Bilan Covid-19 : 2603 nouveaux cas et 75 décès en Tunisie    « Mahdia, chroniques d'une ville heureuse », le récit enchanteur de Alya Hamza    Syrie : Bashar Al-Assad présente sa demande de candidature aux élections présidentielles    Affaire des financements étrangers: L'Ambassade des Etats-Unis à Tunis réagit    Accord trouvé dans le dossier Shems Fm    Monde: Daily brief du 21 avril 2021    Tunisie [Vidéo + Photos]: Ambiance de Ramadan, les fromages, une particularité de Béja    Tunisie-Le ministre des affaires sociales fustige la non contribution des grandes surfaces aux efforts nationaux    Banque Mondiale : Hausse des prix de l'énergie de plus de 30% en 2021    BCT : Augmentation des billets et monnaies en circulation    BCT : Hausse du solde du compte central du gouvernement fin 2020    PSG vs Angers: Où regarder le match des quarts de finale de la Coupe de France du 21 avril?    CNRPS : Une application pour payer les cotisations en ligne    Manque de solidarité : Trabelsi fustige les grandes surfaces    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 21 Avril 2021 à 11H00    Le Synagri fustige la hausse des prix des carburants    Arrestation à Mahdia de trois personnes impliquées dans des affaires terroristes    Tunisie – météo : Brouillard local le matin et hausse des températures    BH Bank : Hausse du PNB de plus de 13% à fin mars 2021    Billet | Relais de croissance    BCT : Les avoirs en or de la Tunisie s'élèvent à 675 MD, à fin décembre 2020    DECES : Tahar BEN JEBARA    L'ambassadeur Moez Mahmoudi renforce le cabinet du ministre de l'Economie, Ali Kooli    CONDOLEANCES    MEMOIRE : Khalifa BOULAARES EL HERZI    Foot-Europe: le programme du jour    News | Retour en octobre pour Dahmen    Coupe de la CAF | Salitas-CSS (17h00 à Ouagadougou) : Mettre les bouchées doubles    Coupe de la CAF | Phase de groupes – 5e journée – Jaraaf-ESS (17h00) : Rien que la victoire !    Foot – Les clubs anglais disent "stop" à la Super League !    Expatriés : Aïssa Laïdouni champion de Hongrie    Le virus en terrain favorable !    Mechichi irait-il à Washington, avec Majoul et Taboubi ?    Tunisie: Accident mortel à Bouhajla    Abir Moussi [EN DIRECT]: "Je dénonce l'acharnement judiciaire orchestré par Ennahdha à mon encontre"    Un blessé dans l'explosion d'une mine à Châambi    Un citoyen perd une jambe dans l'explosion d'une mine au Mont Chaâmbi    Dernière minute- Kasserine : Etat de santé du citoyen blessé dans l'explosion d'une mine    Israël : 73 ans d'existence mais que de nuages sur la fête !    Décès du président du Tchad Idriss Déby    Exposition collective «L'espace du dedans, livres d'artistes» à la galerie A. Gorgi : Un médium d'art total    Espace | Vol d'un hélicoptère sur Mars    Mood Talent organise sa 36e édition à Dar El Marsa du 23 au 25 avril    "Covid'Art Espoir" s'engage pour CoviDar    Tunisie : Le mois du patrimoine en ligne du 18 avril au 18 mai    Les indiscrétions d'Elyssa    «Le Cadeau» de Farah Nabulsi: Court simple et très émouvant    Par Henda Haouala – La série TV « Ken ya Makenech » : délicieuse, grave et soignée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





RSF lance le site anti-censure WeFightCensorship.org
Publié dans Tuniscope le 27 - 11 - 2012

Reporters sans frontières (RSF) lance le 27 novembre 2012 un site de publication de contenus censurés, interdits ou ayant valu des représailles à leurs auteurs.
Nommé WeFightCensorship (“nous combattons la censure” en anglais), en abrégé WeFC, ce site d'information original a pour objectif de rendre la censure caduque. Cette initiative inédite permet à Reporters sans frontières de compléter son action de veille, de plaidoyer, de lobbying et d'assistance en faveur de la liberté de l'information.
À l'adresse www.wefightcensorship.org, le site proposera des contenus éditoriaux (articles, vidéos, sons, photos, etc.) envoyés par des journalistes ou des net-citoyens victimes de la censure. Les contenus sélectionnés par le comité éditorial de WeFC seront accompagnés d'un texte de présentation du contexte et de l'auteur. Des pièces de procédures ou des documents annexes nécessaires au grand public pour apprécier la valeur informative de ces documents seront publiés.
Le site sera disponible en deux versions, française et anglaise. Seront publiés des articles ou sujets du monde entier dans leurs langues originales (chinois, persan, vietnamien, etc.) et en traduction. Conçu pour être aisément duplicable, le site sera relayé par des sites miroirs, pour mettre en échec les tentatives de filtrage et de blocage. Les internautes seront appelés à relayer les contenus censurés pour leur donner une plus grande visibilité.

« Reporters sans frontières propose ainsi un outil de dissuasion pour inciter les Etats et autres pouvoirs à respecter la liberté de l'information, "cette liberté qui permet de vérifier l'existence de toutes les autres" », explique Christophe Deloire, directeur général de l'organisation. « Le site se fondera sur l'“effet Streisand”, en application duquel, plus la volonté de censure d'une information sur Internet est forte, plus l'information sera diffusée par la communauté des internautes. Nous souhaitons démontrer que priver l'auteur d'un article de sa liberté, saisir des exemplaires d'un journal ou bloquer l'accès à un site d'hébergement vidéo, n'empêchera pas le contenu lui-même de faire le tour du monde, au contraire. »

Grâce à un “coffre-fort” numérique sécurisé, les internautes auront la possibilité de faire parvenir des contenus de manière anonyme à des fins de publication. Un “kit de survie numérique” présente des outils tels que les réseaux privés virtuels (ou VPN), des logiciels de chiffrage (TrueCrypt) ou des technologies d'anonymisation en ligne (Tor). Ces outils sont utiles aux acteurs de l'information pour protéger leurs sources et, dans les pays despotiques, leur propre sécurité.
Une version beta du site est disponible en accès privé, sur inscription, depuis le 13 novembre. Pour soutenir le lancement, l'agence Publicis Bruxelles a conçu gracieusement une campagne publicitaire constituée de plusieurs visuels représentant notamment Vladimir Poutine, Mahmoud Ahmadinejad et Bachar el-Assad dans le plus simple appareil. “Les régimes totalitaires ne pourront plus rien nous cacher” rappelle cette campagne relayée en presse écrite et sur internet.

Reporters sans frontières est une organisation non gouvernementale dotée d'un statut consultatif à l'ONU, à l'Unesco et à l'Organisation internationale de la francophonie. L'organisation, dont le secrétariat international est basé à Paris, compte dix bureaux à l'international (Berlin, Bruxelles, Genève, Madrid, New York, Rome, Stockholm, Tunis, Vienne et Washington DC) et plus de 150 correspondants répartis sur les cinq continents. Le projet WeFC bénéficie du soutien de l'Instrument européen pour la Démocratie et les droits de l'homme (IEDDH) de l'Union européenne et de la Mairie de Paris.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.