AFI : Lancement d'une consultation pour assurer l'accessibilité à la zone industrielle, de Jaâfar Raoued et à la résidence pilote "Raoued City Center"    Tunisie : Les jeunes médecins en grève de 2 jours    Béja | Covid-19 : Le taux de guérison a dépassé 98%    Habib Bouhaouel nous quitte : un journaliste de talent et un caricaturiste redoutable    Tunisie | Soldes d'hiver 2021: Un bilan négatif    CAN-U20 : programme des demi-finales    Foot-Europe: le programme du jour    COVID-19 : 651 nouvelles contaminations et 32 décès recensés le 26 février 2021    Mémoires: Dalila BLANCO    Exposition personnelle d'Ismaïl Bahri à la galerie Selma Feriani: Chroniques de l'invisible    Ligue 1 — Cet après-midi le classico (Mise à jour de la 6e journée) et deuxième manche de la 14e journée: Un hors-série qui vole la vedette !    Les plaies toujours ouvertes    NEWS: L'affaire Belkhiter    Mélange d'imprimés et de couleurs: Eviter les faux-pas !    Echappée belle: Voir Kairouan et… vivre    AME: tout ce qu'exige un nourrisson !    Ali Chabbouh, ancien attaquant du COT: «La Coupe 1988 a bousillé mon club»    Portez la chemise blanche et un débardeur avec classe    Tunisie : Le ministère de la Santé autorise la commercialisation du vaccin astrazeneca    8% des Tunisiens sont satisfaits du rendement de Ghannouchi, selon Emrhod    Les routes fermées suite à la manifestation d'Ennahdha    Hamma Hammami : à bas le système    Ghannouchi au parti travailliste : rejoignez-nous pour unifier le peuple tunisien    Facebook rétablit l'accès aux contenus d'actualité en Australie    Si la justice m'était « comptée »...    Associer à une formation scientifique d'excellence, une ouverture intellectuelle...    Sadok Mzabi acquiert 226 290 actions ARTES    Des frappes en Syrie tuent 22 miliciens pro-Iran    Groupes criminels, des "bandits" ou Boko Haram ?    L'Europe s'inquiète, les USA s'estiment «en avance»    Le leader du courtage en assurance et réassurance, Aon Tunisie, change de nom et devient ARS Tunisie    Tunisie Telecom meilleure performance du réseau mobile en 2020    Penser l'histoire et la religion    Les trois religions à l'unisson    Lancement digital d'OPPO Reno 5 | Reno5 5G : une première en Tunisie    Vers une légalisation du cannabis au Maroc    Sur 3 961 analyses 666 contaminations détectées hier    Leader du courtage en assurance et réassurance : Aon Tunisie, change de nom et devient ARS Tunisie    Tunisie-Ligue 1 (J14): les matches de ce samedi    « ADN » de Maïwenn à l'Institut français de Tunisie: Une quête de descendance    « Shayatine » de Amel El Fargi et Wael Merghni: Ecritures croisées, territoire commun    Le Festival de la médina n'aura pas lieu en 2021    Mort d'avoir bu... trop d'eau?    Tunisie Telecom réalise la meilleure performance sur l'Internet mobile en 2020    Habib Ammar préside une rencontre sur le suivi des projets culturels bilatéraux Tunisie-UE    Top 5 des personnes les plus riches au monde    12 pays aux manoeuvres militaires «African Lion» qui auront lieu en Tunisie en juin prochain    La Tunisie abrite l'exercice militaire multinational "African Lion", en juin 2021    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





MISE A NIVEAU INDUSTRIELLE: Des concepts qui refont surface
Publié dans La Presse de Tunisie le 16 - 01 - 2021

Le programme de mise à niveau des entreprises vise, notamment, l'amélioration du positionnement compétitif des entreprises et de leur capacité d'adaptation au contexte économique. Il s'agit aussi de doter les entreprises de moyens leur permettant de résister à la concurrence.
La mise à niveau industrielle des entreprises a été au centre d'une séance de travail, tenue le 13 janvier 2021, et présidée par Mme Salwa Sghaier, ministre de l'Industrie, de l'Energie et des Mines, au siège de son département. Ont participé à cette réunion, M. Hichem Elloumi, président adjoint de l'Utica, M. Khaled Sellami, membre du bureau exécutif de la même organisation professionnelle, ainsi que des représentants du ministère des Finances, M. Kamel Hendaoui, directeur du bureau de mise à niveau et nombre de cadres du ministère.
Au cours de la réunion, un exposé sur les interventions dudit programme a été fait, suivi d'une série de propositions visant à activer le programme. Intervenant à ce sujet, Mme Salwa Sghaier a souligné a nécessité de s'attacher au développement technologique dans le cadre de la 4e révolution industrielle, et ce, pour hisser la compétitivité des entreprises dans un contexte marqué par la propagation de la pandémie du Covid-19, et l'impératif de préserver les postes d'emploi.
S'adapter aux nouvelles technologies
A noter que le programme de mise à niveau des entreprises visent, notamment, l'amélioration du positionnement compétitif des entreprises et de leur capacité d'adaptation au contexte économique. Il s'agit aussi de doter les entreprises de moyens leur permettant de résister à la concurrence, aussi bien sur le marché local qu'au niveau des marchés cibles. Le programme prête main-forte aux entreprises pour contribuer à l'effort d'exportation déployé. A la faveur du programme de mise à niveau industrielle, les entreprises peuvent moderniser leurs moyens de production, s'adapter aux nouvelles technologies et développer leurs ressources humaines.
Les investissements matériels pourraient concerner l'acquisition d'équipements, comme le matériel informatique, de contrôle et de laboratoire et de recherche et développement. Les investissements immatériels concernent, quant à eux, les Technologies d'information et de communication, comme les logiciels /ERP, GPAO, CAO-DAO, GMAO... Le programme fournit aux industriels adhérant au programme la possibilité de financer les études préalables aux investissements matériels et la qualification des ressources humaines, ainsi que les études relatives à l'organisation de l'entreprise.
Des dépenses sont également prévues pour le transfert de technologie, l'acquisition de brevets ou de licences, le recrutement de cadres dans les fonctions technologiques, la mise en place de bureaux d'études et méthodes, et autres. L'industriel peut également réaliser un plan de mise à niveau, impliquant le concours de plusieurs intervenants (l'entreprise, le bureau de mise à niveau, les centres techniques, les bureaux d'études, etc.).
A rappeler que le processus de mise à niveau peut être scindé en deux phases, dont la première est déclenchée par la demande d'adhésion de l'entreprise et aboutissant l'approbation de son plan de mise à niveau, Quant à la seconde phase, elle concerne le déblocage des primes de la mise à niveau. Une importance capitale est accordée à la technologie et à la recherche-développement à la faveur d'une prime accordée au titre des investissements dans les activités de recherche-développement (Pird).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.