Le Chef de l'Etat préside la cérémonie de commémoration du 68e anniversaire de l'assassinat de Farhat Hached    CONDOLEANCES    Débats budgétaires 2021 : L'Université est devenue "la locomotive du chômage" en Tunisie, clament les députés    L'ARP entame l'examen du budget du CSM pour l'exercice 2021    Le taux d'inflation au-dessous de la barre des 5% en novembre 2020 (INS)    L'ARP entame l'examen du budget du ministère de l'Enseignement supérieur pour l'année 2021    Le gel des biens de Hosni Moubarak annulé    Programme TV du samedi 05 décembre    CS Sfaxien : Heni Amamou testé positif au coronavirus    12 millions de dinars de dettes payées pour le Club Africain    La réforme de l'éducation n'est pas enterrée, affirme Sellaouti    « Nahj anjletra » (Rue d'Angleterre), roman en arabe de Maya Ksouri : Diagnostic d'un échec annoncé    Webinaire à l'Institut Français de Tunisie avec Sami Mokaddem et Samir Makhlouf : Goûter littéraire entre écrivains    HUAWEI WATCH FIT, le Partenaire intelligent pour TOUS LES JOURS    Entreprises françaises installées en Tunisie : Résoudre les problèmes en suspens    Covid-19 : Le ministère de la jeunesse prolonge la suspension des compétitions dans toutes les disciplines    L'Ugtt commémore le 68e anniversaire de l'assassinat de Farhat Hached : «Ô peuple je t'aime »...    Décès d'un jeune médecin dans un tragique accident d'ascenseur à l'hôpital de Jendouba : Faut-il encore croire à l'ascenseur social ?    Tunisie [Vidéo]: Célébration de la Journée internationale du bénévolat Béja    Chronique 1,2,3… Santé | «Mon conjoint ronfle ! C'est grave, Docteur ?»    Tunisie – coronavirus : La Tunisie compte acquérir 6 millions de doses de vaccin contre le Covid-19    Nawel Mahmoudi parle de la tentative de son empoisonnement    Tunisie: Olfa Ben Ouda, fière d'avoir trouver des solutions à la pénurie de personnel sans créer de nouveaux postes    Orange Digital Center et GIZ organisent des formations en ligne pour propulser les talents numériques    NEWS | Junior Mbélé passe à l'USM    C1 | Tour préliminaire – CSS-FC MLANDEGE (15H00) : Une simple formalité !    Covid-19 : Plus d'un million 150 mille personnes ont bénéficié des aides sociales    Météo : Des intempéries orageuses attendues ce samedi    Tunisie: Olfa Youssef: La ministre de la femme a renoncé à ses principes pour garder son poste    Universal Auto Distributors Holding : Prise de participation en attente    Handball | Ouverture de la nouvelle saison : Mercredi prochain, les trois coups    Le musée militaire de Mareth accueille un véhicule allemand ayant servi pendant la IIe guerre mondiale    Semaine Boursière : Le Tunindex affiche un léger rebond de 0,7%    Le vaccin sera gratuit en Algérie, mais non obligatoire    Un médicament qui bloque la transmission du Covid-19 identifié    Abir Moussi s'insurge contre un Mohamed Affes insultant envers les femmes    Le projet de la LF 2021 adopté par la commission des Finances    Une stratégie nationale des produits du terroir    "CORE, creative hub" : un nouveau programme dédié à l'économie créative et culturelle    "Digital cultural eXperience" offre une visite virtuelle des sites historiques tunisiens    People Power Expo Tunis du 5 au 26 décembre 2020 à la cité de la culture Chedli Kélibi    La poésie en questions | Une vocation à l'épreuve de l'islam II    Coronavirus: Joe Biden aux américains: Portez un masque pendant 100 jours    Les députés jugent faible le budget 2021 du ministère des Affaires culturelles    Tunisie [Vidéo]: Espace culturel "Joker Prod" à Sfax pour promouvoir les talents et la créativité des jeunes    L' élection américaine de 2020    L'ONU lève l'interdiction de voyage pour six mois de l'épouse de Kadhafi et sa fille Aïcha    L'ancien chef d'Etat français Valéry Giscard d'Estaing n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Télécommunications | Rapport financier 2019 : Un secteur en pleine effervescence
Publié dans La Presse de Tunisie le 31 - 10 - 2020

Les services de télécommunications ont connu, en 2019, une amélioration qualitative et quantitative de taille. Les chiffres d'affaires des différents intervenants du secteur, notamment les opérateurs de télécommunications et les fournisseurs du service internet, se sont réjouis de voir leurs indicateurs grimper d'un cran, dénotant ainsi la performance de leurs compétences, la qualité de leurs services ainsi que l'augmentation palpable de la demande. Aussi, l'Instance nationale des télécommunications (INT) a-t-elle publié, en mai 2020, son rapport financier au titre de l'année 2019 ; un rapport qui montre, chiffres actualisés à l'appui, une évolution plus que positive.
En effet, le chiffre d'affaires total du secteur des télécommunications continue de suivre une courbe ascendante, enregistrant une évolution positive de 9,5%, soit 273,4MDT comme revenus supplémentaires. Les opérateurs des réseaux de télécommunication ont tous enregistré une augmentation de leurs chiffres d'affaires respectifs. Cependant, c'est Ooredoo Tunisie qui remporte le gros lot avec une part du marché de 40,7%, suivi de Tunisie Télécom (37,2%) et d'Orange Tunisie (22,1%).
Le service opérateur de réseau mobile virtuel a été d'un grand apport pour l'opérateur Lacymobile, qui s'est distingué par une croissance du chiffre d'affaires de 75,9% au bout d'un an, soit 5,1MDT.
Des chiffres d'affaires en hausse !
S'agissant des fournisseurs du service internet, l'évolution du chiffre d'affaires a été satisfaisante pour tous. L'on cite, à titre indicatif, une croissance de 16,7MDT pour Topnet, 7,1MDT pour Globalnet, 2,1MDT pour Hexabyte, 0,4MDT pour Ooredoo Tunisie et 0,2MDT pour Orange Tunisie. Même les débutants en matière de service internet, à savoir Bee et Tunisie Télécom, ont su tirer profit de l'importance de la demande pour hisser leurs chiffres d'affaires en tant que fournisseur du service internet, de 0,1MDT et de 6,6MDT.
Quant aux parts du marché, la part du lion demeure, indéniablement, celle de Topnet, et ce, en dépit d'une sensible régression en comparaison avec sa part du marché, enregistrée en 2018. En 2019, cette part était de 51,8% alors qu'elle était de 52,2% en 2018. Topnet est suivie de Globalnet, avec une part de marché de 23,6% en 2019 contre 24,2% en 2018.
Pour ce qui est du marché de détail, le présent montre que le chiffre d'affaires a, lui aussi, été marqué par un saut considérable d'une valeur de 249,4MDT. Il représente, désormais, les trois quarts du chiffre d'affaires total du secteur.
Mais l'augmentation du chiffre d'affaire total du marché revient, essentiellement, à deux services fort sollicités, à savoir la data fixe et la data mobile. Deux prestations qui ont permis d'enrichir les caisses par 107,3MDT pour la fixe et 208,2MDT pour la mobile. Et contre toute attente, la téléphonie fixe a repris sa revanche garantissant la somme de 5,2MDT ; une évolution sans précédent depuis cinq ans ! En revanche, la téléphonie mobile, elle, a légèrement chuté, perdant ainsi des revenus d'une valeur de 18MDT. Cela dit, la téléphonie chapeaute la liste des prestations les plus évolutives, en garantissant jusqu'à 43,2% des revenus du secteur des télécommunications.
Téléphonie mobile : la rude concurrence
La part du marché pour ce service se répartit, principalement, entre trois opérateurs en perpétuelle concurrence. Ooredoo Tunisie résiste avec brio en accaparant 44,1% du marché. En deuxième position vient Tunisie Télécom ( 32,5%) puis Orange Tunisie ( 22,6%) et enfin Lycamobile ( 0,9%).
Le service relatif à la voix mobile nationale s'avère être salutaire pour tous les opérateurs sans exception. Ooredoo Tunisie détient une part du marché de 42,9%, suivi de Tunisie Télécom ( 39,8%), d'Orange Tunisie ( 17%) et de Lycamobile ( 0,3%). Néanmoins, pour la voix mobile internationale, les chiffres sont loin d'être aussi enthousiasmants. Le présent rapport montre une diminution généralisée, d'une valeur de 12,8MDT pour Ooredoo Tunisie, de 8,1MDT pour Tunisie Télécom, de 2,6MDT pour Orange Tunisie et de 3MDT pour Lacymobile. Soit. Mais au niveau des parts du marché, l'évolution demeure positive pour tous les opérateurs et c'est toujours Ooredoo qui détient la plus grosse part avec 59,6%.
La voix nationale fixe avance à grands pas
L'opérateur Télécom Tunisie détient les 89,1% des revenus de ce marché, ce qui le place en tant que pionnier indétrônable en la matière. La voix nationale de téléphonie fixe a garanti, en 2019, jusqu'à 49% des revenus de ce service, et ce, en dépit des six points perdus par rapport à l'année 2018. L'on note que Tunisie Télécom détient 87% des parts du chiffre d'affaires total de ce service, suivi de Orange Tunisie (8,6%) et de Ooredoo Tunisie (4,3%). Et au moment où la téléphonie fixe nationale ne cesse d'avancer à grands pas, celle internationale dégringole depuis cinq ans pour ne contribuer que par 2,4% seulement aux parts du chiffre d'affaires en 2019. Là aussi, c'est bien Tunisie Télécom qui accapare 97,4% des parts du chiffre d'affaires, dans les deux sens, notamment pour les appels entrants comme pour les appels sortants.
Data mobile, sur clef et fixe : le service incontournable
Le service data mobile a permis à tous les opérateurs d'enregistrer une évolution considérable en termes de revenus. Ooredoo Tunisie en a tiré profit pour consolider ses caisses par 107,8MDT de revenus supplémentaires en 2019, détenant ainsi 49% des parts du marché. Il est suivi d'Orange Tunisie (61,3MDT) et de Tunisie Télécom ( 39,1%).
Notons que le data mobile sur smartphone contribue à lui seul à 88,2% du chiffre d'affaires de ce service. Cette part a augmenté de trois points par rapport à 2018 pour atteindre en 2019 les 9 sur 10. Là aussi, Ooredoo excelle avec 51,6% des parts du marché, suivi d'Orange Tunisie (30,2%). S'agissant de data mobile sur clef, ce service a connu une forte demande en 2019, enregistrant ainsi une croissance de 47,6%.
Mais en termes des parts du marché, l'on constate un certain équilibre entre les opérateurs puisque Ooredoo Tunisie détient 42,9% des parts. Cet opérateur est suivi de Tunisie Télécom ( 30,3%) et de Orange Tunisie ( 26,8%). Le data fixe, quant à lui, a été de bon augure aussi bien pour les opérateurs que pour les fournisseurs du service Internet. Cela dit, la part du lion revient, en ce qui concerne ce service, à Tunisie Télécom qui détient 49,5% des parts du marché en terme de chiffre d'affaires. Ce qui n'empêche pas Ooredoo Tunisie d'enregistrer la plus importante évolution par rapport à l'an 2018 en gagnant 2,2 points supplémentaires.
Pour le service ADSL, le présent rapport montre que Globalnet a été le seul fournisseur du service internet à voir chuter son chiffre d'affaires en 2019, enregistrant une baisse non moindre de l'ordre de 11,2%. Contrairement à Globalnet, Topnet détient la plus grosse part du marché avec 48,1%.
Investir pour mieux avancer
Côté investissement, les opérateurs et les fournisseurs du service internet s'appliquent à la tâche pour hisser le niveau de l'investissement dans ce secteur à l'image des perspectives et des objectifs tracés. Aussi, ont-ils œuvré pour garantir des investissements d'une valeur globale de 92,1MDT. Quant à la valeur ajoutée de tous les intervenants, elle a atteint la somme de 98,8MDT, soit une croissance de 6,4% par rapport à l'année 2018.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.