UTICA : Samir Majoul reçoit une délégation du parti Qalb Tounes    Le film "Fathallah TV,10 ans et 1 révolution plus tard" disponible en ligne sur le site de la FCAPA    REMERCIEMENTS ET FARK: Jalel OUAJA    Handball — Après notre élimination du Mondial: Dédramatisons !    USM: Une deuxième victoire pour décoller    CONDOLEANCES    Tunisie: Moncef Marzouki dévoile la constitution qu'Ennahdha revendiquait    Investissement Direct Etranger (IDE) en recul: L'instabilité continue à faire fuir les entreprises    Ils ont dit    Appels à mobiliser les jeunes dans la rue pour protéger les biens publics et privés: Un discours politique qui divise !    La présidence a-t-elle arrêté le dialogue national ?    Programme TV du vendredi 22 janvier    Le championnat reprend ses droits ce week-end: Non sans conséquences !…    Handball Mondial-2021 / Norvège vs Algérie en direct et live streaming : comment regarder le match ?    Coronavirus: De nouvelles contaminations à Zaghouan    Tunisie – vaccin anti-Covid: 100 mille citoyens déjà inscrits sur la plateforme Evax    Un nouveau timbre-poste à l'occasion de l'abolition de l'esclavage en Tunisie    Des jeunes désocialisés    Maintien du dinar à un niveau stable: Un défi de grande importance    La poésie en questions: Histoire de versifications    Exposition personnelle «Des moments de peinture» de Qays Rostom à la galerie Saladin: Des actions de création    Wifak International Bank clôture l'année 2020 avec un PNB en hausse de 40.9%    Le marché boursier confirme sa tendance baissière    Tunisie [Vidéo]: En direct, en route pour une opération de recensement des oiseaux sur l'île Kneiss à Sfax    Banque centrale de Tunisie: Politique monétaire et financement de l'entreprise    [ ETUDE ] – Tunisie : comment la crise sanitaire rebat les cartes du recrutement    Les cadres de la Caisse des Dépôts et Consignations Tunisie à l'école de la BAD    Libye: L'ONU fixe un délai pour choisir une autorité exécutive    Moncef Marzouki rend hommage à Meherzia Laabidi    Coronavirus : 68 décès supplémentaires et 2511 nouvelles contaminations en 24 heures    Météo: Pluies attendues à partir de cette nuit dans le nord et localement le centre    France: L'étudiante sénégalaise disparue brise le silence pour la première fois    Meherzia Labidi est décédée : la voix tonitruante d'Ennahdha au Bardo    Etats-Unis-Investiture: Kais Saied félicite Joe Biden    De Trump à Biden: la force de la symbolique    CAN U17 – Qualifications : La Tunisie fait le job contre la Libye    Le CCIH organise une résidence artistique "Imagine Music" à l'occasion du Sommet de la francophonie en Tunisie    Festival de la chanson tunisienne 2021: 35 artistes confirmés et émergents sont nominés    En vidéo: Leonida, artiste musulmane et française, répond à l'islamophobie en chantant    Basket – Equipe nationale : Salah Mejri réintègre le groupe    The Voice Belgique: Un candidat tunisien impressionne le jury    Au moins deux morts dans une forte explosion d'un immeuble au centre de Madrid    Deux policiers et un citoyen tués dans une fusillade à Riyad    Dans une capitale sous haute surveillance, le nouveau président des Etats Unis Joe Biden prête sement    Le président algérien s'est fait opéré en Allemagne    Spectacle Felliniana hommage au grand réalisateur Federico Fellini en streaming gratuit    L'efficacité du 2ème vaccin russe anti-Covid est de 100%    Le ''patient zéro'' de l'épidémie pourrait ne jamais être retrouvé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Youssef Bouzakher : « Le ministre de la justice est responsable de la suite à donner aux plaintes déposées contre Béchir Akremi »
Publié dans La Presse de Tunisie le 26 - 11 - 2020

« Sur les plaintes déposées auprès de l'inspection générale du ministère de la Justice, nombreuses sont celles qui concernent le magistrat Béchir Akremi (ancien procureur de la république), a indiqué, jeudi, le président du Conseil supérieur de la magistrature, Youssef Bouzakher.
Sans donner davantage de précisions au sujet de ces plaintes, Bouzakher a précisé que l'inspection générale examine toutes les plaintes dont elle est saisie contre Béchir Akremi et c'est le ministre de la justice qui est responsable de la suite à leur donner et non le Conseil supérieur de la magistrature.
Dans une déclaration accordée à l'agence TAP, en marge de sa participation à la journée d'étude tenue, ce jeudi, au parlement, sur « le Fonds pour la qualité de la justice », le président du CSM a souligné que la loi ne confère pas, au Conseil, le pouvoir d'enquêter sur l'affaire de l'échange d'accusations entre le premier président de la Cour de Cassation, Taïeb Rached, et l'ancien procureur de la République, Béchir Akremi.
Taïeb Rached accuse notamment Akremi d'avoir dissimulé des preuves importantes dans les dossiers de l'assassinat de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, tandis que l'ancien procureur de la république près le tribunal de première instance de Tunis accuse Taieb Rached de corruption financière et de possession des biens non déclarés.
En réponse à une question au sujet des lois contraignantes à l'action du CSM, Bouzakher explique que ce problème est résolu par la dissociation de l'Inspection générale des affaires judiciaires du Conseil supérieur de la magistrature.
Néanmoins, explique-t-il, le problème réside dans le fait que l'Inspection générale des affaires judiciaires n'a pas vu le jour, de même que l'édifice de l'autorité judiciaire n'est pas parachevé.
Rappelons que le Conseil de l'ordre judiciaire a décidé, mardi, de lever l'immunité au premier président de la Cour de cassation, Taieb Rached.
Sur le fait que le CSM n'a pas pris la décision de suspendre Béchir Akremi et Taieb Rached de leur travail, le président du CSM a précisé qu'il s'agit d'une sanction disciplinaire et que l'inspection relevant du ministère de la Justice est seule habilitée à trancher les dossiers disciplinaires.
Dans une déclaration publiée mardi dernier, le Conseil de l'ordre judiciaire a appelé le parquet à l'informer des mesures qui seront prises ainsi que des suites qui seront données aux plaintes déposées contre les juges Taieb Rached et Béchir Akremi dans un délai de deux semaines.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.