Avec ‘'Paris'' sur son t-shirt, il appelle à boycotter la France    Appel à la sécurisation des urgences après une prise d'assaut du service de la Rabta    Kairouan : Appel d'offres international pour la restauration de la grande mosquée et les bassins des aghlabides    Appel d'offre international pour la restauration de la grande mosquée de Kairouan et les bassins des aghlabides    La Banque centrale face à la gestion de crise et la remise en question de son indépendance    Libye: 1.639 infections au Covid-19 dépistées    Tunisie: Découverte macabre de trois corps au bord d'une route à Monastir    Tunisie: Baisse de 53% des recrutements des cadres techniques à l'étranger, selon l'ATCT    Samsung annonce le décès de son patron, Lee Kun-hee    Tunisie : La météo du dimanche    Mercato : Youcef Belaili en route vers le Qatar    Coupe de la CAF : La RS Berkane et Pyramids FC à la conquête du premier titre    Soudan : Jamel Khcharem et Al Merreikh remportent le championnat de football    DECES: Dr Hedayet Allah Taï    Une inquiétante recrudescence    Mes odyssées en Méditerranée | Tunisie-Sicile : la «fuitina» ou fugue amoureuse    Réduction du budget de la culture: de l'atout à la tare    Bourguiba – Ben Salah : même combat    Tunisie : VIDEO : Kourchide : Oui pour défendre le prophète mais pas en coupant des têtes !    Poutine : Ces pays sont en route pour devenir des futures superpuissances mondiales …    Football | Liga : Le Real Madrid s'impose devant le Barca    La France rappelle son ambassadeur à Ankara    Quel passeport est le plus puissant ? Marocain ou Algérien ou Tunisien ?    Macron détient la clé des négociations sur la pêche    Retour à la normale    Pourquoi Rachida Ennaïfer a rendu le tablier ?    Plaidoyer pour la culture...    Accord de «cessez-le-feu permanent» avec «effet immédiat»    Des avocats palestiniens poursuivent Londres en justice    Quand pèse l'incertitude    Photo du jour : La Médina de Tunis ravagée...    USA : Qui est Joe Biden le candidat démocrate qui défie Trump ?    Appui de l'Etat à l'investissement des PME : 18 nouveaux dossiers adoptés    La Manouba : Récupération d'une terre domaniale de 626 ha    Tunisie: Yassine Ayari dénonce la discrimination religieuse en France et appelle à instaurer des relations internationales fondées sur le respect mutuel    1,5 millions de dinars de marchandises saisies par la garde douanière cette semaine    Les systèmes de santé de certains pays risquent de s'effondrer, met en garde l'OMS    Travail : La robotisation pourrait détruire 85 millions postes d'emploi dans le monde, d'ici 5 ans    Non, Wadii Jari ne soutient pas la candidature de Ahmed Ahmed    Sarra Tounsi, élue plus belle apparition à El Gouna sur Twitter    Communiqué de l'Ambassade de France en Tunisie en rapport avec la décision de l'Union européenne    L'accord pour un cessez-le-feu permanent en Libye, un important pas vers le règlement politique dans ce pays (Affaires étrangères)    Lutte contre le Coronavirus : Le numérique, efficace à condition d'être largement utilisé...    Commentaire | Un modèle de développement essoufflé    Vient de paraître | Nouveau Dictionnaire Général Bilingue, Français-Italien et Italien-Français de Giovanni Dotoli : «A tous ceux que la belle Italie intéresse»    Officiel : La France retirera la Tunisie de la Liste Verte    Ammar Mahjoubi: Mythologies proche-orientales et récits bibliques    La poésie en questions | Dans l'atelier de la langue    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





A paraître aux éditions Cérès: «Hamed Karoui, une vie en politique»
Publié dans La Presse de Tunisie le 20 - 09 - 2020

Bientôt, les éditions Cérès publieront un ouvrage consacré à l'ancien Premier ministre, Hamed Karoui, qui décrit l'homme, mais aussi le politicien qui a tenu plus de dix ans à la tête de La Kasbah.
Le 27 mars 2020 décédait l'un des plus grands acteurs et témoins de la vie politique tunisienne depuis Habib Bourguiba : Hamed Karoui. Bientôt, et moins d'un an après son décès, les éditions Cérès publieront un ouvrage d'une importance extrême sur l'un des plus importants personnages de l'échiquier politique, aussi bien sous Habib Bourguiba, que sous Zine El Abidine Ben Ali. Mais l'ancien Premier ministre fait aussi partie de cette génération de militants qui, par leurs études et leur implication politique, ont contribué à la construction de la Tunisie indépendante. On y découvre un homme politique au sens fort. Soucieux des affaires de la cité, scout, militant, médecin, édile de sa ville, dirigeant sportif, membre du gouvernement avant d'en prendre la direction. Cet ouvrage vient révéler les singularités d'un destin, celui d'un homme voué à la chose publique. Il s'emploie à restituer les valeurs, le message et les moments vécus dans l'amitié et plus rarement dans l'adversité, qui ont favorisé sa vocation.
«C'est aussi le cheminement, dans la retenue et la discrétion, d'un homme mesuré, humble, travailleur acharné, exigeant autant de lui-même que des autres, lit-on sur la couverture du livre, Un homme aimant, proche de sa famille, de ses collaborateurs et de ses patients.
Hamed Karoui parlait peu et savait écouter. Son esprit, incisif le faisait passer pour l'homme de la concision percutante. Ouvert aux autres courants de pensée et à d'autres sensibilités politiques, il bannissait la propagande tapageuse, l'idéologie obtuse et les réquisitoires.
Plus de dix ans à la tête de La Kasbah, il compte parmi les très rares chefs de gouvernement de l'histoire tunisienne qui ont bénéficié d'une telle longévité. Homme de Bourguiba, gouvernant sous Ben Ali, il n'en était pourtant ni l'ombre ni le simple exécutant. Proche et lointain à la fois, avec méthode, il savait être patient, jouait du temps et de l'espace politiques et défendait sa marge de manœuvre. Au lendemain de la révolution, il s'incline devant le verdict des urnes, mais ne désarme pas. Il sera alors le premier à appeler et à agir dans le sens d'une résurrection de l'esprit du parti du Destour». Un livre qui viendra enrichir le catalogue de l'éditeur dans ce genre de publication qu'on qualifiera de capitale pour la mémoire de ce pays. Un livre qui répond à une catégorie de lecteurs avides de connaître ceux qui ont contribué à l'histoire de leur pays ... Justement par les livres et pas par les news colportées sur les réseaux sociaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.