La Presse Magazine du Dimanche 28 février 2021 consultable sur notre site    Hamma Hammami : « Le mouvement Ennahdha est le seul responsable de la crise que connait le pays »    Tunisie : Le ministère de la Santé autorise la commercialisation du vaccin astrazeneca    Ahlam Belhaj : « La menace d'une année blanche est réelle dans les facultés de médecine »    Saied à Kairouan pour s'informer des préparatifs en cours pour la réalisation du projet de la cité médicale des Aghlabides    Hichem Mechichi garde espoir...    Ghannnouchi appelle partis et forces politiques au dialogue    8% des Tunisiens sont satisfaits du rendement de Ghannouchi, selon Emrhod    Rached Ghannouchi fait passer un message à ses partisans    Les routes fermées suite à la manifestation d'Ennahdha    Des frappes en Syrie tuent 22 miliciens pro-Iran    Groupes criminels, des "bandits" ou Boko Haram ?    Facebook rétablit l'accès aux contenus d'actualité en Australie    Le leader du courtage en assurance et réassurance, Aon Tunisie, change de nom et devient ARS Tunisie    Tunisie Telecom meilleure performance du réseau mobile en 2020    AIL : 1194 contrats de leasing reportés sous l'effet Covid hausse des produits de leasing    Associer à une formation scientifique d'excellence, une ouverture intellectuelle...    Si la justice m'était « comptée »...    Sadok Mzabi acquiert 226 290 actions ARTES    L'Europe s'inquiète, les USA s'estiment «en avance»    Penser l'histoire et la religion    Les trois religions à l'unisson    Covid-19 : Baisse de la pression sur les lits de réanimation et d'oxygène à l'hôpital de La Rabta    Tunisie-Ligue 1 : Classement général avant les matches de la 14ème journée    Un nouveau système informatique intégré pour la douane tunisienne    Lancement digital d'OPPO Reno 5 | Reno5 5G : une première en Tunisie    Vers une légalisation du cannabis au Maroc    Sur 3 961 analyses 666 contaminations détectées hier    Météo : Un temps brumeux et ciel peu nuageux pour ce week end    CA: Réagir ou périr !    Billet: Un univers déconnecté    CS Sfaxien : Moncef Khemakhem réélu à la tête du club    Le FMI met en garde contre le risque d'insoutenabilité de la dette publique à défaut de réformes en Tunisie    Leader du courtage en assurance et réassurance : Aon Tunisie, change de nom et devient ARS Tunisie    Scandale des déchets italiens : Mandat de dépôt à l'encontre de l'avocat de la société importatrice    CONTROLE DES UNITES DE PECHE PAR SATELLITE: Période expérimentale jusqu'au mois de juin prochain    Tunisie-Ligue 1 (J14): les matches de ce samedi    « ADN » de Maïwenn à l'Institut français de Tunisie: Une quête de descendance    « Shayatine » de Amel El Fargi et Wael Merghni: Ecritures croisées, territoire commun    Concours de Miss Tunisie 2021: Le challenge de l'humanitaire    Le Festival de la médina n'aura pas lieu en 2021    Tunisie Telecom réalise la meilleure performance sur l'Internet mobile en 2020    Mort d'avoir bu... trop d'eau?    Habib Ammar préside une rencontre sur le suivi des projets culturels bilatéraux Tunisie-UE    Top 5 des personnes les plus riches au monde    En vidéo: In Style With Rym, la nouvelle émission présentée par Rym Saidi    12 pays aux manoeuvres militaires «African Lion» qui auront lieu en Tunisie en juin prochain    La Tunisie abrite l'exercice militaire multinational "African Lion", en juin 2021    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Prix à la consommation et inflation 2020: Chute évolutive du taux d'inflation
Publié dans La Presse de Tunisie le 24 - 01 - 2021

Statistiques Tunisie avait clôturé l'année 2020 par la publication d'un communiqué de presse portant sur les indicateurs relatifs aux prix à la consommation et à l'inflation. Optant pour une démarche comparative, elle a pris comme repères de base les indicateurs enregistrés en 2015, et ce, afin d'étudier minutieusement l'évolution desdits prix.
En effet, en décembre 2020, les prix à la consommation ont connu une hausse de 0,3%, et ce, en comparaison avec ceux enregistrés en novembre. Cette évolution ne concerne pas les prix des denrées alimentaires et les frais du transport, mais revient, essentiellement, à l'augmentation des prix d'autres produits et services, tout aussi élémentaires. Les prix des habits ont augmenté de 1,5%, ce qui s'explique probablement par l'augmentation de la demande hivernale. Comme nous le savons tous, les articles d'habillement spécial hiver coûtent nettement plus cher que ceux d'été. D'ailleurs, Statistiques Tunisie montre que les prix des vêtements d'hiver tout comme des chaussures ont augmenté de 1,6%.
Produits parapharmaceutiques: +2,1%
Quant aux services de la santé, ils ont connu une évolution positive de 1,2%. Cette hausse est justifiée par une importante évolution de la courbe des prix relatifs aux produits parapharmaceutiques, lesquels constituent en cette période de pandémie, une nécessité absolue pour prévenir la contamination par le Covid-19. Lesdits produits ont vu leurs prix évoluer de 2,1%. Quant aux services ambulatoires, leurs prix ont augmenté de 0,5%.
S'agissant des prix des services de restauration et des frais de séjours hôteliers, ils ont grimpé de 0,4%.
Produits alimentaires: prix
en hausse soutenue
Encore faut-il préciser que la quasi-stabilité des prix des produits alimentaires s'explique, non pas par une stabilité statique des prix, mais plutôt par un certain équilibre entre l'augmentation des prix de certains produits, notamment les œufs (+5,2%) et l'huile d'olive (+2,9%) et la baisse de 1,4% des prix d'autres produits comme les volailles et les légumes. Il est évident que les prix des denrées alimentaires constituent la plus grande préoccupation du consommateur tunisien, lequel peine à arrondir les fins des mois. En examinant les différentes variations, aussi bien mensuelles qu'annuelles, des prix desdits produits, l'on constate aisément que certains produits grimpent progressivement d'un mois à un autre. C'est le cas, à titre indicatif, des poissons, des dérivés de céréales, du sel et des condiments ainsi que des légumes secs dont les prix ont connu de légères augmentations au bout d'un mois, soit respectivement 0,6%, 0,3%, 0,3% et 0,1%. En revanche, leurs prix ont largement augmenté au bout d'un an, enregistrant ainsi des hausses respectives de 4,6%, 6,2%, 4,7% et 7,9%. Même le café en poudre, dont le prix est resté stable entre novembre et décembre 2020, coûte au consommateur plus cher qu'en 2019 avec une hausse annuelle de l'ordre de 5%.
Augmentation de 10,3% des prix des légumes en un an!
A vrai dire, multiples sont les produits dont les prix affichent une régression de la courbe mensuelle tout en maintenant une hausse annuelle soutenue. C'est le cas, par exemple, des légumes frais dont le prix a chuté de 1,4% en un mois tout en augmentant de 10,3% entre 2019 et 2020. En focalisant sur les variations annuelles des prix à la consommation des denrées alimentaires, l'on constate que seule l'huile d'olive a connu une sensible baisse en 2020 avec -0,1%. Les prix des fruits frais demeurent stables avec 0,0% d'augmentation. Sinon, tous les autres produits alimentaires présentent des hausses annuelles soutenues des prix.
Par ailleurs, et pour ce qui est de l'inflation, elle semble suivre une décroissance évolutive depuis 2018. En effet, en cette année-là, le taux d'inflation s'élevait à 7,3% pour atteindre, en 2019, un taux moindre de l'ordre de 6,7% et de seulement 5,6% en 2020, sachant qu'en décembre 2020, le taux d'inflation ne dépassait pas 4,9%. Notons que l'inflation sous-jacente, soit celle n'incluant point les produits alimentaires et ceux de l'énergie, est stabilisée à 5,9% en décembre 2020, alors qu'elle était de 6,3% en septembre 2020.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.