Que risque Rached Khiari ?    France: Les ambassadeurs de la Tunisie et l'Italie discutent la relance du tourisme    Médenine-Coronavirus : Une situation épidémiologique préoccupante    Inde-Coronavirus : Nouveau record quotidien de victimes!    Tunisie – Covid19 : Pourquoi refusent-ils d'accélérer la vaccination ?    Coupe de la CAF : L'Etoile du Sahel éliminée, le CS Sfaxien en quarts    Dans un marché déserté, la bourse de Tunis récupère timidement ses pertes    Assurances Maghrebia : Chiffre d'affaires en hausse de 12,81% au 1er trimestre 2021    « Mahdia, chroniques d'une ville heureuse », le récit enchanteur de Alya Hamza    Prolongation de la validité des certificats de visite technique    Ministère des Finances Facilitations en faveur des entreprises impactées par la crise du Covid-19    Syrie : Bashar Al-Assad présente sa demande de candidature aux élections présidentielles    Nouveau round FMI-Tunisie : y aurait-il de nouveaux crédits ?    Monde: Daily brief du 21 avril 2021    Afrique : 4,5 millions de cas Covid-19 confirmés    PSG vs Angers: Où regarder le match des quarts de finale de la Coupe de France du 21 avril?    Levée du sit-in des employés de Shems FM    CNRPS : Une application pour payer les cotisations en ligne    Manque de solidarité : Trabelsi fustige les grandes surfaces    Le Synagri fustige la hausse des prix des carburants    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 21 Avril 2021 à 11H00    Arrestation à Mahdia de trois personnes impliquées dans des affaires terroristes    Tunisie – météo : Brouillard local le matin et hausse des températures    Abdelkarim Harouni : Kaïs Saïed est un projet de dictateur !    MEMOIRE : Khalifa BOULAARES EL HERZI    L'ambassadeur Moez Mahmoudi renforce le cabinet du ministre de l'Economie, Ali Kooli    Populisme, accusations sans preuves et discours de bas niveau : Qui mettra fin aux dérapages des députés ?    CONDOLEANCES    Billet | Relais de croissance    Foot-Europe: le programme du jour    Al Ahly (Egypte) – Ali Maaloul entame son programme de réadaptation physique sur le terrain    BCT : Les avoirs en or de la Tunisie s'élèvent à 675 MD, à fin décembre 2020    News | Retour en octobre pour Dahmen    Coupe de la CAF | Salitas-CSS (17h00 à Ouagadougou) : Mettre les bouchées doubles    Foot – Les clubs anglais disent "stop" à la Super League !    Un blessé dans l'explosion d'une mine à Châambi    Un citoyen perd une jambe dans l'explosion d'une mine au Mont Chaâmbi    Dernière minute- Kasserine : Etat de santé du citoyen blessé dans l'explosion d'une mine    Israël : 73 ans d'existence mais que de nuages sur la fête !    Décès du président du Tchad Idriss Déby    Exposition collective «L'espace du dedans, livres d'artistes» à la galerie A. Gorgi : Un médium d'art total    Espace | Vol d'un hélicoptère sur Mars    Mood Talent organise sa 36e édition à Dar El Marsa du 23 au 25 avril    "Covid'Art Espoir" s'engage pour CoviDar    Tunisie : Le mois du patrimoine en ligne du 18 avril au 18 mai    Les indiscrétions d'Elyssa    «Le Cadeau» de Farah Nabulsi: Court simple et très émouvant    Par Henda Haouala – La série TV « Ken ya Makenech » : délicieuse, grave et soignée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Initiatives de la BCT en 2019 : Pour la promotion de l'innovation financière en Tunisie
Publié dans La Presse de Tunisie le 17 - 08 - 2020

Dans son approche stratégique, en relation avec l'industrie des technologies financières, la Banque centrale de Tunisie (BCT) s'est assigné un rôle de «Facilitateur» auprès de l'écosystème des Fintech. L'année 2019 a été dédiée à la préparation de la mise en place de mécanismes efficaces à même de promouvoir l'innovation financière en Tunisie, tout en préservant un fonctionnement sain du système financier.
Le Comité Fintech a été lancé depuis le 9 janvier 2019 pour engager un ensemble d'actions dont l'organisation d'une dizaine de réunions avec des Fintech en présence des représentants des départements concernés de la BCT pour discuter de plusieurs solutions de « Regtech », « E-KYC », « Big Data », « E-wallet », « Instant payments », etc. Il a été possible également d'organiser un atelier de travail relatif à la digitalisation des transferts bilatéraux entre la BCT et une banque centrale maghrébine en présence d'une Fintech tunisienne et en utilisant la technologie de « blockchain ».
Par ailleurs, le Comité a préparé les travaux du programme d'évaluation de la maturité de l'économie numérique en Tunisie (Deca) conduit par le ministère chargé de l'économie numérique avec l'assistance de la Banque mondiale.
Innovations à petite échelle
Etant un cadre de tests réels des innovations à petite échelle et en direct dans un environnement contrôlé, la BCT vise, à travers le lancement de la Sandbox réglementaire, à favoriser l'inclusion et la stabilité financière et la protection des usagers des services bancaires et financiers. C'est dans ce contexte que la BCT a organisé, en date du 11 décembre 2019, une réunion de consultation avec l'écosystème de l'innovation en Tunisie, en présence des experts de la Banque mondiale ainsi que des différentes parties prenantes de l'écosystème.
Ce fut l'occasion d'exposer les modalités de fonctionnement de la Sandbox réglementaire et de recueillir les observations quant à la démarche adoptée par la BCT. Dans le but de concrétiser cette démarche participative, une adresse mail « [email protected] » a été dédiée pour recueillir les propositions de l'écosystème Fintech. Par ailleurs, une cérémonie du lancement officiel de la Sandbox règlementaire de la BCT a été organisée le 20 janvier 2020 avec la participation de l'ensemble des parties prenantes.
Aussi, suite à l'appel d'offres national lancé en août 2019, un éditeur a été retenu pour la conception et le développement d'un logo «BCT-Fintech», d'un site web et d'une application de gestion d'une base de données des Fintech. Vers la fin de l'année 2019, le Comité Fintech a finalisé le contenu du site et a validé le site qui doit faire l'objet de tests d'intrusion avant l'entrée en production. Le logo « BCT-Fintech » a été enregistré à l'innorpi le 21 janvier 2020.
L'agencement du BCT-Lab
Mieux encore, un appel d'offres national a été lancé en décembre 2019 pour retenir une société chargée de l'aménagement et l'agencement du BCT-Lab dans un délai de 90 jours. Occupant une superficie de 300 m2 et constitué d'une plateforme technique moderne et d'espaces pour des pitchs et des réunions, le BCT-Lab sera utile pour la digitalisation des processus internes de la Banque et de consacrer une veille sur l'innovation technologique.
Les initiatives de coordination et de coopération de la BCT ont été effectuées au cours de l'année écoulée. Sous l'égide du Conseil des gouverneurs des Banques centrales du Maghreb Arabe, le Comité maghrébin des Fintech s'est réuni au cours de l'année 2019 à deux reprises. La première réunion du Comité, organisée au mois de mars 2019, a été réservée à l'élaboration d'un «Agenda maghrébin des Fintechs». A l'occasion de la deuxième réunion du Comité, organisée en marge de l'anniversaire de l'Union Maghrébine, il a été discuté des projets prévus dans l'agenda du Comité, dont l'étude de faisabilité pour la création d'une plateforme de transferts trans-maghrébins.
Créé par le Fonds Monétaire Arabe, le Groupe de travail régional relatif aux Fintechs est composé des représentants de banques centrales arabes et de banques commerciales, des Fintechs et des experts des diverses institutions régionales et internationales. Ce groupe constitue une plateforme de dialogue sur les questions liées au développement du secteur des Fintechs dans la région arabe et les risques inhérents aux nouvelles technologies. Pour ce faire, deux sous-groupes de travail ont été constitués, à savoir un sous-groupe consultatif et organisationnel chargé d'élaborer les orientations d'une stratégie à même de booster l'innovation financière dans la région arabe et un sous-groupe technique chargé de réaliser une étude sur l'identité digitale et « l'E-KYC » en vue d'émettre des orientations pour permettre aux régulateurs une meilleure compréhension de ces thématiques et avoir une idée claire sur les meilleures pratiques internationales.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.