Tout le monde contre le projet    Mercato : L'Espérance de Tunis officialise l'arrivée de Hamdi Nagguez    Houssem Habbassi avec le groupe    Les médecins privés reviennent à de meilleurs sentiments    Land'Or décide de distribuer un dividende de 0,180 dinars par action    Mercato : Achraf Hakimi (Real Madrid) signe à l'Inter Milan (Officiel)    La passion amoureuse loin du qu'en dira-t-on    3 nouveaux cas de Covid-19 en Tunisie    Hausse des températures : Les recommandations du ministère de la Santé    Cin'étoiles d'été : Projections de films récents par l'IFT à Tunis, Sousse et Sfax (Programme)    Istanbul : basilique Sainte-Sophie peut redevenir une mosquée d'ici 15 juillet    2,7 milliards de dinars de déficit budgétaire    Les manquements du rapport de l'IVD dénoncés par Mabrouk Korchid    Tennis : Novak Djokovic testé négatif au coronavirus    Le ministère des Finances invite les contribuables à utiliser le système de télédéclaration et de télépaiement    Lutte contre la Covid-19 : Alwaleed Philanthropies au secours de 10 pays africains    Suspicion d'abus et de corruption : 7 anciens et actuels cadres de Tunisair en garde à vue    Lancée prochainement par le collectif Soumoud : Consultation sur la révision du système électoral    Municipalité de Tunis : Parachèvement des procédures relatives à la réalisation de deux projets importants    Covid-19 : 2 années de croissance de perdues en matière de monétique    Le navire « Tanit » de la CTN, quitte la Tunisie sans voyageurs et y retourne avec 2000 passagers    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 2 juillet à 11H00    CONDOLEANCES : Halima ABDESSALEM    Israël Palestine : A-t-on enterré la paix ?    Tunisie: Une Candidate infectée par coronavirus passe les examens de la neuvième depuis le centre de quarantaine à Monastir    Tunisie : La coordination d'El Kamour refuse les récentes décisions gouvernementales et menace d'escalade    Tunisie: Nouvelle opération d'immigration clandestine déjouée à Sfax    Réouverture de l'hôtel THE PEARL à Sousse    FARK : Néziha ZAOUALI    Le ministère de la santé veille sur l'actualisation permanente de la classification des pays selon le niveau de risque épidémique    Météo : persistance du temps chaud    Danemark : distances non respectées, la finale de la Coupe brièvement arrêtée    « Samsam» de Tanguy de Kermel actuellement dans les salles : La part belle au cinéma d'animation    Poursuite de la baisse des cours mondiaux du pétrole brut sous l'impact de la crise du Covid-19    Report du festival de la chanson tunisienne à 2021    Grève de 3 jours dans toutes les compagnies pétrolières à Tataouine    Tunisie : Les vols de rapatriement programmés ce jeudi    Noureddine Erray se félicite de l'adoption par le Conseil de sécurité de l'ONU du projet tuniso-français sur la lutte contre la Covid-19    Nouveau partenariat entre le MAMC et deux institutions culturelles publiques    Le plus grand franchisé américain de Pizza Hut dépose le bilan sous le chapitre 11    La France et ses alliés sahéliens tiennent sommet à Nouakchott    Cinq ans de prison pour l'anthropologue franco-iranienne    Le Film palestinien "It Must be Heaven" d'Elia Suleiman projeté en Tunisie (B.A. & Synopsis)    Personne ne peut prétendre détenir la solution militaire ou politique pour apaiser la Libye    Chiraz Laatiri, ministre des affaires culturelles, à La Presse : «Le zonage pour assurer le bon déroulement des festivals»    Pris sur le vif : De littérature et d'esthétique    Tunisie: Un bateau de pêche tunisien arraisonné par des garde-côtes libyens    Le Festival de la chanson tunisienne reporté à 2021    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Suppression puis réactivation de comptes d'« influenceurs » tunisiens : La mystérieuse affaire Facebook !
Publié dans La Presse de Tunisie le 03 - 06 - 2020

Supprimés, puis réactivés quelques jours après, des comptes Facebook d' « influenceurs » tunisiens ont été visés par des décisions de la part de l'administration Facebook, jusque-là inexpliquées. S'agit-il d'une campagne de vérification des comptes qui jouissent d'un important trafic sur cette plateforme ou d'une erreur survenue dans les algorithmes mystérieux du géant des réseaux sociaux ?
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Samedi dernier, en essayant d'accéder à leurs comptes Facebook, une vingtaine d'« influenceurs » tunisiens étaient surpris par l'affichage d'un message les informant de la désactivation et la surpression définitive de leurs comptes « pour des raisons d'éligibilité ». En effet, des comptes comme ceux du journaliste et chroniqueur Haithem Mekki, ou l'artiste Bendirman, ont été mystérieusement et brutalement désactivés sans aucune explication plausible. Surpris par cette décision, les concernés se sont rabattus sur l'autre plateforme Twitter pour chercher quelques éléments de réponse, mais aussi s'échanger les informations à cet effet.
« Plein de comptes tunisiens ont été fermés ce soir, et pas seulement des « influenceurs ». On connaît déjà les suspensions suite à des signalisations massives, mais ça ne se passe pas comme ça d'habitude. Là on parle d'inéligibilité et de décision finale », s'est exprimé le chroniqueur Haythem Mekki sur son compte Twitter.
Victime également de cette décision, la blogueuse Sarah Ben Hamadi a affirmé sur Twitter que son compte Facebook a été supprimé. « Mon compte Facebook vient d'être désactivé pour des raisons que j'ignore totalement, et on me notifie que « cette décision est finale » quand j'essaie de m'y connecter. Qui peut m'éclairer ? C'est quoi cette histoire? Et comment le récupérer ? », s'est-elle interrogée.
La firme, qui a fermé puis rouvert les comptes de journalistes, de militants de la société civile et d'anonymes, n'a pas jusqu'à présent publié un éclaircissement pour revenir sur cette affaire et présenter quelques éléments de réponse à l'opinion publique, d'autant plus que certains commencent à s'inquiéter d'une éventuelle campagne de censure contre des comptes tunisiens.
Contacté par La Presse, le journaliste et chroniqueur Haythem Mekki estime que la théorie la plus plausible correspond à une erreur au niveau des algorithmes de Facebook. « J'ai contacté des personnes proches de la firme, mais jusqu'à maintenant, nous n'avons eu aucune information, ni explication de la part de l'administration Facebook concernant la désactivation puis la réactivation de nos comptes ». Lui qui est au cœur d'une campagne orchestrée sur les réseaux sociaux par certains groupes appartenant principalement à la coalition Al-Karama et aux courants islamistes, écarte l'hypothèse selon laquelle il s'agit de signalements contre son compte. « J'ai déjà fait face, depuis 2011, à plusieurs campagnes de signalements menées par ce qu'on appelle les mouches électroniques, mais cette fois-ci, c'est autre chose, c'est différent », a-t-il conclu.
Facebook comme arme de communication
En Tunisie, sur une population de 12 millions d'habitants, on dénombrait 7,3 millions de comptes Facebook en 2019 ainsi que 4,1 millions d'utilisateurs de Messenger. La communication politique et gouvernementale et une grande partie de l'activité journalistique et médiatique en dépendent.
Les dernières élections de 2019 ont également démontré que ce réseau jouit d'une extrême importance et a joué un très grand rôle dans le processus électoral, au point que l'Instance supérieure pour les élections a pour la première fois comptabilisé les campagnes de publicité sur ce réseau dans le cadre des dépenses électorales. Or, en dépit de cette ampleur et cette importance, notamment en matière de nombre d'utilisateurs, la population tunisienne s'avère peu initiée à cet environnement médiatique toujours nouveau, en raison d'un manque de culture numérique généralisé.
D'ailleurs, en Tunisie, on confond Facebook avec internet, ce qui laisse présager que ce réseau, qui ne cesse de multiplier ses fonctionnalités pour attirer le plus d'internautes, peut, pour certains Tunisiens, se substituer au réseau mondial internet. Cependant, contrairement à d'autres pays, la Tunisie n'a mis en place aucun mécanisme de régulation de ce réseau qui règne en maître dans le paysage politique et médiatique tunisien.
Quoi qu'il en soit, un algorithme fou, une tentative de censure ou des mécanismes de vérification pour limiter la propagation des fake news, cet incident montre bel et bien l'implication de ce réseau social dans la vie politique, mais aussi dans le paysage médiatique en Tunisie. Certains pensent même que Facebook, grâce à son très grand taux de pénétration, s'est transformé en une arme de communication efficace, en dépit des risques de désinformation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.