Officiel - Kais Saïed convoque les électeurs en référendum le 25 juillet, le projet de la nouvelle constitution sera publié le 30 juin    La nouvelle constitution sera publiée via décret    Tunisie-Hatem Mliki [VIDEO] : « Le président de la République n'est pas porteur de projet et de pensée »    Tunisie-Béja [VIDEO] : Le président de l'Union Régionale de l'Agriculture appelle à un démarrage immédiat de la récolte de l'orge    Play-offs Ligue 1 Pro : Où regarder les matches de jeudi ?    Ministre des Affaires Religieuses [AUDIO]: « Baisse du prix des billets du Hajj de 200 dinars »    Pèlerinage d'El Ghriba-Ministre des Affaires religieuses [AUDIO] : L'accusation de normalisation de la Tunisie vise à marquer des points politiques    Tunisie : La star internationale Claudia Cardinale en Tunisie !    Sihem Boughdiri : nous attendons les remarques de l'UGTT sur le programme de réformes    Claudia Cardinale en visite en Tunisie    Covid-19 : L'UE verse 300 millions d'euros d'assistance macro-financière pour soutenir la Tunisie    Alerte Météo : 17 gouvernorats placés en vigilance jaune    CAN 2023 : Le Maroc avec Harit et Mazraoui, mais sans Ziyech    Altercation entre le gouverneur de Tunis et des chauffeurs de taxis    Dr Spiro Ampélas: Mémoires d'un Grec de Sfax    Auto: Renault va-t-elle fermer son usine en Algérie ?    Ghazi Chaouchi: Kais Saïed est fini et je porterai plainte contre lui    Clôture du Yachting Festival Gammarth 2022 : L'édition 2023 ambitionne de viser l'international    5ème exposition de l'Association Club Photo de Tunis: "Intelligence manuelle" du 04 au 30 juin 2022    Une très mauvaise publicité pour la Tunisie, en plein FITA 2022 [VIDEO]    Du nouveau dans l'affaire d'Elyes Fakhfakh    UGTT : le dialogue doit être global et le gouvernement cherche à céder les entreprises publiques    France-Affaire Abad : Matignon avoue qu'il savait pour le viol puis rétropédale, ça fait tache    Signature d'une convention de partenariat entre le Groupe STAFIM et la Société Tunisienne d'Assurances et de Réassurances STAR    Développement des filières oléagineuses: Le colza, une culture indispensable pour la souveraineté alimentaire    Brahim Laroui, Président de la Folea (Maroc): «Les pays dU Maghreb doivent être suffisamment armés...»    Tataouine: Abir Moussi effectue une visite à Bir Lahmer [Vidéo+Photos]    Boycott du Dialogue et grève générale...Précisions de l'UGTT    NEWS: MU perd, mais Hannibal Mejbri marque des points.    Ligue 1 – play-off ( 6e journée) – CSS-ESS (16h00) | ESS: Faire un bon coup...    Ligue 1 – play-off ( 6e journée) — CSS-ESS (16h00) | CSS: Dernière chance    Concessions à Poutine : ça se confirme à Paris et au Forum de Davos, Macron avait raison…    LTDH : d'anciens dirigeants appellent à ne pas participer au dialogue national dans sa forme actuelle    Urgent: Précisions du ministère de la Santé concernant la variole du singe    CONDOLEANCES    Litige CS Chebba-C Africain : L'examen du recours du CS Chebba reporté au 31 mai    Finales Conférence Ouest NBA : Les Mavericks sauvent l'honneur    Neji Jalloul: Il existe une opportunité historique pour la Russie de diriger le monde islamique    Performance sonore en quadriphonie par le collectif Sp|n et «Prestige» à B7L9 Art Station: Expérimentation et détournement    EnviroFest 2022 — « Méditerranée, l'odyssée de la vie », de Frédéric Fougea: Un fascinant voyage dans la Grande Bleue    Art contemporain: Mono, ou la porte d'accès à l'art digital    La ministre des Affaires culturelles désigne Mariem Boukadida pour la promotion de l'habit traditionnel à l'étranger    Coupe de Tunisie Handball : Voici le nouveau rendez-vous du match final    Démarrage de l'exercice naval Phoenix Express 2022    Officiel : Variole du singe : 3 cas dans un pays très proche    45 hommes d'affaires Tunisiens à Malte    Sommet de la Francophonie en Tunisie...700 journalistes étrangers seront présents    Joey R. Hood nommé ambassadeur des Etats-Unis en Tunisie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Youssef Bouzakher : le ministère de la Justice et le pouvoir législatif sont responsables de la situation de l'affaire Akremi
Publié dans Business News le 24 - 01 - 2022

Le magistrat et président du Conseil supérieur de la magistrature (CSM), Youssef Bouzakher, a souligné l'exploitation des réseaux sociaux dans le but de dénigrer et de porter atteinte aux membres du conseil. « Ceci s'inscrit dans le cadre des attaques à l'encontre de la justice, des magistrats et du travail du CSM », a-t-il ajouté.
Intervenant le 24 janvier 2022 durant l'émission de Myriam Belkadhi, « La Matinale », sur les ondes de Shems FM, Youssef Bouzakher a expliqué que les deux avocats Abdelkrim Rajeh et Moufida Mtimet s'étaient portés volontaire pour défendre le CSM et représentaient d'autres parties dans des affaires les opposant au conseil telles que celle de Béchir Akremi. « La présidence du gouvernement avait refusé la désignation d'un avocat représentant le CSM. Nous nous sommes trouvés dans l'obligation d'expliquer que les deux avocats représentaient le CSM volontairement et gratuitement. Ils ne travaillent pas pour le compte de l'ancien procureur de la République, Béchir Akremi », a-t-il insisté.
Le magistrat a expliqué que la décision d'annulation de la suspension de Béchir Akremi s'appuyait sur l'absence de saisie de l'inspecteur général des affaires judiciaires. « Or, cette institution n'a pas encore été mise en place au sein du système tunisien. Il ne s'agit pas de l'Inspection générale du ministère de la Justice… Nous avions refusé la demande de la ministre de la Justice de transférer le dossier… Le CSM s'était saisi de l'affaire… Nous tenons le ministère de la Justice et le pouvoir législatif pour responsables de la situation », a-t-il ajouté.
Concernant la décision du président de suspendre les primes octroyées aux membres du CSM, Youssef Bouzakher a affirmé que ces derniers étaient prêts à continuer à travailler et à achever leur mandat sans bénéficier de ces avantages. « Nous avions travaillé durant dix mois sans bénéficier des primes… Nous n'avions ni siège ni administration… Nous restons attachés à nos engagements… Si cette décision s'inscrit dans le cadre de l'amélioration de la gouvernance, tout le monde devrait alors y participer… Plusieurs responsables bénéficient d'avantages et de primes sans qu'elles ne soient publiées dans le Journal officiel de la République tunisienne. Tout le monde doit, donc, se sacrifier ! », a-t-il déclaré.
Le magistrat a considéré que la décision du président de la République représentait une atteinte au CSM et à son indépendance administrative et financière. Cette mesure, d'après la même déclaration, porte atteinte à la justice, à son indépendance et à la Constitution. « Cette décision n'a aucun rapport avec le projet de loi sur la réconciliation pénale. Nous avions communiqué notre avis au sujet de cette initiative… Nous sommes conscients de la nécessité de réformer la justice… Le CSM n'est pas une simple institution représentative… La réforme de la justice est possible à travers la révision des procédures, des lois, du rôle de l'inspection, de la mise en place d'institutions », a-t-il poursuivi.
Enfin, Youssef Bouzakher a rappelé que le CSM s'était retrouvé en conflit avec des gouvernements soutenus par le mouvement Ennahdha ou présidés par Youssef Chahed. Il a expliqué que ceci reflétait l'absence d'ingérence politique et l'indépendance du conseil.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.