Tunisie – Hamma Hammami parle de la maladie de Radhia Nasraoui    En vidéo : l'UGTT rend hommage à Mohamed Ennaceur    Tunisie : [vidéo] Zouhaier Maghzaoui: “Un gouvernement qui ne privilégie pas les problèmes sociaux ne nous intéresse pas”    Tunisie : Une nouvelle compagnie aérienne tunisienne voit le jour    Mohamed Habib Jemli reçoit Khaled Kaddour, ancien ministre de l'Energie et des énergies renouvelables    Inauguration d'une société japonaise de composantes automobiles à Monastir    Temps localement brumeux demain matin    Jasmin Airways, la compagnie aérienne tunisienne privée fera son 1er vol prochainement    Ahmed Mejri participe avec plusieurs artistes musiciens saint-louisiens à un atelier de musique-fusion au Sénégal    Salon Tunisien du chocolat et de la pâtisserie: 2e édition du 5 au 7 décembre à l'UTICA    Ligue 1 : Les arbitres de la 11ème journée    TOPNET inaugure son premier point de vente franchisé TOPNET SHOP au KEF    Hafedh Caïd Essebsi veut créer un Nidaa historique    Réaction du parti Qalb Tounes au regrettable chaos survenu mardi au Parlement    Ligue des champions : L'Espérance de Tunis veut confirmer    Arrestation du voleur des effets des victimes du BUS au moment où ces derniers étaient en train d'agoniser    Club Africain : Yassine Chammakhi va-t-il rester ?    Ligue des champions d'Afrique : le point du groupe D avant la 2e journée    Etats-Unis: Fusillade dans la base militaire de Pearl Harbor, deux morts    Success Sotry TN: Nour Bellalouna de Nabeul, artisane et entrepreneuse (Vidéo)    Tunisair proposera des tarifs préférentiels au profit des enseignants universitaires    Tunisie : L'Union tunisienne des taxis individuels organise un rassemblement protestataire contre les taxi-scooter    Jamila Kssikssi : Je ne vais pas m'excuser…    Programme TV du jeudi 05 décembre    Homologation du stade Hammadi Bejaoui à Jerzouna pour accueillir les matches du CA Bizertin et Stir Zarzouna    La BNA sponsor de la 2ème édition de l'événement PI-ROBOTS 2.0    Le commerce de « Friperie » menacé par de nouvelles restrictions douanières    Restrictions de la circulation pour les poids lourds transportant des produits liquides à Bizerte    A Sousse, Une voiture avec deux filles à bord tombe dans un ravin    Youssef Chahed donne le coup d'envoi au processus TOS au port de Radés    Algérie: Ouverture du premier procès pour corruption d'anciens hauts responsables    Guirra le nouveau film de Fadhel Jaziri dans les bacs dès le 4 décembre (B.A. et Synopsis)    Abir Moussi et tout son bloc parlementaire en Sit-in au Parlement depuis le mardi soir    Un stock de Kalachnikovs découvert par un plongeur au Monastir    Vidéo : Il y a 31 ans, Le CAB offrit à la Tunisie sa première Coupe d'Afrique    COP 25 : l'Afrique revendique sa vulnérabilité climatique    Journées Architecturales de Carthage 2019: remise des prix    Accident de Amdoun : Le CA reporte son match virtuel en signe de solidarité avec les victimes    Cinquième édition du Forum Dauphine : Tunis Entreprises    Le Ciné-Club de Tunis entame la saison culturelle 2019 – 2020 avec un 1er cycle de films et débats «Questionnements sur la sexualité»    Londres : VIDEO : Attaque terroriste au couteau : Plusieurs blessés… L'agresseur abattu par la police    Journées Architecturales de Carthage (J.A.C) du 30 novembre au 02 décembre 2019 à la Cité de la culture (programme)    Klay BBJ porte plainte, à son tour, contre Beya Zardi    Le film tunisien نورة تحلم (NOURA RÊVE) de Hinde Boujemaa en tournée dans plusieurs gouvernorats    Vidéo Buzz : Quand de jeunes tunisiens sauvent une baleine bloquée à la marina de Bizerte    Kef : Une secousse tellurique de magnitude 3.48° sur l'échelle de Richter enregistrée à Sakiet Sidi Youssef    Des associations tunisiennes dénoncent la légalisation de l'implantation de colonies en Cisjordanie    Albanie: Trois morts dans un tremblement de terre d'une puissance de 6,4 degrés sur richter    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Human Rights : "Les poursuites judiciaires contre Ayoub Massoudi doivent être abandonnées"
Publié dans Business News le 22 - 08 - 2012

Dans un article paru aujourd'hui mercredi 22 août 2012, l'organisation internationale de défense des droits de l'Homme, Human Rights Watch a exprimé sa solidarité avec Ayoub Massoudi, ancien conseiller à la présidence de la République Tunisienne, comparaissant aujourd'hui devant le juge d'instruction auprès du tribunal militaire de Tunis.
"Le procureur militaire tunisien devrait abandonner immédiatement les accusations, et lever l'interdiction de voyager contre Ayoub Massoudi, ancien conseiller du président Moncef Marzouki, pour avoir critiqué les forces armées du pays", a précisé Human Rights Watch.
Expliquant les raisons d'un tel procès, Human Rights Watch a affirmé que "Massoudi a été accusé le 15 août 2012 de ternir la réputation de l'armée, en vertu de l'article 91 du code de la justice militaire, et de diffamer un fonctionnaire public, selon l'article 128 du code pénal ".
«Le droit de soumettre les fonctionnaires publics à l'examen et à la critique est un des ingrédients les plus élémentaires de la liberté d'expression, c'est une marque de la démocratie, et c'est essentiel pour stimuler le débat sur les affaires d'intérêt public », a déclaré Eric Goldstein, directeur adjoint de la division Moyen-Orient et Afrique du Nord à Human Rights Watch. « Ces accusations, et les lois sur lesquelles elles se fondent, ne devraient pas exister dans une démocratie qui respecte les droits humains ».
Human Rights Watch a exprimé son inquiétude face aux lois régissant des sujets tels que le manque de respect envers les autorités, les drapeaux et les symboles, ou la protection de l'honneur des agents publics. Il a noté que les Etats parties ne devraient pas interdire la critique d'institutions telles que l'armée ou l'administration. Pour garantir une solide liberté d'expression, les responsables de l'Etat et les institutions ne devraient pas pouvoir déposer plainte pour diffamation, ou faire déposer de telles plaintes à leur place, en réaction aux critiques.
Les principes de Johannesburg sur la sécurité nationale, la liberté d'expression et l'accès à l'information, qui établissent les pratiques les plus abouties dans ce domaine, énoncent dans le principe 7(b) que : "Nul ne peut être puni pour avoir critiqué ou insulté la nation, l'Etat ou ses symboles, le gouvernement, ses institutions ou ses fonctionnaires, ou une nation étrangère, un Etat étranger ou ses symboles, son gouvernement, ses institutions ou ses fonctionnaires, à moins que la critique ou l'insulte ne soit destinée à inciter à la violence imminente".
La Tunisie devrait abolir les lois qui pénalisent la diffamation et garantir que les cas de diffamation soient traités de façon proportionnelle à leur gravité et via le droit civil, a déclaré Human Rights Watch.
En plus des atteintes à la liberté d'expression, le fait de permettre qu'un civil comme Massoudi soit poursuivi devant un tribunal militaire viole le droit à un procès équitable et les garanties d'un procès en bonne et due forme, a déclaré Human Rights Watch. La loi tunisienne accorde une large compétence aux tribunaux militaires pour juger divers actes commis par des civils aussi bien que par le personnel militaire.
«La loi tunisienne devrait restreindre la compétence des tribunaux militaires à des infractions purement militaires commises par des membres des forces armées», a conclu Eric Goldstein.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.