Abir Moussi [EN DIRECT]: "Je dénonce l'acharnement judiciaire orchestré par Ennahdha à mon encontre"    Tunisie: Accident mortel à Bouhajla    Affaire de Rached Khiari -Seifeddine Makhlouf: "Celui qui t'a accusé de financements suspect est un civil, pourquoi donc mêler la justice militaire?"    L'Agence européenne des médicaments maintient sa confiance dans le vaccin Janssen-Cilag    Tunisie: Machrouu Tounes dénonce le matraquage du président Kais Saied    Un citoyen perd une jambe dans l'explosion d'une mine au Mont Chaâmbi    Un blessé dans l'explosion d'une mine à Châambi    Port de La Goulette : 5647 comprimés de stupéfiants "Subitex" cachés dans une valise    Dernière minute- Kasserine : Etat de santé du citoyen blessé dans l'explosion d'une mine    Israël : 73 ans d'existence mais que de nuages sur la fête !    De quelle guerre civile parle-t-on ?    Tunisair programme un second vol de rapatriement des Tunisiens bloqués au Maroc le 25 avril 2021    Les médecins, pharmaciens et dentistes de la santé publique annoncent une grève de trois jours    L'investissement industriel et des services connexes, désorienté    Tunisie-Médenine: Baisse des prix de certains produits alimentaires [Audio]    Décès du président du Tchad Idriss Déby    Contrôle économique : 3779 infractions économiques relevées durant les sept premiers jours de ramadan    Ennahdha fustige « l'autoproclamation de Saïed comme commandant suprême des forces porteuses d'armes »    La Tunisie perd une place dans le classement mondial de la liberté de la presse    Les prix des 3 boissons chaudes (café crème, filtre et thé) sont désormais libéralisés    Covid-19 | Le Kef : 3 décès et 178 nouveaux cas de contamination    Versez la Zakat de l'Aïd Al-Fitr 2021 et vos dons aux villages d'enfants SOS Tunisie    DECES : Fathi KRAIEM    Ligue 2 : Les arbitres de la 2ème journée de play-off    Tunisie: Le point sur l'état d'avancement de la campagne nationale de vaccination    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 20 Avril 2021 à 11H00    Super Ligue : Ligue et Fédération allemandes soutiendront "toute mesure de l'UEFA"    Près de 69% de progression des investissements déclarés dans les industries exportatrices    Jalila Ben Khelil : Si on veut éviter un confinement, il faut respecter les protocoles sanitaires    Tunisie – Médias : La grève des journalistes de la TAP et de Shems FM a fait plier Mechichi    Hausse du PNB d'Attijari Bank de 3,31% au premier trimestre 2021    Ligue 1 : on connait la date du derby de la capitale    Ooredoo lance une édition limitée de 4G Boxes aux couleurs de PSG    Commentaire | N'aggravez pas encore la crise    Premier League : Mourinho limogé par Tottenham    ARP : refus de toute proposition de cession de la BFT    Exposition collective «L'espace du dedans, livres d'artistes» à la galerie A. Gorgi : Un médium d'art total    Espace | Vol d'un hélicoptère sur Mars    Mood Talent organise sa 36e édition à Dar El Marsa du 23 au 25 avril    Ons Jabeur 25e au classement WTA après sa qualification en finale du tournoi Charleston    Tunisie: kais Saied présente ses condoléances à son homologue égyptien    "Covid'Art Espoir" s'engage pour CoviDar    Dans sa lettre de l'autre rive à Hannah Arendt : Le J'accuse de Sophie Bessis    Tunisie : Le mois du patrimoine en ligne du 18 avril au 18 mai    Les indiscrétions d'Elyssa    «Le Cadeau» de Farah Nabulsi: Court simple et très émouvant    Par Henda Haouala – La série TV « Ken ya Makenech » : délicieuse, grave et soignée    Tunisie: Vers l'inscription de deux sites Tunisiens dans le patrimoine mondial de l'Unesco    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le marquage CE pour la libre circulation des produits
Accès des entreprises au marché européen
Publié dans La Presse de Tunisie le 14 - 04 - 2011

• Dans le but d'aider les entreprises tunisiennes à se conformer aux règlements techniques européens, l'Innorpi propose des services d'assistance, d'accompagnement et de formation en marquage CE
Les entreprises, dans leur ensemble, ont adhéré au programme de mise à niveau industrielle pour effectuer, au moins une fois, une révision totale de leurs systèmes de production et leurs méthodes de gestion ainsi que la réadaptation et le redéploiement de leurs effectifs. Les programmes de coaching, de qualité et de modernisation industrielle ont également permis à nombre d'entreprises d'améliorer qualitativement et quantitativement leur production en se conformant aux standards et aux normes internationales et notamment européennes en vigueur. Ces programmes ont été financés en partie par l'Union européenne dans le cadre de l'accord d'association entre la Tunisie et ce groupement pour permettre aux entreprises d'être plus compétitives et être prêtes à affronter la concurrence dans la zone de libre-échange.
La certification ISO, par exemple, permet aux entreprises de produire en respectant certaines règles, ce qui donne plus de chance au produit d'être écoulé sur les marchés extérieurs. Le marquage CE ne doit en aucun cas être négligé par les chefs d'entreprise qui souhaitaient exporter (ou continuer à le faire) vers l'Europe qui est très exigeante au niveau de la qualité du produit. En effet, un tel marquage permet un accès libre au marché européen. D'où la nécessité de penser à l'apposer sur les différents produits que l'intéressé souhaite commercialiser sur ce marché qui compte un grand nombre de consommateurs de différents besoins et de différentes nationalités et cultures. Des potentialités d'achat énormes donc en perspective.
Concurrencer le produit européen sur son propre terrain
En cas de non-conformité aux règlements techniques en vigueur, la marchandise peut tout simplement faire l'objet d'un blocage et d'un retour à l'expéditeur, ce qui constitue une perte de temps et d'argent dans la mesure où les frais de fabrication dépensés ne peuvent pas toujours être récupérés. Pourtant, le marquage n'exige pas beaucoup d'investissements ou une mise en question totale du système productif. Une simple organisation et une meilleure réponse aux exigences techniques sont suffisantes pour se positionner sur ce marché ouvert aux produits venant de plusieurs pays africains, américains et asiatiques. Le produit tunisien est appelé parfois à concurrencer le produit européen sur son propre terrain. Avec la concurrence et la mondialisation, tous les produits sont placés sur un pied d'égalité (du moins théoriquement et selon les protocoles de Bruxelles) et seuls priment la qualité et le respect des règlements techniques spécifiés dans le marquage CE qui est loin d'être un luxe ou une formalité de plus.
Il est même possible de tester les produits tunisiens par rapport aux normes européennes pour vérifier qu'ils sont commercialisables sur le marché européen. C'est dans le souci d'exporter le maximum de produits tunisiens vers l'Europe, tout en préservant le positionnement des entreprises exportatrices sur ce marché, que l'Institut national de normalisation de propriété industrielle (Innorpi) invite tous les chefs d'entreprise concernés à apposer le marquage CE qui figure sur tous les produits entrant dans cet espace.
En effet, dans le cadre de la mise en œuvre de l'accord d'association entre la Tunisie et l'Union européenne et dans le but d'aider les entreprises tunisiennes à se conformer aux règlements techniques européens, l'Innorpi propose des services d'assistance, d'accompagnement et de formation en marquage CE. Celui-ci est considéré à juste titre comme " un indicateur clé" de la conformité d'un produit avec la législation de l'UE, permettant ainsi la libre circulation des produits au sein du marché européen. En quelques jours, l'entreprise peut augmenter ses ventes et améliorer son chiffre d'affaires à l'export. Mais le marquage n'est pas une solution miracle pour pénétrer dans le marché. L'entreprise en question doit auparavant satisfaire certaines conditions comme celles relatives à la qualité du produit (certifications), au soin des emballages, au respect des délais…Ce sont des préalables et des règles de base à prendre en considération avant d'entamer toute opération d'exportation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.