REMERCIEMENT& FARK: Mohieddine MOUAKHAR    DECES: Mohamed Naceur MRAD    DECES    Express    La surchauffe de l'économie singapourienne nécessite un nouveau resserrement monétaire    Abdelmajid Chétali: Le talent, la passion, la gloire...    Pourquoi: Manque d'espaces sanitaires    Pollution marine et menace pour l'équilibre écologique: Va-t-on s'y attaquer réellement ?    L'apparition d'Ichraf Chebil critiquée sur la toile    FIBA 3×3 Nations League 2022 : les résultats de la 2e journée pour la Tunisie    CAB : Composition du comité provisoire de Jaziri    Ichraf Chébil Saied s'adresse aux femmes tunisiennes    L'incertitude politique et sociale mène à un nouvel abaissement de la notation de la Tunisie, par R&I    Abir Moussi: La nouvelle constitution est une menace pour les acquis de la femme    Première astronaute tunisienne et africaine : Telnet dévoile la liste des candidates    Bizerte – «Route du Jasmin»: «Marina Cap 3000» accueille 24 bateaux et yachts    Développement du tourisme de plaisance: Les grandes lignes de la feuille de route    Le service de la dette extérieure éponge la totalité des transferts de la diaspora    Mali : Un exploit sur le marché obligataire régional, toutes les dettes réglées    Décès du réalisateur Abdeljabbar Bhouri    Hatem M'rad: Les trois grands sens de la démocratie    WTA Cincinnati : Ons Jabeur exemptée, Serena défie Raducanu    L'UE assaillie par les migrants clandestins, +86% cette année    Semaine boursière : Le Tunindex enchaine les hausses    Un énorme soulagement à Sfax et Bizerte, dans la même journée    Royaume-Uni : Le probable successeur de Boris Johnson déjà plombé par un scandale    Foot-Europe: le programme du jour    Eventuelle grève des techniciens de la navigation aérienne    Le FTDES dénonce la poursuite de la marginalisation de la question relative au transport des ouvrières agricoles    Arrestation d'un trentenaire condamné à 11 ans de prison    Protéger les femmes    «Naseer Shamma & the peace builders» au Festival International de Carthage: Musique d'amour et de paix    « Kurt Rosenwinkel » au festival international de Hammamet: La nuit du jazz    Hédi Ben Abbès, président de la Chambre de commerce et d'industrie tuniso-japonaise (Ccitj): De premiers projets seront signés    La surchauffe de l'économie singapourienne nécessite un nouveau resserrement monétaire    La BNA mécène du festival de Dougga pour une culture inclusive    Par Jawhar Chatty : 13 août, la short list de Kais Saied    Salman Rushdie poignardé à New York    Un jeune tunisien meurt dans une prison italienne    La maison du luth arabe en Tunisie à l'initiative du luthiste irakien Naseer Shamma    Femmes et militaires : Ces tunisiennes qui nous honorent    Plusieurs terroristes touchés après des affrontements avec des militaires à Jebel Selloum    EST | Transferts d'été : Le remue-ménage se poursuit...    CAB : Report de l'assemblée élective…    Dialogues éphémères | Laisser faire la main de Dieu...    Programme TV du vendredi 12 août    Tahar Melligi , l'historien des artistes, décédé à l'âge de 86 ans    Orange Tunisie expérimente à nouveau la technologie 5G dans le domaine de la Culture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ukraine : Poutine devient nerveux et ça c'est très mauvais pour l'humanité
Publié dans Tunisie Numérique le 06 - 07 - 2022

L'ancien président Dmitri Medvedev, qui ne sort que pour annoncer des mauvaises nouvelles, en a remis une louche. «L'idée même de châtier un pays qui a le plus grand arsenal nucléaire au monde est absurde en soi. Et cela crée potentiellement une menace pour l'existence de l'humanité», a asséné le vice-président du très influent Conseil de sécurité russe, rapporte Le Journal du Dimanche ce mercredi 6 juillet…
Ce n'est pas la première fois que Moscou brandit le spectre du cataclysme nucléaire pour terroriser et pétrifier ses adversaires. On a entendu l'ancien président menacer ouvertement de balancer des armes nucléaires dites stratégiques si la Finlande et la Suède intègrent l'OTAN. Cela ne les a pas empêchées de se placer sous l'aile des Etats-Unis. On a même vu le maître du Kremlin se balader ostensiblement avec sa mallette nucléaire…
Pourtant tout le monde sait que le principe de l'arme nucléaire c'est d'en rester au stade de la dissuasion, et personne, même dans le pire des cas, ne peut envisager sérieusement de l'utiliser contre un adversaire. Car cela entraînerait une riposte immédiate et coordonnée qui menacerait l'existence de toute l'humanité. Donc personne n'a quoi que ce soit à y gagner.
Tout cela traduit une grande nervosité chez Poutine, qui non seulement est très loin d'atteindre ses objectifs de départ en Ukraine mais voit l'Occident lui tomber dessus à bras raccourcis, avec des sanctions économiques d'une sévérité sans précédent…
Medvedev, qui par le passé avait pourtant la réputation d'être un "tendre", n'est plus le même depuis l'incursion russe en Ukraine. Et ce que Poutine ne dit pas c'est lui qui s'en charge, et là pour le coup c'est le sort du président russe qui le préoccupe le plus. Medvedev a dénoncé le projet des USA de traîner la Russie devant la justice internationale, pour «crimes de guerre présumés» en Ukraine…
Rappelons que depuis mars dernier Poutine est dans le viseur de la Cour pénale internationale (CPI). Mais pour son collaborateur, les Américains n'ont jamais répondu de leurs crimes – plus de 20 millions de morts dans le monde selon lui – devant des juridictions internationales, alors il est impensable que les Russes soient traduits en justice…
Si Moscou était au meilleur de sa forme ces questions ne se poseraient même pas. Le fait d'aborder ces sujets est la démonstration que l'exécutif russe, en dépit des avancées de son armée en Ukraine, n'est pas dans une sérénité totale. Poutine commence peut-être à réaliser que sa fuite en avant sanglante en Ukraine n'a d'autre issue qu'une fin dramatique, pour les civils que ses canons massacrent au quotidien mais aussi pour lui. Et qui sait ce qu'il est capable de faire quand il aura acquis la certitude que son chemin s'arrête ici et maintenant…
Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.