Le ministre de l'Intérieur effectue une visite d'inspection aux unités sécuritaires déployées à Tunis    Kaïs Saïed, Ons Jabeur, Najla Bouden… Les 5 infos de la journée    Kaïs Saïed ratifie la nouvelle Constitution    Bourse de Tunis : Le Tunindex confirme son trend haussier    Tunisie – Reprise des négociations sociales pour d'éventuelles majorations salariales    Tabarka : Un centre d'accueil pour les victimes de l'incendie    WTA Cincinnati 2022 : une journée couronnée de succès pour Ons Jabeur    Ons Jabeur qualifiée aux huitièmes de finale du Tournoi de Cincinnati    Saïda Garrach : des magistrats convoqués par téléphone pour les poursuites judiciaires    Steg : la vague de chaleur cause des coupures d'électricité    Monde-Daily brief du 17 août 2022: Ukraine : Erdogan et Guterres rencontrent Zelensky demain    Samir Saïed : l'économie tunisienne traverse une situation très critique    Nomination d'un nouveau Chef de cabinet du conseil de l'ISIE    Championnat arabe E-Sports (Valorant) : la Tunisie termine 1ère de sa poule    Tunisie: Une maladie hémorragique détectée chez les bovins    Coronavirus-Bilan du 15 août 2022: 2 décès et 199 nouvelles contaminations    Tunisie : 6 décès et 353 blessés en 24h    Construction de l'hôpital du Roi Salmane à Kairouan : le ministère de la Santé explique    Tunisie: Vers le lancement du Startup Act 2.0    Lotfi Abdelli : je ferme ma gueule, je vends mes affaires et je pars !    Agence de notation japonaise «Rating and Investment» : La note souveraine tunisienne passe à «B» avec perspectives négatives    Une députée a été interdite de renouveler son passeport selon le Courant démocrate    Le braconnage : Un crime organisé ?    Express    «Club de chant» de Cyrine Gannoun au Festival International de Hammamet : Une œuvre attachante    Programme TV du mercredi 17 août    DECES : Salem BEN KHALIFA    Le tout dernier téléphone de Huawei marqué par la plus longue durée de vie de la batterie – HUAWEI nova Y70 maintenant disponible en Tunisie    MEMOIRE : Feu Slim Mehdoui    Amical international : ce sera Algérie-Brésil en septembre !    Voici les 10 chansons les plus "likées" sur TikTok    Météo en Tunisie : Forte vague de chaleur, l'INM lance un appel à vigilance    L'USBG se prépare pour la demi-finale : La grande mobilisation    ESS | Annoncé sur le départ ces derniers jours : Zied Boughattas reste à Sousse !    Tourisme en Tunisie : Le nombre des touriste visitant Nabeul augmente de 60% en juillet    Néjib Belhedi se prépare pour une traversée dans l'océan parmi les requins    Tentative de meurtre Salman Rushdie: La lecture de Gilles Kepel    Lotfi Abdelli annonce l'annulation de tous ses spectacles    Monde-daily brief du 16 août 2022: Vladimir Poutine accuse les Etats-Unis de faire traîner le conflit en Ukraine    La Tunisie, championne d'Afrique en termes d'espérance de vie    La Fondation Arts & Culture by UIB rend hommage à M. Mohamed Ennaceur    Média Canadien : ''Le Québec doit boycotter le Sommet de la Francophonie en Tunisie''    Chiffre du jour : 657 migrants clandestins secourus en un seul week-end    Goethe-Institut Tunis & Central Tunis accueilleront l'exposition The Event of a Thread    Festival de Siliana "Zama Nights" revient pour une 45ème édition (programme)    Le ministère de l'Intérieur annonce des sanctions contre des syndicalistes sécuritaires    Sfax: 42 migrants égyptiens évacués par l'armée de mer    Gaza : Une guerre politique qui arrache des larmes au musicien Roger Waters    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Aram Belhadj : la BCT craint d'être une nouvelle fois obligée de financer directement le budget de l'Etat
Publié dans Business News le 04 - 02 - 2022

Aram Belhadj, docteur en sciences économiques, enseignant-chercheur à l'Université de Carthage et expert-consultant, est revenu, vendredi 4 février 2022, sur la situation économique du pays, la visite d'Emmanuel Moulin et le communiqué de la Banque centrale de la veille.

Au micro de La Matinale de Myriam Belkadhi sur Shems FM, M. Belhadj a écarté le fait que la visite d'Emmanuel Moulin soit dans le cadre de l'ouverture de négociations avec le Club de Paris. Mais, pour lui, les doutes des Tunisiens sont légitimes vu la situation économique et financière très délicate du pays et le manque de communication du gouvernement. La plus grande peur étant que la Tunisie aille au Club de Paris. Cela dit, la menace que la Tunisie soit incapable de faire face à ses engagements financiers reste de mise.
Et d'expliquer que M. Moulin est connu pour être l'homme qu'on appelle en cas de crises. Pour lui, certes, il y a un appui technique de la France et des autres partenaires de la Tunisie, mais la venue de cet homme en Tunisie en ce timing, sous le silence des autorités tunisiennes et françaises, n'est pas anodin. Et de dénoncer le manque de communication des autorités tunisiennes.



S'agissant du communiqué de la Banque centrale de Tunisie, Aram Belhadj a salué la décision de l'autorité monétaire de ne pas augmenter le taux d'intérêt directeur, qui a priorisé l'intérêt national en ce temps de crise, car une hausse du taux, se traduira par une hausse du coût des crédits, empêchant les PME d'accéder au financement.
Par contre, le chercheur a estimé que le ton utilisé par la BCT est un signal d'alerte tacite au gouvernement afin qu'il prenne ses responsabilités concernant le contrôle des circuits de distribution et des réformes structurelles en général. Si la situation persiste et que les pressions inflationnistes perdurent, elle sera obligée de tenir son rôle de maitrise de l'inflation, en augmentant le taux directeur.
Pour lui, l'autorité monétaire a compris que la raison principale de la hausse des prix n'est pas la masse monétaire ou le glissement du dinar mais les circuits de distribution à cause du manque de contrôle et de l'application de la loi.

En ce qui concerne sa préoccupation par rapport au retard dans la mobilisation des ressources extérieures pour le budget 2022, l'économiste pense que la BCT a peur de reproduire le schéma de fin 2020 où elle a été obligée de fournir un financement direct au budget de l'Etat. Et de noter la lenteur de la mobilisation des ressources en général.
Sa lecture est que la BCT encourage le gouvernement à prendre ses responsabilités en entamant des négociations sérieuses avec le Fonds Monétaire International (FMI), étant obligé de passer par cette institution financière internationale vu la crise qui secoue le pays. Elle pousse vers la préparation d'un programme global pour le soumettre au FMI, l'objectif étant d'avoir la première tranche, qui facilitera l'accès du pays à d'autres financements extérieurs outre le fait que cela nous permettra de baisser les coûts et charges liés à ce nouvel endettement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.