Augmentation salariale dans la fonction publique : Taboubi réclame le versement de la 3ème tranche    Club Africain : Qatar Airways pourrait être le sponsor officiel    11 suicides et tentatives de suicide au cours du mois de juillet    Tunisie : Noureddine Taboubi annonce la date du versement de la troisième tranche des augmentations salariales dans la fonction publique    Tunisie: Imed Khemiri réitère la nécessité d'un gouvernement sur des résultats des élections de 2019    Ligue 2 (Paly-out) : les matches programmés entre le 1er et le 8 septembre    BCT : Baisse des crédits d'investissement industriels en raison de la dégradation du climat des affaires    Gouvernement de compétences indépendantes : l'UGTT commente    Agression présumée d'une avocate : Les robes noires en colère    Tunisie: 600 millions de dinars de manque à gagner pour la SNCFT    BCT : Hausse de la masse salariale de l'administration 13,5% en 2019    Djerba : Prochainement un forum sur le tourisme médical    CTN : Les nouvelles mesures sanitaires entrent en vigueur à partir du 15 août    Forum International des objectifs de développement durable du point de vue genre | Priorités de la Tunisie post-COVID-19 : Réviser les priorités à la lumière de la Covid-19    Covid-19 : le bilan s'élève à 1768 cas confirmés dont 977 contaminations locales    Salon International de la Bande Dessinée de Tazarka 2020: 24e édition digitale du 13 au 16 Août    Economie tunisienne : Le diagnostic de Marouane El Abassi    41e session de la foire internationale de Sousse : Une large gamme de produits de qualité    CONDOLEANCES : Ali RAHALI    FOCUS BUSINESS | Eviter de recourir à l'impression abusive de nouveaux billets !    CAB : Se donner à fond...    JSK : Sur la même lancée    CSS : Changements en vue !    « Sahriyet été 2020 à Hammamet » | Spectacle «Lamis» de Abderrahmane Ayadi : Toujours aussi authentique...    A l'espace INART à Hammamet : Rendez-vous éclectiques    Tunisie-ligue 1 (19è J): les matches de ce mercredi    Réduction du déficit commercial de 3596,7 MD    Tunisair : Nécessité de mise en place d'un plan de sauvetage    Covid-19 : Le marathon de Paris annulé    Programme TV du mercredi 12 août    Prix Zoubeida Bchir 2019 : Quatre œuvres lauréates dont un roman en français    Radio : Hommage à l'œuvre de Mokhtar Hachicha    Frappes israéliennes sur Gaza    Hichem Mechichi poursuit ses consultations, ce mercredi, avec cinq Blocs parlementaires dont le PDL    Programme des rencontres de Mechichi    Tataouine: Une nouvelle contamination locale au coronavirus    Météo : températures en hausse    La cimenterie d'Om El Klil, symbole de mauvaise gestion et de corruption, selon Taboubi    Drame sans précédent pour une ONG française    Le chef du gouvernement annonce la démission de son gouvernement    La Loya Jirga autorise la libération de 400 taliban    2ème édition « balades solidaires » le 12 et 13 août au Palais de l'artisan à l'occasion de la fête nationale de la femme    Migration irrégulière : La chasse aux passeurs est lancée    Espace "El makhzen" ferme ses portes: Un agitateur culturel de la médina de Tunis capitule…    Abdelkader Maalej: Les cendres d'Hannibal    Poutine : La Russie a développé le 1er vaccin contre le Covid-19    Le nombre de cas confirmés dans le monde dépasse les 20 millions    Liban | Le premier ministre annonce la démission du gouvernement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





À la rencontre de la lutteuse Marwa Amri : «Aux JO, nous serons jugés sur les résultats»
Publié dans La Presse de Tunisie le 06 - 07 - 2020


«Au Mondial, le mental n'a pas suivi»
«Le ministre est un mordu de sport individuel»
Une médaille de bronze aux Jeux olympiques de Rio 2016, puis un sésame d'argent au mondial 2017, Marwa Amri est-elle en mesure de récidiver en décrochant l'or à Tokyo ? Notre lutteuse de la catgorie des 65 kg en est forcément capable, habituée qu'elle est aux distinctions et aux insignes. Onze fois championne d'Afrique, Amri est détentrice d'un record mondial. Celui d'avoir remporté 55 tournois internationaux. Ces derniers temps, comme tout athlète, elle a certes accusé le coup en raison de la crise sanitaire. Mais elle peut renverser la vapeur et combler son retard à terme. Comment a-t-elle passé le confinement ? Que pense-t-elle du report des JO ? Que lui apporte jusque-là son nouvel entraîneur ? Quelle préparation en prévision des olympiades ? Interview :
Parlez-nous du confinement et du report des JO
«Je me suis tout d'abord prise en main, effectuant régulièrement des séances d'entraînement quotidiennes basées sur le volet foncier. En l'état, je possède les équipements adéquats comme le matériel de musculation d'usage. Cela m'a permis de garder la forme. Par la suite, au fil des jours, j'ai commencé à sortir du cocon familial pour effectuer des footings dans des parcs environnants. Ce faisant, le report des JO s'inscrit dans la logique des choses. Car en l'état, les athlètes aurait accusé le coup (contrecoup de l'effet Covid). Maintenant que la situation sanitaire est sous contrôle, j'espère qu'il n'y aura pas de seconde vague de Coronavirus. Il est temps de retrousser les manches et de retrouver une activité normale».
Quid de votre nouvel entraîneur Hassen Mastouri ?
«Il m'a prise en main dès le mois de janvier. Sous sa coupe, j'ai participé au championnat d'Afrique en Algérie, puis, il y a eu le coup d'arrêt pour les raisons que tout le monde connaît. Pour revenir à mon coach, évoluer sous la houlette d'un autochtone me satisfait amplement. Mon timonier excelle dans l'art de galvaniser les athtlètes sous ses ordres et c'est important. A l'inverse du coach étranger qui se contente des horaires d'entraînement, l'encadreur tunisien est plus impliqué et davantage motivé. Nous serons jugés sur les résultats».
Quel enseignement tirer de votre échec au mondial ?
«J'étais parmi les favorites au podium. Mes adversaires dans ma catégorie de poids étaient à la portée. Toutefois, j'ai accusé une baisse de régime le jour «J ». Le mental n'a pas suivi. Pourtant, par le passé, j'avais battu l'athlète qui a glané la médaille d'or».
Et votre planning en prévision des JO ?
«J'ai été reçue en audience par le ministre de tutelle, en compagnie du président de la fédération et du DTN. J'ai reçu des garanties et j'ai même été supervisée par le ministre à l'entraînement. Il faut savoir que ce dernier est un mordu de sports individuels. Ce faisant, pour préparer convenablement les olympiades, je dois effectuer des stages et participer à des tournois internationaux. Et avant l'échéance de Tokyo, je dois bien me préparer pour le championnat du monde prévu en décembre et être fin prêt dans l'optique du tournoi qualificatif des JO qui aura lieu en mars au Maroc. En ce sens, j'ai déjà débuté un stage de préparation à Hammamet».
Qu'en est-il de la relève ?
«Plusieurs athlètes sont capables de relever le défi et se qualifier aux JO. Il y a une génération montante de lutteurs et de lutteuses, des graines de champions et championnes promis à un brillant avenir, pour peu que l'encadrement et l'assistance soient au rendez-vous. Sept lutteurs peuvent décrocher leurs billets pour Tokyo. Je pense à Zeineb Sghaier, Sarra Hamedi, Ayoub Barraj, Amjed Meaafi, Slimane Nacer, Aymen Guennichi et Mohamed Saâdaoui. L'avenir leur appartient».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.