Bourse de Tunis : Le marché confirme sa tendance baissière    Plateforme Evax : Plus de 100 mille citoyens déjà inscrits (Hechmi Louzir)    L'UTAP appelle le ministère de l'Agriculture à prendre des mesures urgentes pour sauver la saison    CAN U17 – Qualifications : La Tunisie fait le job contre la Libye    Ligue 1 (9 journée) : le match Espérance-STunisien à El Menzah, à 14h00    Hichem Anane présente le nouveau format de la facture de la STEG    Le CCIH organise une résidence artistique "Imagine Music" à l'occasion du Sommet de la francophonie en Tunisie    Festival de la chanson tunisienne 2021: 35 artistes confirmés et émergents sont nominés    Il faut libérer les mineurs dont l'implication dans les actes de vandalisme n'a pas été prouvée    Yassine Ayari : 4 familles monopolisent l'économie et la politique en Tunisie    Stade Tunisien : Dix joueurs testés positifs au Covid-19    La Tunisie doit renforcer sa position aux Etats-Unis    Alya Djamal, la doyenne de RTCI    La Banque de Tunisie réaffirme sa capacité à surmonter la crise    Tunisie-Un blogueur arrêté pour un simple statut Facebook, le Syndicat des Journalistes dénonce [Vidéo]    Wifak Bank remporte le prix "Best Islamic Corporate Bank Tunisia 2020" par Global Banking & Finance Review    ATB : en hausse de 16,29%, le PNB s'établit à 278,3 MD en 2020    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 21 Janvier 2021 à 11H00    En vidéo: Leonida, artiste musulmane et française, répond à l'islamophobie en chantant    CONDOLEANCES: Ali BAAZAOUI    CONDOLEANCES: Mohamed Moncef MAATOUG    Le ministère de l'enseignement supérieur appelle les étudiants à regagner les foyers universitaires à partir d'aujourd'hui    Pas d'augmentation des tarifs de la STEG    CONDOLEANCES: Saida SOHLOBJI épouse OUENNICHE    NEWS: L'USM sur Jassem Hamdouni    Mini-Football – Championnat national des féminines: Un championnat à 17 équipes    Handball – Mondial d'egypte – La Tunisie éliminée: Il fallait s'y attendre !    Basket – Equipe nationale : Salah Mejri réintègre le groupe    Covid-19: le primat de l'économie et des considérations politiciennes sur la santé    Kerim Bouzouita : « Les sondages ne votent pas »    Ayoba: Une appli de messagerie africaine gratuite qui protège la vie privée    Présidence de la République: démenti des déclarations attribuées à Kaïs Saïed    PERSPECTIVES: Adhérer massivement à la révolution industrielle    La pénurie d'eau, une menace réelle dans la région de Kairouan    Météo | Temps nuageux et températures stables    The Voice Belgique: Un candidat tunisien impressionne le jury    Coronavirus: Point sur la situation épidémiologique à Nabeul    Au moins deux morts dans une forte explosion d'un immeuble au centre de Madrid    Deux policiers et un citoyen tués dans une fusillade à Riyad    Dans une capitale sous haute surveillance, le nouveau président des Etats Unis Joe Biden prête sement    Le président algérien s'est fait opéré en Allemagne    Spectacle Felliniana hommage au grand réalisateur Federico Fellini en streaming gratuit    Les films tunisiens "Un Fils" et "L'Homme qui a vendu sa peau" primés au festival des Lumières de la Presse Internationale    Programmes confinés: Savoir adapter le vivant au numérique    USA: Le message d'adieu de Melania Trump    L'efficacité du 2ème vaccin russe anti-Covid est de 100%    Le ''patient zéro'' de l'épidémie pourrait ne jamais être retrouvé    Contrepoint | Populisme, trumpisme : nul génie qui vaille...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Recrutement de candidates voilées à Poulina : la polémique enfle
Publié dans Business News le 27 - 06 - 2018

Asma Fakfakh, jeune ingénieure diplômée de l'Ecole nationale supérieure d'ingénieurs de Tunis (Ensit) a accusé hier, captures d'écran à l'appui, le groupe industriel Poulina de pratiquer une discrimination à l'embauche à l'encontre des femmes voilées. En effet, la jeune femme a rendu public un échange Facebook qu'elle a eu avec un responsable technique de chez Poulina où il l'informe que son voile pose problème dans le processus de recrutement et que les femmes voilées doivent déposer une demande de dérogation auprès de la direction pour être recrutées.

Jointe par Business News, Asma Fakfakh a affirmé que le salarié en question, responsable technique chez Poulina d'après ses dires, l'a contactée après la soutenance de son PFE pour lui demander de postuler pour rejoindre le groupe, « j'ai envoyé un CV et une lettre de motivation, puis il m'a contactée par la suite sur Facebook » révèle la jeune dame. La jeune ingénieure s'est dite étonnée du manque de professionnalisme de l'employé, bien qu'elle a su après qu'il n'était pas dans le service ressources humaines et qu'il n'avait pas de pouvoir décisionnaire dans le groupe « n'empêche il représente l'entreprise, et puis il n'a pas à me tutoyer et à me contacter via Facebook, qui est un réseau social privé » s'insurge Asma Fakhfakh, « d'ailleurs après cette discussion, cette personne m'a bloqué de Facebook » poursuit elle.
Depuis son témoignage, la jeune femme affirme avoir reçu plusieurs témoignages de jeunes femmes ayant subi le même type de discrimination à l'embauche par des entreprises autres que Poulina.

De son coté, le chargé de communication du groupe Poulina Lasaâd Kdimi a tenu à démentir formellement ces accusations : « On ne pratique aucune forme de discrimination dans notre entreprise, vous pouvez venir à n'importe quel moment de l'année visiter nos locaux et vous apercevoir qu'on a des cadres et des agents voilées! Cela n'a jamais posé problème chez nous, cette polémique m'étonne » s'indigne le responsable dans une déclaration à Business News.
Lasaâd Kdimi indique qu'il s'agit d'un acte individuel et isolé qui sera sévèrement sanctionné si les faits sont avérés « nous avons ouvert une enquête interne pour déterminer les responsabilités. « En parlant de recrutement sur Facebook, l'employé, dont j'ignore l'identité à l'heure actuelle, a commis une grave faute professionnelle car nous avons des voies classiques d'embauche, et il se permet de parler de discrimination vestimentaire et religieuse, ceci est totalement faux ! » s'insurge le chargé de communication.
M. Kdimi n'exclut pas un acte prémédité ayant pour but de nuire à l'image et à la réputation de la boite et affirme que Poulina prendra contact avec la jeune candidate pour clarifier la situation et présenter des excuses si la faute est avérée. Lasaâd Kdimi ajoute que l'entreprise est disposée à examiner avec le plus grand sérieux la candidature de la jeune ingénieure si elle la dépose par les voies classiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.