Hechmi Louzir : On travaille à écourter les délais d'acquisition du vaccin    Habib Ayadi: Tunisiens, changez de lunettes    Programme Seeds For the Future 2020: Formation de 32 étudiants tunisiens, graines de l'avenir des TICS    Coronavirus: De nouvelles contaminations à Mahdia    Journée mondiale de lutte contre le sida : L'ATP+ dénonce l'absence du préservatif féminin    Banque ATB: Campagne institutionnelle "Nouvel Elan" sur la voie du progrès    Football : Programme TV de ce mercredi 02 décembre 2020    Club Africain : 6 joueurs saisissent la commission des litiges de la FTF    COVID-19 : 1303 nouvelles contaminations et 51 décès enregistrés le 30 novembre 2020    Tunisie – météo : Pluies attendues sur tout le pays et baisse remarquable des températures jeudi    Tunisie [Vidéo]: Les conducteurs de taxis bloquent le carrefour menant au siège du gouvernorat    Tunisie [Vidéo]: Les parents d'enfants autistes protestent contre la fermeture d'une Association à Sousse    Remise de Prix du Ministre des Affaires Etrangère du Japon 2020    Ligue des Champions : Liverpool et City qualifiés, l'Inter se relance, l'Atlético rate le coche    Après les émeutes de Chebba, Taoufik Mkacher devant le comité de discipline    Débat budgétaire : L'ARP entame la discussion du projet de budget du ministère du Tourisme    La BTS BANK et la SMT signent une convention de partenariat    Le budget du ministère des Domaines de l'Etat est en déphasage avec ses responsabilités (Ministre)    Aide financière de l'UE de 5,6 M€ au projet de réhabilitation du musée de Carthage    Présentation du projet de réhabilitation du musée de Carthage    ARP/Débat budgétaire : Création d'une académie de formation des agents des finances (ministre des Finances)    Tunisie [Vidéo]: En direct de Sfax, grève des taxis    Ligue des champions de l'UEFA : Voici les résultats des matchs de ce mardi    Tunisie-Sahbi Ben Fredj: l'ère de la constitution de 2014 touche à sa fin    USA-Elections présidentielles: Le camp Trump mène une énième action en justice    Tunisie: L'imam Ridha Jaouadi réclame l'application de la peine de mort    Tunisie | Récupération de 1705 échantillons de fourrages auprès de la Banque australienne de gènes    Tunisie: Faycel Tebbini appelle le président de la République à prendre les mesures qu'impose l'état d'exception    La CDC remporte le prix «HR Awards Tunisia 2020»    Des romans à découvrir    Bader Dridi remporte le trophée de meilleur clip vidéo    Prix du meilleur film au Festival du film arabe de Zurich pour Tlamess    En vidéo : Au moins deux morts et 15 blessés percutés par une voiture dans une zone piétonne en Allemagne    Droits des femmes, les recommandations des experts    L'UE et la Tunisie d'accord pour booster le tourisme culturel    Les Tunisiennes Aicha Ben Miled et Najla Ben Abdallah en lice pour le César de la Révélation de 2021    L'ESS engage le brésilien Jorvan Vieira : Un vieux routier de l'Afrique    CONDOLEANCES : Lotfi Saffar    Vers un renforcement du partenariat du tourisme culturel entre la Tunisie et l'UE    NEWS | Dahmen, un portier en or    Cette photo prise dans une unité Covid-19 devient virale    Programme «DJ Academy for Girls » : Le DJing engagé    Le court métrage tunisien "Au pays de l'oncle Salem" remporte le premier prix du festival international du court métrage Ecriture et Image de Pescara    Début de la "Phase finale" de l'offensive dans le Tigré    Rohani accuse Israël de vouloir semer le "chaos"    Des chrétiens tués par des terroristes de Daesh    La date de la fin de la pandémie de Covid-19 révélée    [TRIBUNE] Deux siècles après, Haïti redevient le plus peuplé de la Caraïbe    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La CAF et le football africain ont besoin de stabilité" (Ahmad Ahmad)
Publié dans Koora le 30 - 10 - 2020

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), le Malgache Ahmad Ahmad, a estimé que son instance avait besoin de "stabilité", tout en évoquant un bilan "positif" au lendemain de son annonce de briguer un second mandat à la tête de l'instance africaine.
"Avant de me décider, j'ai aussi écouté. Ceux qui m'ont élu en 2017 m'ont dit que le bilan était positif, même si on peut toujours améliorer les choses. J'ai donc décidé d'assumer mes responsabilités et d'accepter d'être candidat, sous réserve d'avoir les parrainages nécessaires. La CAF et le football africain ont besoin de stabilité", a-t-il indiqué dans un entretien accordé à Jeune Afrique.
Le président de la CAF a annoncé mercredi sa candidature pour un second mandat à la tête de l'instance africaine, dont l'assemblée générale élective aura lieu le 12 mars prochain à Rabat (Maroc). "La CAF a beaucoup changé depuis 4 ans. Je suis fier du travail accompli par mon équipe.
Qu'elle soit remerciée, ainsi que les soutiens du football en Afrique et au-delà. Après réflexion et consultation, j'ai décidé de me représenter", a écrit le patron de la CAF sur son compte Twitter.
Toutefois, et selon BBC Sport Africa, Ahmad Ahmad a été jugé coupable d'avoir enfreint divers codes d'éthique et risque une suspension de la part de la Fifa. Toute interdiction est susceptible d'exclure les chances de M.Ahmad de se représenter, étant donné qu'il devrait passer un test d'éligibilité pour reprendre sa place au sein du Conseil de la Fifa.
Interrogé sur son premier mandat, le président de la CAF a défendu ses projets et ses acquis réalisés jusque-là depuis son élection en 2017.
"Nous nous sommes employés à réformer la CAF pour qu'elle réponde aux standards internationaux. C'était important de le faire, notamment pour nos partenaires présents et futurs. Nous avons aussi mis en place un certain nombre de commissions, ainsi qu'une procédure d'audit interne, avec des gens reconnus pour leurs compétences. Il y a eu la réforme de la CAN, mais nous avons aussi beaucoup fait pour les compétitions de jeunes : nous avons réorganisé le système des qualifications et réformé le format des phases finales", a-t-il ajouté.
Enfin, Ahmad Ahmad s'est réjoui d'être soutenu par la majorité des fédérations nationales lors des prochaines élections, laissant entendre que sa victoire est déjà assurée.
"Je ne pense pas que qui que ce soit se présente contre moi, parce que j'ai le soutien de 46 fédérations, sur les 54 affiliées à la CAF. Mes éventuels compétiteurs savent que la majorité des électeurs voteront en ma faveur. Si je fais un deuxième mandat, j'aurai alors 65 ans à la fin de celui-ci. A cet âge-là, j'aspirerai à rester à Mahajanga, chez moi à Madagascar, et à faire autre chose. J'avais dit que si on me sollicitait pour un deuxième mandat, je le ferai. Mais après, je laisserai la place à quelqu'un d'autre", a-t-il conclu.
L'instance dirigeante du football africain dévoilera les noms des candidats le 11 janvier 2021 sur son site officiel.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.