WADA : La Russie bannie du sport mondial pour quatre ans pour dopage    Tunisie : L'INLUCC lance la première web-radio dédiée à la lutte contre la corruption    Neffos, la nouvelle marque de smartphones introduite par Cellcom sur le marché tunisien    Marc Antoine d'Halluin nommé Président Directeur Général du Groupe MBC succédant ainsi à Sam Barnett    Ayari : les virements des Tunisiens depuis l'Etranger devraient être exemptés de toute charge    Tunisie : Des foyers et restaurants universitaires en cours de construction dans 11 gouvernorats    ARP: Adoption du projet de la loi de finances 2020 sans examen    Les distributeurs de médicaments pourraient bientôt entrer en grève    Tunisie: Décès d'un conducteur dans le renversement d'un camion de transport de phosphate à Gafsa    Success Story TN : Saïda Meherzi : Entrepreneuse en écotourisme de Kesra    City Cars – Kia fête ses 10 ans, et ses portes étaient grandes ouvertes, ce 7 décembre, aux festivités réservées aux passionnés de la marque    La télévision tunisienne conteste le brouillage de la transmission à l'ARP    Tribune des lecteurs    On va désormais récompenser les dénonciateurs de Corruption    En vidéo : Lancement de la series 8 des smartphone XIAOMI en Tunisie    Les matches de l'Espérance à la Coupe du Monde des Clubs    La Russie exclue des Jeux Olympiques    Tunisie: Abir Moussi envoie un avertissement à Rached Ghannouchi via un notaire    Abir Moussi s'explique sur la levée du Sit-in du PDL au Parlement    Algérie : Le Parquet a requis contre les ex-Premiers ministres Ahmed Oyahia et Abdelmalek Sellal 20 ans de prison et 1 Million de dinars d'amende    Jasmin Airways – ياسمين للطيران effectuera son vol inaugural le 20 Décembre en direction de Vérone en Italie    Encore un accident de la route, deux morts à Jendouba    L'EST s'envolera demain pour le Qatar    Pourquoi le député Yassine Ayari s'est-il adressé au Président de la République à travers Facebook à propos du Passeport diplomatique ?    Par Amine Ben Gamra : Lorsque l'Etat néglige son secteur agricole    En video : Le bateau tunisien Nottoy N23 à la recherche de distributeurs    Image du jour : Pourquoi les écriteaux sont écrits en français ?    Orange Tunisie, Sofrecom Tunisie et Business & Decision Tunisie, en partenariat avec le PNUD, organisent un #SuperCodeurs pour la planète, à l'occasion de la COP25    La Turquie renvoie 11 djihadistes français    Foot-Europe: le programme du jour    Abir Moussi et les députés de son Bloc parlementaire envahissent la Tribune de la Présidence du Parlement réclamant des excuses d'Ennahdha    La cuisine tunisienne à l'honneur pour la 5ème année consécutive au « Méditerranée – les Saveurs de Djerba »    Tunisie-Ligue 1 (Journée 11): le programme du dimanche    Football : Programme des plus importants matchs de ce dimanche 8 décembre    Gaza, à nouveau, sous le feu israélien    Robert Redford honoré au Festival international du film de Marrakech qui lui décerne l'Etoile d'Or    L'armée américaine veut récupérer les débris de son drone disparu en Libye    Qatar/Arabie saoudite: Des progrès pour mettre fin à la crise dans le Golfe    En vidéo : MG partenaire de la 5ème édition du Festival international des musiciens et artistes handicapés    Ahmed Mejri participe avec plusieurs artistes musiciens saint-louisiens à un atelier de musique-fusion au Sénégal    Success Sotry TN: Nour Bellalouna de Nabeul, artisane et entrepreneuse (Vidéo)    Guirra le nouveau film de Fadhel Jaziri dans les bacs dès le 4 décembre (B.A. et Synopsis)    Journées Architecturales de Carthage 2019: remise des prix    Le Ciné-Club de Tunis entame la saison culturelle 2019 – 2020 avec un 1er cycle de films et débats «Questionnements sur la sexualité»    Londres : VIDEO : Attaque terroriste au couteau : Plusieurs blessés… L'agresseur abattu par la police    Vidéo Buzz : Quand de jeunes tunisiens sauvent une baleine bloquée à la marina de Bizerte    Kef : Une secousse tellurique de magnitude 3.48° sur l'échelle de Richter enregistrée à Sakiet Sidi Youssef    Albanie: Trois morts dans un tremblement de terre d'une puissance de 6,4 degrés sur richter    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La condamnation de Massoudi est «un nouveau coup porté à la liberté d'expression en Tunisie», selon Amnesty International
Publié dans Business News le 08 - 01 - 2013

Une cour d'appel militaire tunisienne a confirmé le jugement rendu contre l'ancien conseiller auprès du président Ayoub Massoudi, déclaré coupable de diffamation, et l'a condamné à une peine encore plus lourde, ce qui constitue, selon un communiqué d'Amnesty International daté du 7 janvier 2013, un nouveau coup porté à la liberté d'expression dans le pays depuis que le président Ben Ali a été chassé du pouvoir.
Le 4 janvier, le tribunal, qui siège dans la capitale à Tunis, a alourdi la peine infligée en première instance à M. Massoudi, la faisant passer de quatre à 12 mois d'emprisonnement avec sursis. Il a aussi été privé de certains droits civiques, se voyant notamment interdire de servir dans l'armée, d'exercer dans la fonction publique ou d'obtenir des distinctions de la part de l'Etat.
«Le verdict encore plus sévère prononcé contre cet homme fait clairement savoir que les autorités ont l'intention de réprimer durement les personnes critiques à leur égard», a déclaré Hassiba Hadj Sahraoui, directrice adjointe du programme Afrique du Nord et Moyen-Orient d'Amnesty International, ajoutant que «ce jugement doit être annulé immédiatement, car il vise uniquement à sanctionner une personne qui a exercé son droit fondamental à la liberté d'expression. Par ailleurs, les juridictions militaires ne devraient jamais servir à juger des civils».
Pour elle, «les autorités doivent cesser de s'en prendre à la liberté d'expression qui figure parmi les droits pour lesquels les Tunisiens se sont battus si courageusement lors du soulèvement qui a conduit à l'éviction de l'ancien président Ben Ali en janvier 2011».
Le droit à un procès équitable d'Ayoub Massoudi, tout comme son droit à la liberté d'expression, a été bafoué, a expliqué Amnesty International, puisque cet homme a été jugé devant la justice militaire tunisienne.
L'organisation note, également, que l'un des deux représentants de l'Etat qu'il a été accusé de dénigrer, le ministre tunisien de la Défense, préside le Conseil supérieur de la magistrature militaire, organe chargé de superviser les nominations, avancements, révocations et sanctions disciplinaires des juges militaires. L'autre est le chef d'état-major des forces armées, le général Rachid Ammar. Les fonctions occupées par ces deux hommes permettent de douter sérieusement de la capacité de la justice militaire à traiter l'affaire contre l'ancien conseiller auprès du président de la République de façon équitable et indépendante.
Amnesty International exhorte, également, les autorités tunisiennes à annuler l'interdiction de quitter le territoire prononcée contre cet homme avant l'ouverture de son procès.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.