CONDOLEANCES : Abderraouf MEZZI    CONDOLEANCES : Habiba BESBES GUETARI    Le gouvernement Fakhfakh est un gouvernement d'austérité, selon Taboubi    DECES ET FARK : Zohra KHAYECHE    Patrimoine beylical mis en vente, Nour EL Houda Bey réagit    Libye: L'ONU annonce l'acceptation de la reprise des pourparlers pour un cessez-le-feu par les parties en conflit    Tunisie: Rached Ghannouchi plaide pour l'apaisement et l'unité après la vague de contestation    Ne pas s'enliser dans le bourbier libyen    Club Africain : un milieu de terrain opéré avec succès    EST | Mercato : Mbarki, restera, restera pas ?    Ligue 1 | Casser les codes établis : La course à l'échalote    Météo : Temps calme et mer peu agitée    Rapatriement, mercredi 3 juin, de 29 tunisiens bloqués à Madagascar    Tunisie: Deuxième infection au coronavirus pour un étudiant évacué de Russie à Mahdia    Forbes classe la Tunisie dans le top 07 des pays à visiter post-Covid en 2020    Contrepoint | Un Ramadan particulier    Sarah Hannachi à La Presse : «Je fais partie de cette nouvelle vague d'artistes qui a envie que les choses changent…»    Club Africain : La commission de sauvetage crée un "front de salut" et pousse le comité directeur vers la sortie    FIFA : "J'ai démissionné sous la pression américaine" (Blatter)    La France versera 80M€ de financement pour soutenir les efforts budgétaires de la Tunisie    Bundesliga: Programme de la 30ème journée    Rasha Kelej crée la chanson MY WHITE ARMY avec des chanteurs de 11 pays africains en hommage aux « blouses blanches » de la santé    Tunisie: Une circulaire gouvernementale met en garde les ministères contre les dépenses non programmées    Echaab met en garde contre l'alignement avec l'une des parties libyennes en conflit    Tunisie: Plus que deux cas d'infections au coronavirus en voie de guérison à Ben Arous    Le chanteur Cristian Ricci dédie sa chanson à la Tunisie et au Consul Nasr Ben Soltana pour l'aide précieuse fournie à l'Italie durant la crise du Covid-19    Gad Elmaleh raconte son expérience de malade du Covid-19    Tunisie – Le ministre du transport semble vouloir la peau du transporteur aérien national    Par Amine Ben Gamra : Le dilemme du phosphate en Tunisie    La Tunisie a alloué 1,8% de son PIB à la lutte contre le coronavirus    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 1er juin à 11H00    Va-t-on maintenir ou pas la subvention des produits de base ?    Nouveaux vols de rapatriement de Tunisiens: 17 vols programmés du 5 au 15 juin 2020    Tribune | L'islam, un choix divin    Le fonds d'investissement technologique Orange Ventures lance pour la 1ère fois un challenge pour financer des entrepreneurs de l'écosystème start-up en Afrique et au M.O.    Des objets précieux censés faire partie de notre Patrimoine historique feront l'objet d'une vente aux enchères à Paris    Tunisie [Audio]: Officiel, report des festivals de Carthage et Hammamet    Indiscrétions d'Elyssa : Cha9a9a pour la friperie    3 000 nouveaux cas en Iran en 24 heures    Historique, SpaceX 1ère société privée à lancer des astronautes dans l'espace (vidéos)    Trump dans un bunker pour fuire les manifestants    Ligue 1 : Programme de la 17ème journée    Risques financiers    Le PDG de L'ONPF: la majorité des prestations fournies par l'ONPF sont numérisées.    Les confinés au jour le jour    Entre abstraction et figuration    Une mère c'est celle qui ouvre son cœur avant ses bras !    La prolongation de 6 mois de l'Etat d'urgence en Tunisie confirme l'existence de risques majeurs qui guettent le pays    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Rapport Doing Business 2010 : La Tunisie (69ème sur 183) améliore son classement de quatre places
Publié dans WMC actualités le 20 - 11 - 2009

En 2009, le climat des affaires s'est amélioré en Tunisie et ces progrès se traduisent par une avancée au classement de «Doing business 2010», qui voit notre pays passer de la 73ème à la 69ème place.
A l'échelle arabe, elle arrive 7ème derrière l'Arabie Saoudite (1ère, 13ème au plan mondial), Bahreïn (2ème, 20ème), les Emirats Arabes Unis (3ème, 33ème), Qatar (4ème, 39ème), Koweït (5ème, 61ème), et Oman (6ème, 65ème), et devant le Yémen (8ème, 99ème), la Jordanie (9ème, 100ème), l'Egypte (10ème, 106ème), le Liban (11ème, 108ème), le Maroc (12ème, 128ème), l'Algérie (13ème, 136ème), la Cisjordanie-Gaza (14ème, 139ème), la Syrie (15ème, 143ème), l'Irak (16ème, 154ème), etc., et 6ème en Afrique derrière l'Ile Maurice (1ère, 17ème dans le monde), l'Afrique du Sud (2ème, 34ème), le Botswana (3ème, 45ème), la Namibie 4ème, 66ème et le Rwanda (5ème, 67ème).
Parmi les dix sujets sur lesquels les pays sont évalués, la Tunisie réalise une meilleure performance dans la fermeture d'une entreprise où elle se classe 34ème. Suivent dans l'ordre le commerce transfrontalier (40ème), le démarrage d'une affaire (47ème), l'enregistrement d'une propriété (59ème), la protection des investisseurs (73ème), l'exécution des contrats (77ème), l'obtention d'un crédit (87ème), d'un permis de construction (107ème), l'emploi de travailleurs (108ème) et le paiement des impôts (118ème).
Pour la facilité de démarrer une affaire, la Tunisie se place généralement en milieu de tableau. Ainsi, en ce qui concerne le nombre de procédures requises dans ce domaine, elle ne figure ni parmi ceux qui en ont le moins (Arabie Saoudite, Liban, Oman, Egypte et Yémen), ni dans le groupe de pays qui en comptent le plus (Djibouti, Irak, Cisjordanie et Gaza, Koweït et Algérie). Idem pour le nombre de jours requis pour entamer une activité entrepreneuriale, puisque la Tunisie ne figure ni dans le premier (Arabie Saoudite, Qatar, Egypte, Bahrein et Liban) ni dans le second groupe (Koweït, Soudan, Djibouti, Cisjordanie et Gaza, et Irak). Il en est de même pour ce qui est de la facilité d'enregistrer une propriété, d'obtenir un crédit, de la protection des investisseurs, autant de domaines dans lesquels la Tunisie n'est ni l'enfer ni le paradis. Sauf pour le nombre de procédures nécessaires en la matière où elle figure parmi les meilleurs (après les EAU, Bahreïn, Oman et l'Arabie Saoudite).
Pour le coût du démarrage d'une affaire (en pourcentage du revenu par tête), la Tunisie figure dans le groupe des pays où cette opération coûte le moins (en quatrième position derrière Bahreïn, Koweït et Oman, et devant les Emirats Arabes Unis).
Pour ce qui est des réformes de la législation des affaires, le champion en la matière est la Jordanie, talonnée par l'Algérie, l'Egypte, les EAU, le Yémen, le Koweït, le Liban, Oman, l'Arabie Saoudite, le Soudan et la Tunisie. Quatre pays (la Cisjordanie et Gaza, Bahreïn, Djibouti, le Maroc et la Syrie) ferment la marche. Dans ce registre, «Doing Business 2010» rappelle trois faits : la Tunisie «a renforcé la protection des investisseurs en introduisant des exigences pour une plus grande transparence des entreprises»; a réduit de deux jours le délai de traitement des dossiers en douane grâce à «l'expansion du Guichet unique électronique pour les transactions commerciales (qui) a rendu possible pour les commerçants tunisiens de remplir rapidement en ligne tous les documents exigés pour le dédouanement de leur cargo», et a «augmenté le coût fiscal de l'emploi en élevant les taux des contributions de la sécurité sociale».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.