Monde- Daily brief du 27 septembre 2021: Emmanuel Macron ciblé par un homme qui lui a lancé un œuf    Ministre de l'Education: Plus de 450 écoles seront réaménagées dans les prochains mois    Chiffre du jour : 141 millions de dinars, seulement, sont les crédits extérieurs nets mobilisés par la Tunisie    Retour du Salon de la Création Artisanale du 1 au 10 octobre 2021 au Kram    Démission collective à Ennahdha - Abdellatif Mekki : Nous n'étions plus qu'un fardeau    La Tunisie s'illustre au Championnat d'Afrique d'échecs    LTDH : Nous sommes préoccupés par la monopolisation des pouvoirs !    Abir Moussi : La définition de Kaïs Saïed de l'Etat civil se croise avec celle d'Al-Qaradhawi    Slaheddine Dchicha: De «l'exception tunisienne» à l'état d'exception    Parti des Travailleurs: Kais Saied s'est donné tous les pouvoirs    Olaf Scholz, le probable chancelier d'Allemagne    Exposition Ouatann de Chiara Montenero, du 1er au 30 octobre 2021 à la galerie Alain Nadaud    Dernière minute- Affaire S17: Mandat de dépôt à l'encontre de Seif Eddine Makhlouf    Tunisie – Coronavirus: le taux de positivité des tests baisse à 6,62%    STEG: Des compteurs intelligents à partir de janvier 2022    Flat6Labs, une levée de fonds de 30 MDT pour l'Anava Seed Fund et accueil d'un nouvel investisseur    Décès du rédacteur en chef du journal Echaâb, Mokhtar Ghriss    Attaque de Kasar Hellal : le Parquet ordonne une instruction pour homicide volontaire    Il y'a 23 ans, naissait Google, rappelle le Google Doodle du jour    Tunisie – ONU : Jerandi s'entretient à New York avec Lacroix    Infrastructures : Doublement de la route reliant Zarzis à Djerba    Ons Jabeur se hisse à la 16ème position au classement WTA    ONU-Habitat : Les cinq lauréats tunisiens recevront leur prix le 29 septembre    Tunisie – météo: Cellules orageuses et températures seront en légère baisse    Abdellatif Mekki appelle les députés à agir pour réclamer le retour du Parlement    Ons Jabeur monte à la 16ème place du classement mondial !    Samir Dilou : Même notre prophète avait moins de prérogatives que Kaïs Saïed !    CJD Business Awards 2021 - Le prix du Meilleur Jeune Dirigeant décerné à Marouan Ariane    Dernière minute-Coronavirus: 11 décès et 381 nouvelles contaminations, Bilan du 25 septembre 2021    Ali Larayedh: Les dernières mesures présidentielles menacent l'entité de l'Etat    Foot-Europe: le programme du jour    Supercoupe 2020-2021 (EST-CSS 1-0) : Les déclarations d'après-match    Clermont vs Monaco : Où regarder le match en direct et live streaming ?    La Fondation Orange lance la 4e édition du Prix Orange du Livre en Afrique    Photo du jour : 2 millions de dinars dé    De retour à l'opéra: Une série de pièces de théâtre à la cité de la culture du 1 au 7 octobre    3 membres du congrès américain appellent Biden à intervenir en vue de rétablir le Parlement tunisien    Manchester United vs Aston villa en direct et live streaming : Comment regarder le match ?    Foot-Europe: le programme du jour    La Fondation Orange lance la 4e édition du Prix Orange du Livre en Afrique    Tout savoir sur Les Araméens    JCC 2021 : Listes des films sélectionnés dans le cadre de Chabaka et Takmil    Envirofest à Bizerte en marge du Forum Mondial de la Mer (Programme)    Libye: Dbaïba rejette le retrait de confiance    Abu al-Bara al-Tounsi tué dans un raid à Idleb    Crise des sous-marins: Quelques leçons pour les Arabes    Pêcheurs tunisiens interpellés par les garde-côtes libyens : Le ministère de la Défense rappelle la réglementation    Comment comprendre les prochaines élections en Allemagne et quel impact sur la Tunisie du départ d'Angela Merkel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Youssef Chahed inaugue la première partie de la Centrale électrique à cycle combiné de Rades : Renforcer la production nationale d'électricité
Publié dans La Presse de Tunisie le 31 - 07 - 2019

Dans le cadre d'une stratégie nationale visant à renforcer la capacité de la Tunisie en production d'électricité, la première partie de la centrale électrique à cycle combiné de Radès a été inaugurée hier. Sa mise en exploitation et le parachèvement de sa deuxième partie, en mai 2020, porteront sa capacité de production à environ 450 mégawatts
Le chef du gouvernement Youssef Chahed a inauguré, hier, la première étape du projet de la Centrale électrique à cycle combiné de Radès, ce qui permettra d'augmenter la production d'électricité de ce site, et ainsi la production nationale en général. L'entrée en exploitation de cette nouvelle composante de la centrale électrique de Radès qui coïncide avec un pic de demande en électricité, au milieu de cette saison estivale, est particulièrement importante pour la Société tunisienne de l'électricité et du gaz (Steg) dans la mesure où elle lui permettra de mieux faire face à la demande croissante de cette énergie, mais aussi pour la production nationale qui enregistre une hausse de 8%, avec le parachèvement de la deuxième étape, prévu en mai 2020. Youssef Chahed, qui a inspecté le projet de près, en compagnie des responsables de la Steg, du ministre de l'Industrie et des PME, de l'ambassadeur du Japon en Tunisie et du représentant résident de l'Agence de coopération internationale du Japon (Jica), a affirmé que ce projet s'inscrit, en effet, dans le cadre d'une stratégie visant à renforcer la sécurité nationale en matière d'énergie et ce en vue de répondre à la demande accrue en électricité notamment en été. Le chef du gouvernement a expliqué que le coût global de ce projet est estimé à 815 millions de dinars et sera complètement achevé en mai 2020 avec la mise en marche de la deuxième étape du projet, la turbine à vapeur. «Ce projet fera augmenter la capacité de production nationale de 8%», a-t-il encore affirmé, rappelant l'inauguration de la centrale de Borj Al Amri. « Ces performances s'ajouteront à celles de la centrale électrique à turbine à gaz de Mornaguia-Borj Al Amri, qui a été inaugurée en juin 2019, ce qui augmentera la production nationale de 20% (les deux projets combinés)», a-t-il noté.
Coopération japonaise
Selon le chef du gouvernement, ces efforts interviennent pour renforcer la capacité de la Tunisie portant sur la production d'électricité et d'éviter tous risques de coupures d'électricité, tout en respectant les aspects environnementaux.
Notons que la première étape du projet, dite «cycle simple», qui vient d'être achevée et inaugurée, hier, fonctionne avec une turbine à gaz permettant d'injecter dans le réseau de la Steg de la centrale électrique 300 mégawatts (MW). Quant au «cycle combiné» du projet constituant la deuxième étape du projet, il sera fin prêt en mai 2020 avec l'installation d'une turbine à vapeur qui portera la capacité de production de la centrale à environ 450 MW.
La Centrale électrique à cycle combiné de Radès a été réalisée par deux géants de l'industrie japonaise : Sumitomo Corporation (SC) et Mitsubishi Hitachi Power Systems (Mhps), connus pour leur savoir-faire dans la mise en œuvre des projets de construction des centrales électriques et l'optimisation du rendement énergétique, et ce, avec l'appui de l'Agence de coopération internationale du Japon (Jica).
Conformément aux décisions prises lors du Conseil ministériel restreint du 8 juin dernier, consacré au secteur de l'énergie et des mines, la station de Mornaguia-Borj Al Amri est entrée en service. En effet, la centrale électrique à turbine à gaz a été inaugurée le 13 juin 2019 par le chef du gouvernement Youssef Chahed. Son coût est estimé à 660 MD pour une capacité de production de 624 mégawatts. Les stations de Mornaguia-Borj Al Amri et Radès auront, à elles deux, une capacité de 1050 mégawatts, ce qui engendrera un supplément de 20% de la production nationale d'électricité destinée à assurer l'approvisionnement en électricité.
Le 10 juillet dernier, le président-directeur général de la Steg, Moncef Harrabi, avait révélé que la société avait enregistré un pic record de consommation d'électricité estimé à 4.250 mégawatts. Il s'agit là d'un nouveau record de consommation d'électricité pour les journées de lundi 8 et mardi 9 juillet 2019, alors que le précédent record s'établissait à un pic de consommation de 4025 mégawatts, enregistré pendant l'été 2018.
La canicule qui a sévi et continue de sévir durant plusieurs jours a pour principale conséquence d'augmenter la consommation générale d'électricité avec des pics records ce qui pourrait provoquer des coupures d'électricité dans plusieurs gouvernorats. Mais avec l'inauguration de ces projets d'envergure, la Steg devrait pouvoir faire face à cette demande accrue en électricité.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.