Football : Programme TV de ce dimanche 24 janvier 2021    Tunisie: Le Courant démocratique appelle le gouvernement à décréter un confinement de trois semaines    DECES: Abderrahmane BEN MESSAOUD    Tunisie: En images, des éleveurs à El Hencha en colère contre la pénurie du fourrage    Rassemblés en plein cœur de la capitale: Des manifestants réclament le changement du système politique en vigueur    EST-ST :2-1 | Revoilà Khénissi !    Ligue 1 — 9e journée L'USM se reprend, la JSK au bout du rouleau !    9e journée — Deux matches cet après-midi: Le CA pour panser ses blessures...    Mes odyssées en Méditerranée: "Simpaticuni", premier Journal siculophone de Tunisie (1911-1933)    Météo: Un vent fort marquera le temps ce dimanche 24 janvier 2021    «Night in Tunisia» par-delà le temps et les frontières: Les pérégrinations d'un morceau    On a lu pou vous : « Chroniques de la Révolution tunisienne : Chroniques 2011/ 2014 » de François G.Bussac: Chroniques contre l'oubli    Education: Une reprise sur fond d'inquiétude    L'instance nationale de lutte contre le coronavirus décide de nouvelles mesures: «La situation actuelle est très grave car les mesures n'ont pas été appliquées à la lettre»    Prix à la consommation et inflation 2020: Chute évolutive du taux d'inflation    Rachida Triki, spécialiste en esthétique et philosophie de l'art, à La Presse : « La misère symbolique est une menace pour l'éducation du goût et l'exercice de la pensée »    Célébration de la journée mondiale de la culture africaine et afro descendante le 24 janvier de chaque année    Mondial de handball 2021 – Maroc vs Chili en direct et live streaming : Comment regarder le match ?    Rapatriement de la dépouille de Meherzia Labidi : Mechichi vole la vedette au Président de la République !    Tunisie – Economie : Le FMI hausse le ton et menace !    Tunisie – Les nouveaux joujoux de la police tunisienne arrivent à bon port !    62 décès et 2041 nouveaux cas en Tunisie    Tunisie-Culture: Autorisation aux espaces culturels et artistiques d'organiser leurs activités!    Voici pourquoi la souche britannique pourrait provoquer une mortalité accrue    Mercato : Un attaquant ghanéen tout proche de l'Espérance de Tunis    Le bateau transportant des bovins soupçonnés d'avoir la maladie de la langue bleue interdit de débarquer au port de Bizerte    Covid-19 : Une situation sanitaire extrêmement grave    Déficit et entreprises publiques : La mise en garde du FMI à la Tunisie    Programme TV du samedi 23 janvier    «Mâ lam tasqot mina elomôr... lam taôd khadra» (Celle qui ne tombe de l'âge... n'est plus verte), recueil de poèmes de Amor Daghrir : La patrie est une femme !    Etats-Unis: Le procès de Trump devant le sénat débutera le 8 février    [TRIBUNE] Olfa Hamdi (PDG de Tunisair) : La forme et le fond !    CAN-U21 : tirage au sort lundi prochain à Yaoundé (CAF)    Vers un second mandat pour la Tunisie à la tête de l'initiative MENA-OCDE    Tunisie: Dialogue, dialogue...quand tu brides l'action    Mustapha El Haddad: L'embrigadement des jeunes pour le jihad «Le paradoxe tunisien»    Twitter suspend un compte de l'ayatollah Ali Khamenei    JEEP RENEGADE best-seller en 2020    Le musée national du Bardo : Cinq ans après le terrible attentat du 18 mars 2015    Le film "Fathallah TV,10 ans et 1 révolution plus tard" disponible en ligne sur le site de la FCAPA    Selon L'UTICA, l'arrestation de Nabil Karoui n'est pas la solution    La présidence a-t-elle arrêté le dialogue national ?    Meherzia Labidi est décédée : la voix tonitruante d'Ennahdha au Bardo    Etats-Unis-Investiture: Kais Saied félicite Joe Biden    De Trump à Biden: la force de la symbolique    Festival de la chanson tunisienne 2021: 35 artistes confirmés et émergents sont nominés    Deux policiers et un citoyen tués dans une fusillade à Riyad    Le président algérien s'est fait opéré en Allemagne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





A son tour, le champ de Guebiba victime du chantage des protestataires de Sfax
Publié dans WMC actualités le 24 - 11 - 2020

Coïncidence surprenante. Le jour même où la société Panoro Energy, qui possède des actifs pétroliers et gaziers en Tunisie, diffusait un communiqué pour annoncer ses résultats financiers encourageants pour les trois premiers trimestres de l'année 2020, dans lequel elle se félicite de l'augmentation de sa production brute totale dans notre pays de plus de 25% (5 000 barils/jour), des protestataires ont jugé utile de bloquer les accès à son site de production à Guebiba (Sfax), imposant ainsi l'arrêt de sa production.
Merci Mechichi, diront certains!
Panoro Energy : Résultats financiers et mises à jour opérationnelles du 3e trimestre 2020
L'effet boule de neige qu'on redoutait suite à l'accord d'El Kamour n'a pas tardé à se produire, puisque tous les protestataires qui veulent imposer leur revendication à l'Etat, plus que jamais faible, ne trouvent pas mieux que de bloquer les sites de production, énergétique aujourd'hui, mais d'autres secteurs demain.
A Guebiba, ces protestataires ont donc installé le lundi soir leurs tentes à l'entrée du champ pour interdire toute entrée ou sortie et ainsi bloquer la production, prenant en otage les employées qui travaillent sur le site, qui se sont trouvés coincés à l'intérieur dans une ambiance terrifiante sans aucune protection.
Le comble c'est qu'en marge de sa production de 3000 barils de pétrole brut par jour, ce champ génère des quantités de gaz H2S très inflammable, qui doivent être traité d'une façon continue par les ingénieurs du site, pour éviter tout risque d'accident.
Comme à El Kamour, ils revendiquent surtout la création de postes d'emploi dans les sociétés fictives de l'environnement, mais aussi le financement des projets pour les chômeurs de la région.
Ce champ de Guebiba géré par la société Thyna Petroleum Services (TPS) appartient à la société à l'Entreprise Tunisienne d'Activité Pétrolière à raison de 51% et à Panoro (49 %).
Il génère des revenus nets à l'Etat Tunisien de l'ordre de 80 millions de dinars.
Ce qui veut dire que chaque jour du blocage de son activité fait perdre à l'Etat Tunisien quelque 225 mille dinars (ses revenus en tant qu'actionnaire plus les impôts et les différentes taxes).
Face à ces énormes pertes financières au moment où le pays en faillite a plus que jamais besoin de toutes ses ressources, on ne peut que de lancer de nouveaux appels aux autorités dépassées pour intervenir immédiatement et appliquer la loi pour éviter la dislocation de l'Etat.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.