Météo: Prévisions pour samedi 06 mars 2021    Pourquoi les vaccins contre le Covid font flamber les prix du pétrole?    Zied ghanney : Il faut légaliser le cannabis    L'indice des prix de l'immobilier se hisse de 10,9% au terme de 2020    Bilan Covid-19 : 236 mille contaminations en Tunisie depuis le début de la pandémie    Les manifestants pleurent la jeune Kyal Sin et défient la junte    Tunisie Valeurs présente son portefeuille type dans lequel figure une dizaine de valeurs    L'Europe renonce à son projet de résolution contre l'Iran    Le prix du carburant flambe et attise la colère populaire    Eléments pour une histoire sainte    Semaine Boursière : Le marché affiche une tendance résolument haussière    Les prix de l'immobilier ont augmenté de 11% durant le 4e trimestre de 2020 (INS)    Entretien au Caire entre le chef de la diplomatie tunisienne et le directeur général de l'OADA    Tunisie-Imed Boukhris : La position de Kais Saied par rapport au remaniement ministériel était basée sur des données de l'INLUCC    L'Union interparlementaire s'est saisie de la plainte de Abir Moussi    Analyse statistique : La Tunisie est le dernier pays au monde à vacciner sa population...    Coronavirus: Allègement du couvre-feu du 22h à 05h du matin    Une campagne sans logo, le pari osé de l'opérateur Ooredoo Tunisie (Photos)    Loi ESS: le 30 juin, date limite pour publier les textes réglementaires    Tunisie : Une conférence de presse sur les nouvelles mesures sanitaire [Vidéo]    Tunisie-Ligue 2 : Les arbitres de la 6ème journée    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 05 MARS 2021 à 11H00    L'ANSI appelle les chefs d'entreprises à faire preuve de vigilance face aux menaces cybernétiques    Abdellatif Mekki appelle Hichem Mechichi à rendre les vaccins aux Emiratis    Abir Moussi est un danger pour la Tunisie, selon Samia Abbou    CONDOLEANCES : M. Tarak Karoui    Rached Ghannouchi : Il faut protéger Seifeddine Makhlouf    Al Ahly d'Egypte : l'international tunisien Ali Maaloul récupère bien de sa blessure au ischio-jambiers    L'OMS félicite le Maroc pour ses performances dans la campagne de vaccination    Une autoroute Nord-Sud facilitera à la Tunisie l'accès au marché africain    Ce soir au théâtre des jeunes créateurs : «Don Quichotte, céder le passage» de Chedli Arfaoui    Boxe | En marge du tournoi de Bulgarie : Prestation encourageante de Khouloud Halimi    CAN U20 | Match de classement pour la 3e place – Gambie-Tunisie (Ce soir à 21h00) : Sur une note positive !…    Ligue 1 | 15e journée – CAB-ST (1-0) : La victoire du cran !    Commission mixte 5+5 entre l'Utap et le gouvernement : Un accord sur divers domaines d'activités    Personnes malvoyantes | Ecriture braille : Une nouvelle invention voit le jour    La poésie en questions | Le prisme des herméneutes    Vient de paraître | « Les siestes du grand-père, récit d'inceste » de Monia Ben Jémia : La banalité du mal    Appel à projets 2021 du Fonds d'aide à la coproduction cinématographique tuniso-français    Noureddine Taboubi : La démission de Hichem Mechichi est une condition pour le début du dialogue national !    Météo | Pluies orageuses et légère baisse des températures    FC Barcelone : touché au genou, Piqué incertain face au PSG en Ligue des champions    Sortie officielle du film documentaire : Je suis ma propre république    Ocres patines du temps fugace    «Om Layoun» un film documentaire tendre et sans compromis        Tunisie: Daily brief du 4 Mars 2021    Ephéméride : Le 1er mars 1924, Mohamed Daghbaji lança la révolte contre l'occupation française    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Perspectives: Le moment de la mise à niveau des entreprises
Publié dans La Presse de Tunisie le 27 - 01 - 2021

La mise à niveau a été entamée, quelques années plus tôt, à la faveur de la préparation de la zone de libre-échange entre la Tunisie et l'Union européenne. Ce programme était réalisé en parallèle à celui de la modernisation industrielle qui a bénéficié de l'assistance technique et financière de l'Europe. Plusieurs entreprises industrielles ont pu, ainsi, affûter leurs armes pour devenir plus compétitives et ainsi confronter les entreprises européennes quand la zone de libre-échange sera fonctionnelle avec une libéralisation intégrale des échanges commerciaux.
C'était un défi de taille pour les entreprises opérant dans divers secteurs, comme le textile-habillement, cuir et chaussures, agroalimentaire, céramique, verre… Cette ouverture du marché n'a pas été facile pour toutes les entreprises, dont certaines ont subi les conséquences de la concurrence européenne où de grandes entreprises, utilisant des moyens technologiques sophistiqués, ont pu s'imposer, voire monopoliser l'offre. Aujourd'hui, la question de la mise à niveau se pose de nouveau, puisque le ministre de l'Industrie a tenu une réunion, récemment, avec le responsable du bureau de mise à niveau en présence des représentants de la profession.
A noter que la réadaptation de l'entreprise ne se fait pas une seule fois, mais à plusieurs reprises pour améliorer constamment le niveau de la production qualitativement et quantitativement et être à même de résister à la concurrence aussi virulente soit-elle. La mise à niveau ne consiste pas uniquement à renouveler les outils de production, mais aussi à changer les méthodes de travail, en optant pour des procédés de production propres et, surtout, en formant les ressources humaines en révisant leur redéploiement après des sessions de formation et de recyclage pour le personnel en exercice.
La Tunisie dispose déjà de sa stratégie de modernisation industrielle à l'horizon de 2030 et au-delà. Chaque opération de mise à niveau doit être axée sur une thématique pour concentrer tous les efforts sur des actions bien précises à mener au profit de l'entreprise. En cette période difficile, marquée par la crise sanitaire et la diminution des revenus, la thématique pourrait être «l'amélioration de la valeur ajoutée des produits industriels», et ce, dans le but de faciliter l'accès de nos entreprises aux marchés extérieurs et, surtout, d'assurer leur pérennité. D'autres thèmes peuvent être explorés, comme ceux qui intéressent «le partenariat public-privé», «la transition de la production vers les procédés propres», «la coopération entre les entreprises tunisiennes et leurs homologues étrangères», «l'encouragement de la recherche/développement» et «l'amélioration du taux d'encadrement dans nos entreprises». Autant de thèmes qui méritent réflexion et études de la part de nos entreprises adhérentes au programme de mise à niveau.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.