Tunisie: Le gaspillage du capital humain, une menace pour une sécurité nationale durable    La fusée chinoise s'est désintégrée au-dessus de l'océan indien    Sidi Hassine-Affrontements entre les manifestants et les unités de sécurité: Le ministère de l'Intérieur dément    Agressions à l'encontre des palestiniens: La Tunisie demande la tenue d'une session du conseil de l'ONU à cet effet    Tunisie – Affaire du meurtre d'un homme d'affaires à El Agba ; Inculpation de son fils et de sa femme    L'Association Tunisienne de l'Aérospatiale : La partie centrale de la fusée chinoise pénétrera l'atmosphère à cette heure    Tunisie – 33 députés signent un recours contre le projet de loi relatif à la cour constitutionnelle    Béja- Scandaleux [PHOTOS]: Vandalisme de tombes dans le cimetière du Commonwealth    La fusée chinoise fait son entrée dans l'atmosphère entre minuit et 7H    Coronavirus : 73 décès et 1276 nouvelles contaminations recensés en 24 heures    Sfax [EN DIRECT] : Soirée de clôture des protestations des artistes professionnels de Sfax    Ouverture des bureaux de poste exceptionnellement les 10 et 11 mai    Amical : L'équipe nationale affrontera l'Algérie et la RD Congo en amical    Kaïs Saïed rompt le jeûne au ministère de l'Intérieur    Donald Blome se rend en personne au siège du PDL    La Fédération générale du cuir et de la chaussure demande d'autoriser aux professionnels de travailler avant Aïd Al-Fitr    Rapport : Accroissement de la dette intérieure de 231%    CS Sfaxien : Hammadi Daou nommé nouvel entraîneur    La JICA lancera une étude pour identifier de nouveaux projets et mobiliser des crédits pour les PME    Ennahdha appelle à un dialogue national    Bourse de Tunis : Le Tunindex clôture le mois d'avril 2021 avec un gain de 1,06%    La Tunisie condamne l'attaque israélienne commise à Al-Aqsa    FMI, ciblage de la compensation : nous sommes tous responsables    LG annonce ses résultats financiers pour le premier trimestre de 2021    Coronavirus : plus de 478 mille personnes vaccinées en 56 jours    Que faisait Rached Ghannouchi au Qatar ?    Deux matches d'interdiction de banc et une amende de 5 000 DT contre Mouine Chaabani et Lassad Dridi    Football : Programme TV de ce samedi 08 mai 2021    Gafsa -CPG : Reprise du transport des phosphates par camions    Tunisie : Turkish Airlines lance un nouveau vol direct Tunis-Antalya    Tunisie – IMAGES : Ils se sont bel et bien réunis avec les responsables du FMI    Tunisie-Rafik Abdessalem : « Le Président, Dieu le guide, persiste à poursuivre la guerre des prérogatives et le duel des textes constitutionnelles et cela signifie que... »    Sfax [VIDEO] : Les artistes de Sfax protestent d'une manière artistique civilisée pour la onzième soirée consécutive    Mounir Ksiksi écarté de la Commission nationale de lutte contre le terrorisme    Muhammad le dernier des prophètes : Sa naissance et son enfance ( Partie 1)    La HAICA inflige une amende de 20 mille dinars à la chaîne Attessia    Sous le regard tutélaire d'Isis: Un événement culturel majeur en Egypte    Initiative à l'écoute du changement climatique en Tunisie: Hess El Mouhit    L'EST tenue en échec au derby : Des problèmes à résoudre !    L'avis de l'expert Mongi Ben Brahim (ancien international) : «Heureusement que le ridicule ne tue pas !»    «Jazzday» | La Journée internationale du Jazz en célébration au Maghreb : Un magnifique voyage sonore    Feuilleton « Fundou » de Saoussen Jemni : Un bon produit, mais qui s'étire en longueur...    Patrimoine | Medersa husseïnite : Une rénovation qui urge!    L'Egypte n'a pas envoyé d'oxygène à la Tunisie !    Programme TV du jeudi 06 mai    Les débris de la fusée chinoise ont traversé pour la quatrième fois, la Tunisie    38 migrants irréguliers secourus au large de Kerkennah    Tunisie-Ligue 1: le programme de la 25ème journée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les discours alarmistes de Kaïs Saïed
Publié dans Business News le 17 - 12 - 2019

Bien que ses apparitions soient rares, les propos du chef de l'Etat, Kaïs Saïed sont, pour le moins, alarmistes.

Ce mardi 17 décembre 2019 et à l'occasion de la commémoration du neuvième anniversaire de la Révolution à Sidi Bouzid, Kaïs Saïed ne prononce pas le discours d'un chef d'Etat mais plutôt celui d'un révolutionnaire en colère. L'actuel locataire du palais de Carthage use, en effet, des termes "révolution", "complot", "manoeuvres", "oppression", "bourreaux" et "dignité".

A l'adresse de la foule, il a affirmé, visiblement affecté : "les institutions politiques complotent et veulent me faire porter le chapeau. J'assume la responsabilité entière et je suis avec vous aujourd'hui tout comme je l'ai été par le passé et je le resterai tant que j'aurai un coeur qui bat et le souffle qu'il faut [...] vous êtes libres et vous ne vous laisserez pas faire par ces manoeuvres qui se tissent chaque jour par des parties nommément connues mais qui ne réaliseront jamais leurs objectifs". Le chef de l'Etat ne précise pas qui sont les responsables derrière les machinations qu'il évoque.
Kaïs Saïed a par ailleurs déclaré, applaudi par la foule : "Ici s'est déclarée la révolution et ici est la terre des hommes libres. Une révolution qui a soulevé le monde entier et a ébranlé les bourreaux et les tortionnaires". Il ajoute : "Il m'importe peu d'être président de la République, ce qui m'importe c'est votre projet et de concrétiser vos revendications".

Mais les propos d'aujourd'hui ne sont pas le seul discours alarmiste tenu par le président de la République, ces dernières 24 heures. Hier, lundi 16 décembre, lors de la séance de travail l'ayant réuni avec les représentants des juridictions judiciaire, administrative et financière, Kaïs Saïed n'a pas manqué de critiquer la Constitution et de relever "ses lacunes".
Le président de la République, ayant évoqué le mouvement des magistrats, a précisé que ce sujet a été abordé dans le cadre d'une nouvelle Constitution dont la promulgation n'était pas légale.

Alors qu'il est censé refléter l'image d'un président fort et fédérateur et rassurer les Tunisiens, Kaïs Saïed tient des propos qui ne feront que compromettre l'ordre général et déstabiliser le pays. Alors que son rôle est de fédérer et d'apporter des solutions, le chef de l'Etat préfère crier au complot, sans même révéler les noms des personnes qu'il accuse aujourd'hui de conspiration.
C'est l'image d'un homme faible et dépassé qu'il renvoie aujourd'hui et non d'un président capable de changer les choses. Un message négatif par lequel le chef de l'Etat risque de miner le moral des Tunisiens mais aussi de faire peur aux partenaires étrangers du pays et de décourager les investisseurs potentiels.
Avec ces discours, Kaïs Saïed a tout faux. Autant sur le plan de la forme avec un ton émotif et irréfléchi que sur le contenu, en lançant des menaces en l'air sans tenter de les étayer ou les prouver...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.