Pour la levée du confinement obligatoire pour les personnes venant de l'étranger    Finances : Ouverture de l'inscription pour les entreprises touchées par les impacts de la pandémie du Covid-19    Ministère de la santé : Découverte de la nouvelle variante SARS-CoV-2 en Tunisie    Et la fin de la vie sur Terre c'est pour quand ?    Nous avons gouverné le pays que durant 2 ans et un mois    Une délégation militaire de haut niveau se rend à...    Hatem Ben Salem : Le don émirati de 500 vaccins est une insulte dans son nombre et son coût    Tournoi de Doha : Ons Jabeur passe en huitièmes de finale    Zouheir Maghzaoui : Rached Ghannouchi est responsable de la crise !    «La Tunisie doit se donner une nouvelle direction économique et financière, le FMI demeurera son partenaire proche» affirme le chef de mission de cette institution pour la Tunisie    6,23%    Plus de 400 parlementaires européens appellent à la mobilisation    Menace d'une famine à grande échelle au Yémen    Les manifestations anti-junte en Birmanie    Les vaccins de la discorde...    «Dialogue des cordes» pour un Orient et un Occident tout en communion    Appel à la tolérance et à la solidarité    On tourne «le» page    Présidence de la CAF : la FIFA veut un consensus autour d'une candidature unique    L'Organisation tunisienne des jeunes médecins entame un sit-in au ministère de la Santé    Signature d'une Convention BH Bank / CNRPS    Lancement d'un e-service de déclaration des investissements agricoles    Changements climatiques : Premier guide pédagogique publié en braille    Booker international du roman arabe 2021 : les tunisiens Amira Ghenim et Habib Selmi demi-finalistes    La sortie de crise au cœur d'une rencontre entre des partis et des personnalités nationales    Covid-19 | 164 cas confirmés d'infection en milieu scolaire du 23 au 28 février 2021    Rafik Abdessalem : Le président est machiavélique !    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 02 MARS 2021 à 11H00    Abir Moussi à Béja cette semaine    Belgacem Tayaa, de nouveau administrateur délégué de Tunisair    Concert Mozart par les musiciens et les choristes du Carthage Symphony Orchestra le 13 mars    Le marché boursier clôture la séance sur une baisse de 0,31%    Ooredoo Tunisie lance le bouquet OSN Streaming App    Le parti socialiste tient la coalition au pouvoir responsable de la crise politique    CONDOLEANCES    La Tunisie aurait reçu le don de vaccins depuis fin 2020    Les nouvelles dates du festival Gabès Cinéma Fen 2021    Contrepoint | Inégalités...    News | Adel Chedli rejoint Willy Sagnol    Mini-foot | Super league Elite ( 6e journée ) : Arriadh toujours imbattable    Ligue 2 | 5e journée ­- Groupes 3 et 4 : L'ES Djerba, solide leader    Ligue 1 : programme de la 15e journée et les arbitres    Météo | Pluies éparses dans quelques regions et températures stables    Sadok Jabnoun compare le scandale des vaccins au Watergate    Ephéméride : Le 1er mars 1924, Mohamed Daghbaji lança la révolte contre l'occupation française    Le jeune YouTubeur Fekrinho retrouvé mort à Oran    Officiel en Algérie : Le parlement sera dissous aujourd'hui    Aucun site classé patrimoine mondial depuis 1997, Habib Ben Younes tire la sonnette d'alarme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La traite des êtres humains sous la loupe des juristes et experts
Publié dans WMC actualités le 15 - 02 - 2020

Des juges et des experts en la protection des droits de l'Homme et de l'éducation ont souligné la nécessité d'intensifier la formation et de soutenir les capacités des juges et des avocats dans le domaine de la lutte contre les délits de traite des êtres humains, émergents, complexes et transfrontaliers, qui sont pratiqués par des réseaux, caractérisés par un degré de force et d'organisation qui leur permet de protéger leurs activités dans le domaine du travail forcé, en particulier dans la prostitution et le trafic de drogue.
S'exprimant à la clôture d'une session de formation organisée pendant deux jours, au siège de la municipalité de Tunis, sur le thème "La traite des êtres humains et le lancement d'une plateforme de formation régionale", la présidente de l'Instance nationale de lutte contre la traite des êtres humains, Raoudha Laabidi, a mis l'accent sur l'importance de la formation, de l'éducation, du développement des législations et des organismes spécialisés en Tunisie et dans les pays arabes dans la lutte contre la montée grandissime de ce crime.
La plateforme régionale de formation et de sensibilisation à la nécessité de lutte contre la traite des personnes a été lancée au cours de cette session en Tunisie, au Maroc et au Liban.
Elle comprend des leçons, des données et des avis sur les meilleurs moyens de protéger les victimes de la traite d'êtres humains élaborés par des juristes, des spécialistes de l'éducation et des universitaires spécialisées dans des domaines en rapport avec cette question.
Ces données tiennent compte des spécificités de chaque pays et sont en harmonie avec les mécanismes juridiques internationaux, notamment la Convention du Conseil de l'Europe qui est une référence majeure dans le domaine.
Baptisée "Help" (Aide), la plateforme devrait s'élargir à d'autres pays arabes. Elle fonctionne en complémentarité avec la plateforme initiale des pays du Conseil de l'Europe qui rassemble 47 pays d'Europe et d'Asie, y compris des pays islamiques et qui publie plusieurs accords et traités internationaux dans le domaine de la lutte contre la traite des êtres humains, la violence sexiste et la protection des droits de l'homme.
Laabidi a, à cette occasion, présenté des statistiques du ministère de l'Intérieur, selon lesquelles, les services de sécurité ont identifié 1 313 cas de traite d'êtres humains en Tunisie en 2019, 780 cas en 2018 et 742 cas en 2017.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.