L'ATB sélectionnée par le projet SAWI pour renforcer sa diversité genre    Kaïs Saïed s'adressera aux Tunisiens ce soir depuis Sidi Bouzid    Le ministre des Affaires culturelles reçoit Noureddine et Nejia Ouerghi    SNTRI : 10 % de réduction sur toutes les dessertes à cette date    Infos Bourse – Forte progression de la rentabilité d'Ennakl Automobiles    Othman Jerandi participe à la commémoration des vingt ans des attaques du 11-Septembre    Crise des sous-marins: Quelques leçons pour les Arabes    Bilan Covid-19 : 407 nouveaux cas et 14 décès    Dépassement du délai légal pour statuer sur les recours contre les assignations à résidence : Les explications de Imed Ghabri    Match FC Barcelona vs Grenade : chaines qui diffusent le match du 20 septembre de la Liga    Forum Mondial de la Mer: quatrième édition les 24 et 25 septembre 2021 à Bizerte    La société Ellouhoum décide de baisser les prix pendant 3 jours    JCC 2021 : Liste des films tunisiens sélectionnés pour les compétitions officielles    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 20 Septembre 2021 à 11H00    Béja: Les enseignants vacataires organisent un mouvement de protestation [Vidéo]    "Streams" de Mehdi Hmili en compétition officielle du FIFF de Namur et de La Mostra de Valencia en Espagne    La Libye annonce la reprise de ses vols vers la Tunisie    UTAP: Des oliviers meurent de soif    Comment le Tunisie a su se hisser au 3e rang des pays innovants dans le secteur industriel en Afrique    Opération blanche des forces de sécurité dans l'un des hôtels de Gammarth    Tunisie-Daily brief du 20 septembre 2021: Les mesures du 25 juillet à l'origine de 2 manifestations à Tunis    I Watch appelle à la protection des lanceurs d'alerte    Lotfi Zitoun répond à Nouresddine Bhiri- La liberté ne peut coexister avec le besoin    Forte augmentation du nombre des nuitées en août 2021 dans la zone touristique Tabarka-Aïn Draham    UE Med : Il est nécessaire de préserver la démocratie et l'Etat de droit en Tunisie    "Les cours particuliers sont le responsable de la baisse du niveau du système éducatif", dénoncent les parents d'élèves    Les délégués du gouvernorat de Tunis se penchent sur la saison des pluies    Le syndicat de l'enseignement secondaire s'oppose à une circulaire de l'Education    Ben Ouda : L'Etat prévoit une réduction de 40 MD au niveau du budget consacré à l'investissement !    Ons Jabeur 17ème mondiale    Moncef Marzouki : Etant novice, les Egyptiens se sont moqués de Saïed, faisant perdre des milliers d'emplois à la Tunisie !    Le Collectif Soumoud monte au créneau pour réclamer la réforme politique    30 auteurs au Congrès des écrivains de langue française à Tunis    25 ème anniversaire des Prix Littéraires COMAR D'OR : Les romans primés en langue française    Tunisie – Les pays du sud de l'UE appellent à préserver la démocratie et à accélérer la mise en place d'un gouvernement compétent    PSG vs OL : Liens streaming pour regarder le match    Juventus vs AC Milan en direct et live streaming : Comment regarder le match ?    Arrestation des deux derniers prisonniers palestiniens évadés récemment    Foot-Europe: le programme du jour    Tunisie – Une vague sans précédant de migration qui ne manque pas de rappeler les « menaces » de Ghannouchi    Monde-Daily brief du 17 septembre 2021: L'Italie rend obligatoire le pass sanitaire pour tous les travailleurs    Evasions Sonores: Performances artistiques live par Oussama Menchaoui et Dawan    Appel à films pour présenter la candidature de la Tunisie à l'"Oscar du meilleur film international"    Le musée de Bardo fermé depuis le 25 juillet 2021    Pêcheurs tunisiens interpellés par les garde-côtes libyens : Le ministère de la Défense rappelle la réglementation    Comment comprendre les prochaines élections en Allemagne et quel impact sur la Tunisie du départ d'Angela Merkel    Cinq enseignements à tirer de l'abominable gestion américaine de la tragédie afghane    Tunisie : Un séisme d'une magnitude de 3,7 degrés enregistré à Ouled Haffouz    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Incendies en série dans les zones forestières et les grandes culture : La piste criminelle non encore vérifiée
Publié dans La Presse de Tunisie le 11 - 06 - 2019

Pas moins de 427 incendies ont ravagé des centaines d'hectares de céréales pendant les jours de l'Aïd, selon les serices de la Protection civile. Le déclenchement des incendies de forêt marque l'échec des dispositifs de prévention aussi bien au niveau de la stratégie globale mise en place que des moyens dont disposent les structures spéciales, à savoir les pompiers et les forestiers. En Tunisie, la période à risque s'étend du début du mois de mai jusqu'à la fin du mois d'octobre et une permanence est assurée dans tous les centres de protection des forêts. Outre les forestiers et les pompiers, d'autres intervenants sont en alerte durant la période estivale, dont l'armée nationale, la garde nationale ainsi que le ministère de la Santé. Sur le plan opérationnel, tous les sinistres relèvent de la compétence de la Protection civile.
La région du Nord-Ouest, la plus touchée
Avec la première vague de canicule, la stratégie et le plan d'action de lutte contre les incendies s'avèrent inefficaces et c'est le feu qui a le plus souvent le dernier mot. Chaque année, les incendies, dont bon nombre sont d'origine criminelle, ravagent les champs de blé et les zones forestières. Les derniers pics de chaleur observés dans quelques régions du pays, et dépassant en ce début du mois de juin la moyenne de 8 degrés, selon l'Institut national de la météorologie, ont été à l'origine de plusieurs incendies dans diverses régions.
Selon les statistiques publiées par la Direction générale des forêts relevant du ministère de l'Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, des pics ont été enregistrés en 1987 (2.955 ha incendiés), 1998 (2.445 ha) et 2012 (2.000 ha). En moyenne 150 incendies détruisent 1.500 ha chaque année. La région du Nord-Ouest du pays, englobant les gouvernorats de Jendouba, Siliana, Le Kef et Béja, est la plus touchée par les incendies, notamment en 2017.
Jets de mégots de cigarette et engins de récolte non entretenus peuvent détruire en un clin d'œil des centaines d'hectares de céréales et plusieurs zones forestières. La direction générale de la Protection civile a multiplié les appels à la prudence et à la vigilance en cette période de récolte afin de prévenir les risques d'incendie. Toutefois, il a été démontré que certaines parties déclenchent sciemment des incendies dans des terres domaniales (des espaces forestiers ou des réserves naturelles) pour s'en emparer par la suite, selon certaines sources.
Aucun communiqué ou déclaration émanant des autorités de tutelle ne sont venus confirmer des intentions criminelles suite à la vague d'incendies dans certains gouvernorats. Mais le manque d'informations a contribué à la propagation de rumeurs folles. L'arrestation, ces derniers jours, d'un quadragénaire par les unités de police à Siliana après le déclenchement d'un incendie à Jama, Siliana-nord, ne fait que confirmer cette thèse. La piste criminelle, même si elle est évoquée dans des cas bien rares, ne doit pas pousser à l'extrapolation et aux conclusions hâtives et non fondées prônées par les adeptes des théories du complot.
La récolte des céréales pour cette année dépasserait même les prévisions en raison d'une nette amélioration de la pluviométrie, renforçant ainsi une thèse complotiste de plus en plus partagée par certaines parties, même du côté de l'Union tunisienne de l'agriculture et de la pêche (Utap). Une thèse timidement démentie par les autorités de tutelle, notamment par la direction de la Protection civile.
De Siliana au Kef, en passant par Ras Angela, Bizerte, Nabeul, Zaghouan, Raoued et l'Ariana, les unités de la Protection civile sont sur le qui-vive et s'activent de jour comme de nuit pour circonscrire les incendies qui ont éclaté dans des zones forestières et exploitations céréalières suite à la vague de chaleur observée ces derniers jours. Ce phénomène n'est pas propre à la Tunisie et aucun pays n'est à l'abri des incendies en raison du changement climatique. Plus de 50 millions d'hectares de forêt brûlent tous les ans. La priorité doit être donnée à l'augmentation des moyens d'intervention sur le double plan préventif et curatif et à une communication qui coupe court avec la rumeur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.