Tunisie: Deux nouvelles infections au coronavirus à Kasserine dont l'une d'origine inconnue    Tunisie : L'arbitre Karim Khemiri annonce sa retraite    Tunisie – Mechichi s'intéresse demain au dossier de l'économie    Israël et les Emirats arabes unis ont signé un accord historique pour normaliser pleinement leurs relations    Covid-19 | 6 nouvelles contaminations locales enregistrées à Ben Arous    Retour sur la cérémonie officielle organisée au Palais de Carthage à l'occasion de la Fête nationale de la Femme    Méchichi promet de renforcer les moyens de la Justice, selon l'AMT    Nul équitable    Frappes israéliennes intensives sur Gaza    Athènes multiplie les efforts diplomatiques    Kamala Harris colistière de Joe Biden    Hommage à celles qui donnent la vie...    La galerie Essaadi célèbre la femme    Quatre œuvres lauréates dont un roman en Français    Une exposition en hommage à sa ville natale    Le président de la République au chevet de la comédienne Dalanda Abdou    Mercato – Handball : Nouveau challenge pour Marouène Maggaiez au Qatar    En vidéo: Kmar Ben Soltane parle de son rôle dans l'Albatros    Tunisie: Mutation de la Première Dame à Sfax, explications de l'ancien juge Ahmed Souab    Espérance de Tunis – Majdi Traoui [Audio] :"Nous méritons de gagner contre le CS Sfaxien"    FA Cup: la fédération anglaise supprime les 'replays'    Tunisie: Anas hammadi s'exprime sur le mouvement dans le corps des magistrats [vidéo]    Hssouna Nassfi : ça sera un gouvernement ami des partis politiques    Tunisie: Arrivée du 1er vol charter de Pologne à l'aéroport Djerba-Zarzis    Ces femmes tunisiennes, tireuses d'élite, qui sécurisent les prisons    A Kairouan, l'eau qui donne soif    Tunisie : Kais Said accorde la grâce présidentielle à 73 détenues    Quand Facebook nie avec constance les droits des palestiniens    Fête nationale de la femme | Saïed se rend à Mraïdeya et rencontre les ouvrières agricoles    Un décès dû au coronavirus à Gabès    Algérie : Secousse tellurique à Blida    Tunisie: BicyClean: Opération Mer Propre    Le Président Buhari finalise l'adhésion du Nigeria à l'Agence pour l'Assurance du Commerce en Afrique (ACA)    1499 nouveaux cas confirmés et 23 décès en 24 heures au Maroc    Chine : Le coronavirus découvert sur du poulet brésilien    CONDOLEANCES: Tarak BEN AISSA    Technopole de Gabès: Aménagement de la zone industrielle de Matmata    EST-CSS : 0-0: Il ne manquait que les buts !    Ligue 1 — 19e journée: Favorable à l'ESM et à l'UST    Athlétisme — Journée Nationale de la Femme: Le corps médical à l'honneur    « Certified Mail » de Hisham Saqr à Cinémadart et Ciné Amilcar: La dépression post-partum en toile de fond    GEOPOLITICUS | Le drame du Liban profitera-t-il aux intérêts de la France ?    Tunisie: 600 millions de dinars de manque à gagner pour la SNCFT    BCT : Hausse de la masse salariale de l'administration 13,5% en 2019    Salon International de la Bande Dessinée de Tazarka 2020: 24e édition digitale du 13 au 16 Août    Economie tunisienne : Le diagnostic de Marouane El Abassi    Tunisair : Nécessité de mise en place d'un plan de sauvetage    Prix Zoubeida Bchir 2019 : Quatre œuvres lauréates dont un roman en français    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La croissance ne dépassera pas les 2% en 2019 selon la Banque Mondiale
Publié dans Tuniscope le 12 - 10 - 2019

La croissance qui s'est légèrement accélérée entre 2017 et 2018, passant de 2 % à 2,5 %, se ralentira pour s'établir au faible niveau de 1,1 % durant le premier semestre de 2019.
Ce recul est dû à un ralentissement de la croissance agricole (effet de base après une croissance de 9,5 % en 2018) et à une contraction de l'activité industrielle (pétrole et gaz, agroalimentaire) qui n'a été compensée qu'en partie par la croissance des services. L'inflation s'est nettement accélérée entre 2017 et la première moitié de 2018 (7,8 % en juillet 2018).
Pour y faire face, la Banque centrale a relevé son taux directeur à 7,75 % et les autorités ont récemment pris des mesures pour appliquer des ratios prêts/dépôts plus serrés parmi les banques et réduire les injections de liquidité par le biais de conversions de change.
En conséquence, l'inflation a ralenti depuis le second semestre de 2018 et s'est établie à 6,7 % en août. Les taux d'intérêt réels (à l'exception de certains taux d'intérêt sur dépôts) sont maintenant positifs.
La croissance devrait tomber sous la barre des 2 % en 2019 avant de commencer à se redresser lentement, sous réserve de la mise en œuvre des réformes urgentes visant à améliorer le climat des investissements et à renforcer la sécurité et la stabilité sociale.
La croissance sera soutenue par le développement de l'agriculture, des industries manufacturières et du tourisme, ainsi que par la mise en exploitationdu gisement de gaz de Nawara. L'inflation devrait continuer à diminuer, pour autant que la politique monétaire reste focalisée sur ses objectifs centraux. Le taux de pauvreté devrait rester en deçà de 3 % sur la base du seuil de 3,2 dollars en PPA par jour et de 0,3 % si l'on retient le seuil fixé pour l'extrême pauvreté.
Le déficit budgétaire pour 2019 devrait atteindre 5,3 % du PIB par rapport à l'objectif initial fixé par la loi de finances, soit 3,9% du PIB, en raison d'un taux de croissance du PIB nettement inférieur aux prévisions, des hausses de salaires dans la fonction publique et d'une croissance à deux chiffres des paiements d'intérêts, des facteurs qui concourront tous à contrecarrer les effets de l'augmentation substantielle des recettes.
La récente décision de justice à la défaveur de l'État dans l'affaire de la Tunisian Foreign Bank nécessitera de constituer des provisions pour les pénalités. La dette publique culminera en 2020 à près de 89 % du PIB avant de commencer à décliner, en supposant que la dynamique de réforme s'enclenchera après les élections présidentielle et législatives prévues dans les deux prochains mois.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.