Saïed, Moussi, Chelbi… Les 5 infos de la journée    Entrée en activité du Laboratoire d'Innovation de la BH Bank    OoredooEZ CUP : plus de 35.000 dinars à gagner dans le tournoi Valorant avec Ooredoo    Tunisie – La mouvance du 25 juillet claque la porte à la face d'Imed Hammami    Tunisie – « Les partis de l'opposition font pitié »    Tunisie – La FTF félicite et remercie les spectateurs tunisiens du Parc des princes    Mondial Basket Féminin : Sur quelle chaîne regarder les quarts de finale ce jeudi ?    Référendum en Ukraine : Le oui à l'annexion de territoires ukrainiens l'emporte    Les USA appellent leurs ressortissants à quitter la Russie sur le champ    Interpellation de deux individus pour vol de 100 kilos de cuivre appartenant à deux sociétés publiques    Après Abir Moussi le nouveau combat de Kamel Fekih : La spéculation    Tunisie: Une croissance économique de 2,9 % en 2023, selon la Berd    Les Etats-Unis appellent leurs citoyens à quitter ''immédiatement'' la Russie    France : Nouvelle polémique, Giroud et Varane fêtent la défaite dans une boite de Copenhague !    Mohsen Marzouk déplore l'inertie de la Tunisie devant un contexte mondial marqué par la guerre et les tensions    Plateforme Salema d'information et d'orientation sur le "VIH/SIDA et droits de l'homme", lancée    La tunisienne Ameni Esseibi défile à la Fashion Week de Paris    Malek Zahi : le secteur informel emploie 36% de la main d'œuvre active en Tunisie    Protection civile: Plus de 300 interventions recensées hier    Coupe du monde (Préparation) : Résultats des matches amicaux    Le SNJT déplore le décès du journaliste Noureddine Tabboubi    Le syndicat des forces de sécurité intérieure organise une journée de colère à Sfax    Erdogan a trouvé plus fort que lui : il est obligé de lâcher son copain Poutine    Bizerte: Les préparatifs vont bon train pour la saison de la récolte des olives    Lotfi Riahi : une famille de quatre personnes aurait besoin de près de 3.500 dinars par mois pour une vie décente    Zarzis | Embarcation de fortune portée disparue : De faux espoirs ?    L'incident du jet de la banane sur Richarlison fait la Une des journaux    Météo en Tunisie : Possibilités de pluies éparses et orageuses dans les régions côtières    Moussi : Saïed parle d'importation de produits cosmétiques et n'évoque pas les 80 MD dépensés dans le cadre du référendum    Hatem Yahyaoui : la Tunisie dépense 50 millions de dinars en parfums    André Parant, à La Presse : «Des efforts considérables à fournir pour rehausser le niveau de français en Tunisie»    Abir Moussi appelle les tunisiens à descendre dans la rue    Intègre, mais surtout compétent    CAB | Situation financière : Ça se décante peu à peu...    Faouzi Benzarti au MCAlger : Une découverte !    BIZERTE — 5e édition du Forum Mondial de la Mer: L'appel des experts pour faire face à l'urgence océanique    Zoomactu: Pluies salvatrices    L'entreprise autrement: L'impasse ?    Najla Bouden s'entretient avec l'ambassadeur d'Italie à Tunis    Les cinq ministres des Affaires étrangères de l'UMA invités à un sommet à Alger    Zarzis | Migration clandestine : Des «harragas» portés disparus    Majdi Karbai : l'extrême droite italienne évoque un blocus maritime    «Gadha» (seconde vie) de Anis Lassoued dans les salles : Vous avez demandé la vie ? Mettez le paquet !    Rétrospective Abbas Kiarostami : A la découverte des œuvres du maitre du cinéma iranien    Les Tunisiens Qui Sont-Ils ? D'où Viennent-Ils ? Les Révélations De La Génétique    Le Goethe-Institut présente l'exposition «Mirath : Music» : Le patrimoine culturel comme une entité vivante    Un dispositif sécuritaire draconien pour la fermeture des locaux d'un syndicat de police    La liberté d'expression en Tunisie selon Dilem    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Secteur des industries automobiles : Suivi de la charte compétitive à l'horizon 2025
Publié dans La Presse de Tunisie le 24 - 12 - 2020

Les principaux axes de la Charte public-privé dans le domaine des industries automobile vise à améliorer la compétitivité des entreprises opérant dans le secteur, tout en préservant les postes d'emploi et en consolidant le positionnement de la Tunisie dans la chaîne de valeur mondiale.
Le secteur des composants automobiles et les perspectives de son développement ont été au centre d'une séance de travail, organisée entre Mme Salwa Sghaier, ministre de l'Industrie, de l'Energie et des Mines, et M. Nabil Bouchaâla, président de l'Association tunisienne des fabricants des composants automobiles, et ce, le jeudi 17 décembre au siège du département. Etaient présents à cette réunion les représentants de l'Agence allemande de coopération internationales (GIZ), des ministères du Commerce, de l'Enseignement supérieur, la direction générale de la douane, outre le directeur général des industries manufacturières, M. Fethi Sahlaoui, et un nombre des cadres du ministère de l'Industrie.
Le thème abordé par ladite réunion a été axé sur l'état d'avancement de l'élaboration d'une Charte de partenariat entre les secteurs public et privé dans le cadre de la concurrence des industries des composants automobiles en Tunisie à l'horizon 2025. Il a été question d'approuver cette Charte avant sa présentation à un conseil ministériel au cours des jours à venir.
Moderniser l'infrastructure de base
Lors de cette rencontre, les principaux axes de la Charte ont été examinés, et ce, dans le but d'améliorer la compétitivité des entreprises opérant dans les industries automobiles tout en préservant les postes d'emploi et le renforcement du positionnement de la Tunisie dans la chaîne de valeur mondiale dans ce secteur prometteur. Dans son intervention, Mme Salwa Sghaier a souligné que les industriels opérant dans ce secteur vital bénéficient de l'encadrement nécessaire d'autant plus qu'il a été affecté par les effets du Covid-19.
D'où la nécessité de travailler en commun en vue de consolider et moderniser l'infrastructure de base industrielle et technologique afin de pouvoir attirer les investissements et faire de la Tunisie une région spécialisée dans la fabrication des composants automobiles et des outils mécaniques. L'oratrice a indiqué, par ailleurs, que notre pays dispose de tous les moyens pour devenir un leader en matière de fabrication de composants automobiles.
En effet, la Tunisie occupe, déjà, la deuxième place au niveau africain en matière d'exportation des pièces de rechange et des composants automobiles grâce à un tissu industriel étendu, composé d'entreprises nationales de renommée internationale. A noter que le projet de la Charte en question comporte des axes essentiels relatifs à l'infrastructure de base, la logistique, le cadre législatif, la recherche et le développement, l'emploi et la formation et la promotion de l'image de la Tunisie à l'étranger.
Au niveau de l'investissement, la Charte vise à attirer une société internationale leader dans l'industrie automobile électrique, en plus de l'attraction d'autres sociétés de renommée internationale dans le domaine des composants automobiles de première catégorie et qui disposent d'un contenu technologique de haut niveau.
La stratégie future du secteur vise à augmenter les exportations pour passer de 7.5 milliards de dinars en 2019 à 13.5 milliards de dinars à l'horizon 2025.
Il s'agit aussi d'améliorer la valeur ajoutée pour atteindre 48% et de fournir 3.000 postes d'emploi supplémentaires lors de la même année avec un taux d'encadrement de 19%. Le secteur des composants automobile regroupe plus de 280 entreprises industrielles dont 140 à participation étrangère et 65% totalement exportatrices fournissant 90.000 postes d'emploi.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.