Tribune | Ecouter la rue, réformer sans bipolarisation ni consensus artificiel    Pôle judiciaire économique et financier: Ouverture d'une enquête judiciaire contre Ennahdha et Qalb Tounes    Mohamed Ali Ragoubi, porte-parole de la Fédération Nationale des Urbanistes Tunisiens, à La Presse : «Créer un ministère de la Ville pour s'attaquer à l'anarchie dans l'espace urbain»    Houssine Dimassi, économiste et ancien ministre : « Le Président a la légitimité de négocier avec les partenaires internationaux »    L'Organisation tunisienne pour informer le consommateur apporte son soutien absolu à Kaïs Saïed    Le FMI craint l'impact de la "fracture vaccinale" sur la reprise économique dans les pays émergents    Amical : Le PSG arrache le nul contre Séville    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 28 Juillet 2021 à 11H00    Covid-19 : Chiffres totaux de vaccination    Noureddine Bhiri : Les célébrations du 25 juillet nous rappellent le soir du 13 janvier 2011    Naoufel Saïed fustige l'appel au soutien des puissances étrangères    Biat : Hausse du PNB de plus de 6%    Impôts : Les sociétés pourraient déposer leurs déclarations au plus tard, le 30 juillet    Quel avenir pour Ennahdha ?    Daily brief du 28 juillet 2021: Kaïs Saïed met fin aux fonctions de hauts cadres de la présidence du gouvernement    Tribune | Le peuple veut vous dire merci, Monsieur le Président    Ligue des champions : l'Espérance de Tunis sanctionnée de quatre matchs à huis clos    Officiel: Varane rejoint Manchester United    Tunisie – Ennahdha s'accroche et fait des concessions    La municipalité de Tunis nie l'intervention de l'armée    JO Tokyo 2020 | Volley : la Tunisie battue par les Etats-Unis    JO Tokyo 2020 | Judo : Nihel Landolsi éliminée en 1/16e des moins de 57kg    Tunisie: Le ministère de la Défense met en garde contre l'usurpation de son identité    Tunisie-Tunisair: Avis aux passagers à destination de la Belgique    Tunisie-Naoufel Saied rassure: Il ne s'agit pas d'un coup d'Etat    Bilan covid-19 : le bilan quotidien passe soudainement de 178 à 59 décès    Météo : La vague de chaleur se poursuit    Bilan Covid-19 : 3960 nouveaux cas et 59 décès    Jendouba [PHOTOS] : Plusieurs maisons décimées par des incendies à Ghardimaou    Le champion olympique Tunisien Ahmed Ayoub Hafnaoui ne disputera pas la finale du 800 m NL    Les patrons soutiennent Kaïs Saïed    Tunisie – Coronavirus: Examen des moyens permettant d'accélérer la vaccination    Hédi Dhoukar: L'invitation à réfléchir de Hichem Djaït    Dernière minute : La Maison Blanche « préoccupée » par l'évolution de la situation en Tunisie et appelle au calme    Festival Hammamet 2021 : La pièce "Mémoire" de Slim Sanhaji et Sabah Bouzouita bientôt en ligne    Le Baryton tunisien Haythem Hadhiri en concert dans la ville italienne de Bologne, les 26 et 27 juillet    208 migrants clandestins secourus au cours des dernières 48 heures    Sommet de la francophonie 2021 : Appel à candidatures pour la "Scène jeunes talents de la francophonie"    Mono-drame "Pour les hommes uniquement" de Najwa Miled prévu au FIH 2021    17 migrants retrouvés morts à bord d'un bateau en route vers les côtes italiennes    150 migrants irréguliers secourus au large de Zarzis    "Under The Fig Trees" d'Erige Sehiri parmi six films sélectionnés à Final Cut in Venice 2021    Aux origines de la Nahda: L'Expédition d'Egypte (1798-1801)    Décès de l'acteur Kamel Eddine Ghanmi    Le film "Bonne mère" de Hafsia Herzi remporte le Prix d'ensemble de la sélection "Un certain Regard"    A l'occasion de la Journée Nelson Mandela, la Tunisie appelle à la solidarité internationale    Crimes racistes aux Etats-Unis | La fondation russe contre l'injustice monte au créneau    L'ancien Premier ministre libyen Fayez al-Sarraj change de nationalité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



En marge de l'amère défaite de la Tunisie face à l'Algérie (0-2): Kebaïer en mauvais stagiaire !
Publié dans La Presse de Tunisie le 13 - 06 - 2021

Quand on joue avec la peur de perdre, on finit toujours par perdre. C'est ce que Mondher Kebaïer aura appris à son insu après le match amical contre l'Algérie. Du coup, ce fut Kebaïer qui a perdu devant l'Algérie et non pas le onze national.
Les matches amicaux servent toujours à quelque chose. Et ce ne sont pas forcément les équipes et les joueurs qui en tirent profit car, parfois, ce sont les entraîneurs qui en apprennent à leurs dépens.
C'est bien le cas de Mondher Kebaïer, l'entraîneur national, qui vient de recevoir une leçon footballistique qu'il ne risque pas d'oublier de sitôt, suite à la défaite de la Tunisie avant-hier à Radès face à l'Algérie, dans le cadre de son deuxième match amical (0-2).
Pourtant, tous les spécialistes avertis n'ont pas manqué d'attirer l'attention de Mondher Kebaïer sur certaines choses dans le but de ne pas exposer la sélection à la défaite.
Malheureusement, Kebaïer est du genre de ceux qui n'en font qu'à leur tête, en faisant fi des avis constructifs émanant des connaisseurs, comme pour confirmer le proverbe qui dit qu'il n'y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre.
Que de bourdes !
Il a fallu toute une mi-temps pour que le coach national se rende à l'évidence que ni la formation rentrante ni le système de jeu adopté devant les champions d'Afrique n'étaient les bons. C'est que les protégés de Djamel Belmadi sont parvenus à réaliser tous leurs desseins pour lesquels ils sont venus à Tunis au cours de la première mi-temps. Deux jolis buts qui furent l'œuvre de Baghdad Bounedjah (19') et Riadh Mahrez sur coup franc (28'), ainsi qu'une domination qui flirtait parfois avec la «correction».
C'est ainsi que le sort de ce match-test a été scellé de la manière la plus limpide. Après cela, toutes les tentatives de Kebaïer pour se ressaisir s'étaient avérées vaines, car opérées tardivement quand les dés étaient déjà jetés.
Et si on essayait d'énumérer les erreurs de Mondher Kebaïer, on risquerait toujours d'en oublier quelques-unes.
Contentons-nous d'en citer les plus flagrantes.
Il y a, d'abord, la peur bleue et l'esprit défaitiste qui ont dicté à Kebaïer d'opter pour une formation à vocation purement défensive ! Pourtant, dans notre édition du jour du match, nous avons insisté sur la nécessité de jouer d'égal à égal avec l'Algérie et de ne pas être trop intimidé par la richesse de son effectif. Mais au contraire, Kebaïer avait tellement peur d'exposer son équipe à la «raclée» qu'il était à deux doigts de la recevoir. Drager, Haddadi, Bronn, Skhiri, Meriah, Ben Romdhane, Aïdouni, soit cinq défenseurs et deux pivots, en plus du gardien de but. Pourquoi autant de joueurs à vocation défensive ?
La seule explication à ce choix biscornu n'est autre que le manque de caractère de Kebaïer et une incompréhensible absence de confiance aux respectables moyens de nos attaquants. Du coup, Khazri et Sliti étaient complètement esseulés et incapables d'inquiéter la bonne défense algérienne.
On aurait pu assister à un beau duel si seulement le timonier national avait mis en application l'adage qui dit qu'il n'y a pas de meilleure défense que l'attaque, en alignant d'emblée la formation qui a joué en seconde mi-temps. En témoigne d'ailleurs le visage très honorable de la Tunisie en seconde période avec l'incorporation, tour à tour, de Maâloul, Refiaâ, Khaoui, Jaziri et Mejbri.
Toutefois, cette cuisante défaite aura certainement servi de leçon à Mondher Kebaïer qui n'a pas su faire bon usage de la pléiade de bons joueurs dont il dispose. Mais le temps est-il encore à l'apprentissage à l'approche des choses sérieuses ? Aucunement, bien sûr.
L'Algérie a réussi à réaliser un significatif objectif à l'insu de Kebaïer : trente-septième match sans défaite, égalisant ainsi le record détenu par la Côte d'Ivoire. Et pour la Tunisie, il ne reste plus que le rachat devant le Mali qui a été battu difficilement par l'Algérie il y a une semaine (1-0). Seuls l'esprit conquérant et une victoire éclatante pourraient peut-être retaper l'image ternie de Mondher Kebaïer aux yeux des supporters du onze national, dont la patience n'est guère chose acquise.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.