SE Shinsuke SHIMIZU, ambassadeur du Japon en Tunisie, à La Presse : « La Tunisie peut être une porte d'entrée pour les investisseurs japonais vers l'Afrique »    Sommet Chine-Afrique : Jerandi aura-t-il sa part de l'énorme gâteau chinois?    L'IACE organise la 35e édition des Journées de l'Entreprise du 9 au 11 décembre    Parachutisme : Près de 500 tunisiens ont participé à l'événement SKYS dans le désert de Tozeur    Un vol exceptionnel de l'aéroport de Tunis-Carthage vers le Maroc    Bourse de Tunis : Lancement d'un Guide de reporting environnemental, social et de gouvernance    Change devises en dinar tunisien : Cours du 29 Novembre 2021    Iles Kerkennah : Pour un tourisme vert et écoresponsable    Migration clandestine : 461 migrants sauvés au large de Ben Guerdane    NBA : Les Lakers et LeBron en équilibre, Golden State et Curry déroulent    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 29 Novembre 2021 à 11H00    Sidi Bouzid : le directeur du lycée 9 avril tabassé par un parent    Trafic d'organes : Les personnes vulnérables visées    Le film égyptien FEATHERS, Tanit d'or des JCC au cinéma dès le 1 décembre (B.A. & Synopsis)    Les indiscrétions d'Elyssa    L'équipe de Tunisie entame demain la coupe arabe des nations | Billet : A quoi servira la Coupe arabe ?    Coupe de la CAF | Tour de recadrage aller – Tusker FC-CSS (0-0) : Le CSS assure l'essentiel    Une JSK poussive devant mais solide derrière : Le réalisme aghlabide    Tribune | A défaut de relance économique, dépénalisons la migration extralégale    Tribune | Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien : Le message d'António Guterres *    Sejnane : Reboisement de 5400 arbres plantés malgré les conditions météorologiques difficiles    Vidéo du jour: Une école pieds dans l'eau    UA : la Libye appuiera la candidature du Maroc, pas celle de la Tunisie    Le syndicat indépendant des réalisateurs et producteurs (SIRP) : Arrêter le formatage narratif des films tunisiens    Evénement artistique à XYZ et hors les murs à La Marsa : Je suis la grenade    Ahlem Gzara: Des personnes complètement vaccinées parmi les admis dans les services de réanimation    Le fonctionnaire tunisien est le moins payé de la Méditerranée, selon Ajbouni    Abdellatif Mekki évoque les conditions d'un dialogue    Béja: Les agents du développement Sylvo-Pastoral en sit-in ouvert [vidéo]    Ahlem Gzara : Le pass vaccinal tunisien bientôt reconnu en Europe    Près de 4 000 litres d'huile végétale subventionnée pour le marché de Tozeur    Météo : Temps pluvieux et chutes de neige et de grêle    Ali Laârayedh parle d'amour    Tunisie : Noureddine Tabboubi menacé de mort    Sfax-Crise de déchets: Une grève générale sera annoncée    Tunisie-Coronavirus: Zéro décès et 95 cas en une journée    Virgil Abloh, directeur artistique de Louis Vuitton n'est plus    EN Hand féminine : la liste des 16 joueuses convoquées pour le mondial    Suspension de tous les vols de passagers à destination du Maroc pour deux semaines dès lundi    Coupe arabe : Classement des pays les plus couronnées    Foot-Europe: le programme du jour    Cité de la culture : Concert du duo Tsuji Hideki, Miyazaki Mieko et Amina Srarfi    Algérie : Fort séisme à Béjaïa    La Tunis appelle la communauté internationale à amener Israël à se conformer aux résolutions de l'ONU    Encore une fois, une compétence Tunisienne s'affirme à l'étranger    The Washington Post évoque la Tunisie    Ouverture du 8ème Festival de la création de l'UGTT en présence de Taboubi et de Guettat    Prix FABA de littérature : Remise des prix de la 1ère édition le 4 décembre 2021    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Alger exhorte la communauté internationale à « imposer un cessez-le-feu » en Libye
Publié dans La Presse de Tunisie le 06 - 01 - 2020

L'Algérie a appelé lundi la communauté internationale à « imposer un cessez-le-feu » en Libye à l'issue d'une brève visite à Alger du chef du gouvernement d'union nationale libyen (GNA), Fayez al-Sarraj.
M. Sarraj, qui conduisait une délégation de « haut niveau », a été reçu par le nouveau chef de l'Etat algérien Abdelmadjid Tebboune pour discuter de « l'aggravation » de la crise en Libye. Il a quitté Alger en début de soirée.
Dans un communiqué publié à l'issue de l'entretien, la présidence algérienne « appelle la communauté internationale, en particulier le Conseil de sécurité des Nations Unies, à assumer ses responsabilités pour imposer un cessez-le-feu immédiat et mettre fin à l'escalade militaire » en Libye.
Par ailleurs, le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, est arrivé lui aussi lundi dans la capitale algérienne, séparément, pour une visite officielle de deux jours, selon les autorités algériennes.
Au cours de son séjour, M. Cavusoglu aura des entretiens avec son homologue algérien Sabri Boukadoum.
Ces discussions porteront « sur les derniers développements de la situation en Libye et les moyens à mettre en oeuvre pour transcender la crise actuelle et faire éviter les conséquences lourdes d'une aggravation de la situation pour le peuple libyen frère, mais aussi pour les pays du voisinage », a précisé le ministère algérien des Affaires étrangères.
Offensive diplomatique
Cette activité diplomatique survient quelques jours après le vote en urgence du Parlement turc d'une motion permettant au président turc Recep Tayyip Erdogan d'envoyer des militaires en Libye.
Plongée dans le chaos depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye est aujourd'hui déchirée entre deux autorités: le GNA, reconnu par l'ONU et basé à Tripoli et un pouvoir incarné par le maréchal Khalifa Haftar dans l‘Est.
Alger a condamné « fermement » lundi le raid aérien contre une école militaire à Tripoli ayant fait samedi 30 morts et 33 blessés, à ses yeux « un acte criminel constituant un crime de guerre ».
L'Algérie considère « Tripoli, comme une ligne rouge, en espérant que personne ne la traversera », a averti la présidence algérienne.
Alger a réaffirmé lundi son « refus absolu de toute ingérence étrangère en Libye » et exhorté « toutes les composantes et parties libyennes (…) à un retour rapide au processus du dialogue national inclusif ».
Jeudi, le chef de la diplomatie algérienne avait annoncé « plusieurs initiatives en faveur d'une solution pacifique à la crise libyenne ».
M. Boukadoum a eu pendant le week-end des entretiens téléphoniques avec le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres et plusieurs de ses homologues, notamment égyptien et français.
Par ailleurs, lors d'un appel téléphonique au président Tebboune, la chancelière allemande Angela Merkel a officiellement invité lundi l'Algérie à la conférence internationale prévue prochainement à Berlin sur le conflit en Libye, selon la présidence algérienne.
Au cours de leur conversation, les deux dirigeants ont noté « une convergence des vues concernant l'impératif de trouver une solution politique à la crise libyenne, cesser le conflit armé et mettre un terme aux ingérences militaires étrangères ».
Inquiétudes européennes
L'Union européenne (UE) s'est inquiétée lundi d'une « escalade imminente de la violence » autour de Tripoli.
« L'UE appelle toutes les parties à s'engager dans un processus politique sous l'égide des Nations unies », a plaidé le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell, alors qu'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU doit se tenir lundi sur la Libye à la demande de la Russie.
Le GNA de M. Sarraj fait face depuis début avril à une offensive sur Tripoli du maréchal Haftar, soutenu notamment par l'Arabie saoudite, l'Egypte et les Emirats arabes unis. Ces trois pays sont des rivaux régionaux de la Turquie et d'un autre allié du GNA, le Qatar.
Fin décembre, quelques jours après son entrée en fonction, M. Tebboune avait réuni le Haut conseil de sécurité (HCS), qui regroupe les plus hautes autorités civiles et militaires d'Algérie, pour évoquer la situation à ses frontières, notamment celle avec la Libye, et prendre des « mesures » pour leur protection.
L'Algérie partage près de 1.000 km de frontières avec la Libye et près de 1.400 km avec le Mali.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.