
Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.