Maison de l'image: Concours de production d'un film documentaire    Concentrix célèbre ses 15 années en Tunisie !    La Sélection tunisienne de pétanque remporte le Championnat d'Afrique et se qualifie pour le Championnat du monde 2020 en Suisse    Un employé de banque s'évapore avec 420.000 dinars détournés des comptes de deux clients    Tunisie – Bac 2019: Examen de Physique pour les sections Sciences Exper., Maths, Techniques et Sport    Offciel: Maurizio Sarri nouvel entraîneur de la Juventus    Après le chaos qui a suivi les frappes aériennes de l'OTAN et le meurtre de Kadhafi, OBAMA a reconnu qu'il s'agissait de la « pire erreur de sa vie »    CAN 2019 : Les matchs de l'équipe nationale diffusés sur Al Wataniya !    Tunisie- Le park Friguia répond à la polémique du trafic des quatre tigres blancs    Protestation et blocage de la route suite à la fermeture d'une usine de briques à Kasserine    Tunisie – été 2019 : Liste des plages interdites à la baignade (21 plages polluées dans 6 gouvernorats)    REGARDE-MOI de Nejib Belkadhi remporte 4 prix au festival du cinéma tunisien    Une idée sur les salaires des Présidents, Chefs de gouvernement, et Chanceliers…    CAN-2019 – Mali : la liste des 23 enfin dévoilée    Handball : Kamel Akkeb nouvel entraîneur de l'ESS    Températures en légère baisse, aujourd'hui    Tunisie- Un incendie se déclare dans un hammam pour femmes à Kairouan    CAN 2019: les Aigles de Carthage terminent leurs préparatifs ce soir    Tunisie: Démission d'un membre du Bureau des relations extérieures d'Ennahdha    Nous sommes aujourd'hui sur le Titanic selon Nabil Karoui    Le Nidaa historique, déjà peine perdue    Tunisie – VIDEO : Abir Moussi présente à Nice le programme du PDL pour les tunisiens à l'étranger    Tunisie – AUDIO : Ben Ahmed dément sa proposition pour la présidence du gouvernement    En vidéos : Douja Gharbi et Samar Louati lancent RedStart et Briding Angels    Nouvelle Zélande : Levée de l'alerte au Tsunami après un séisme de magnitude 7.4    Cristiano Ronaldo embarrassé par l'affaire du viol intentée contre lui par Kathryn Mayorga : Il est assigné à comparaître aux Etats-Unis    Tunisie: Officiel, Nabil Ajroud nouveau directeur du cabinet du président de la République    MOOD TALENT devient partenaire de LA SAISON BLEUE    Retour sur les décisions prises en faveur du secteur sportif à l'occasion de la Journée nationale du sport    Après l'incarcération des 2 Premiers ministres algériens Ouyahia et Sellal, les anciens hauts responsables ont la peur au ventre    Six orphelins de djihadistes de l'EI rapatriés en Belgique    Devant la mascarade survenue à l'ARP : Nabil Karoui est plus que jamais attaché à son droit constitutionnel de se présenter aux élections    Tunisie: Le ministère de l'Intérieur annonce un nouveau plan contre la migration clandestine    Le marketing d'influence, quand Instagram rapporte des sous !    Pétroliers attaqués : Washington accuse Téhéran, qui dément    Smartfuture, partenaire de Microsoft et représentant officiel de Certiport en Tunisie, organise le Championnat Microsoft Office Specialist Tunisie 2019    Dabchy, la seule startup Tunisienne qui participe au programme d'accélération Womentum 2019    Rencontre-débat : Violations des droits de l'Homme le long des frontières extérieures de l'UE au Sahel    Festival International De Poésie de Sidi Bou Saïd 2019 du 14 au 16 juin    En vidéo: Attijari Bank et la compagnie maritime GNV signent une convention de partenariat en faveur des Tunisiens Résidant à l'Etranger    Attaques de deux pétroliers en mer d'Oman-Washington accusée de “sabotage diplomatique”    « Boulevard Paris 13 », ou le premier Louvre du Street Art conçu par le franco-tunisien Mehdi Ben Cheikh    BardoFest du 19 au 30 juin 2019 avec du théâtre, du cinéma et du jazz (Programme)    TTS accueille le premier vol charter touristique via Iraqi Airways de retour en Tunisie depuis 28 ans    Tunisair Express et Tunisie Telecom, une confiance renouvelée    Organisé par Le Pont Genève, huit maires tunisiens en voyage d'échange en Suisse    L'association Jeunesse et Horizons, en partenariat avec la Fondation Orange, organise la 5ème édition du TABARKA SKY LANTERN FESTIVAL    Le producteur de musique Jamel Saibi victime d'un sérieux accident    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tunisie : l'Islam est liberté, selon Mohammed Talbi
Publié dans Investir En Tunisie le 11 - 06 - 2011

Le Parti Démocrate Progressiste (PDP) a organisé vendredi 10 juin 2011, une soirée culturelle à l'Acropole autour du thème « la liberté d'expression après la Révolution ». L'invité d'honneur était l'écrivain Mohammed Talbi. Historien, ancien recteur de l'université de Tunis, fils du bourguibisme, Mohamed Talbi, musulman pratiquant, est aujourd'hui l'un des penseurs les plus rigoureux et les plus audacieux de la réforme de l'islam.
Dans une salle presque pleine, Mohammed Talbi, à 85 ans, a capté toute l'attention des participants. Evoquant la problématique de la liberté d'expression en Islam, le vieil homme a ébloui tout le parterre, enthousismé par son discours religieux moderniste.
« Avant toute réforme, il faut s'affirmer musulman en vertu d'une triple adhésion : adhésion au témoignage, adhésion au langage, adhésion d'observance. On peut discuter l'observance tant qu'on ne réduit pas l'islam à un vague déisme sans pratique. Car, on entre alors dans la catégorie dite de « l'athéisme pratique » des sociologues. On se comporte comme n'importe quel athée, mais qui ne veut pas se dire athée parce qu'il croit tout de même à quelque chose, un absolu, une divinité.
La réforme ne viendra jamais du dehors mais de l'intérieur de la mosquée. Et là, tout est possible, si l'on est musulman de conviction, par le libre jeu de la réflexion critique, du doute, de la mise en interrogation, car il n'y a pas de conviction sans interrogation » a-t-il indiqué.
Il a réitéré plusieurs fois dans son discours que "l'islam est liberté" et qu'il est "tout à fait compatible" avec la démocratie et la modernité. « La charia (loi islamique) est une "production humaine" qui n'a "rien à voir" avec l'islam. Les musulmans doivent "se délivrer" de ces textes juridiques apparus deux siècles après le Prophète et qui donnent de leur religion une image d'épouvante. Jamais le Livre saint n'a recommandé de couper la main des voleurs ou de lapider les femmes adultères ! "Seul, le Coran oblige", », prononce-t-il inlassablement.
Selon Mohammed Talbi, si l'islamologue tunisien s'oppose avec force à toutes les interprétations passéistes de l'islam - le salafisme, le wahhabisme, en particulier -, il combat avec autant d'énergie la désacralisation du Coran. « Rénover la pensée musulmane, ce n'est pas prôner "un islam laïque, un islam sans Dieu », insiste-t-il.
Mohamed Talbi n'est pas tendre envers ces "désislamisés" qui prônent "un islam commode", purement identitaire. "La religion n'est ni une identité, ni une culture, ni une nation. C'est une relation personnelle à Dieu, une voie vers lui. On peut être musulman et de culture hollandaise, française ou chinoise", explique-t-il avec force.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.