Imed Ben Halima [VIDEO] : les charges à l'encontre de ces derniers ne relèvent pas de la compétence de la justice militaire"    JO Tokyo 2020 | Lutte gréco-romaine (77kg) : Amjed Maafi battu au repêchage par l'azerbaidjanais Huseynov    Riadh Jrad [VIDEO] : « Ghannouchi n'est qu'un mouchard pour la presse internationale »    Dernière Minute – Coronavirus : 159 décès et 1243 nouvelles contaminations, Bilan du 1er août    Erdogan à Saïed : Il est important de poursuivre les travaux de l'ARP en Tunisie    Tunisie – Pourquoi la justice militaire a-t-elle ordonné la cessation des poursuites à l'encontre des députés    Qui est Nizar Ben Neji chargé de la gestion du ministère des Technologies de la Communication ?    Qui est Sihem Boughdiri Nemsia, nouvelle ministre de l'Economie, des Finances et de l'Investissement    Tunisie – Erdogan se permet de s'ingérer ouvertement dans les affaires internes tunisiennes    La justice militaire suspend les mandats de recherche à l'encontre de Me Zagrouba et de quatre députés al Karama    Kais Saied limoge Ali Kooli et Mohamed Fadhel Kraiem    La Bourse de Tunis entame la semaine sur une note quasi-stable    Association NOUR : Gouvernement de salut national et réformes politiques    Report des festivals internationaux de Carthage et de Hammamet    "L'Homme qui a vendu sa peau" de Kaouther Ben Hania en première au festival EIFF 2021    Mauvaise nouvelle – Tunisie – Moody's : Rapport publié contre-courant    Tunisie – Covid-19 : La vaccination en milieu professionnel pour les plus de 40 ans démarre le 4 août    La Tunisie réceptionne un don chinois de 400 mille doses de vaccin Sinovac    Tunisie: 8 août journée portes ouvertes de vaccination    Festival Hammamet 2021 : Spectacle "Rboukh" du musicien Hatem Lajmi attendu en ligne    Un musée virtuel du patrimoine tunisien voit le jour    Cinq directeurs et deux ingénieurs de TUNISAIR interdits de voyage    La récolte céréalière à Siliana s'élève à 815 mille quintaux    Tunisie-Rentrée scolaire: La vaccination du corps éducatif au cœur d'une réunion ministérielle    [TRIBUNE] Lettre ouverte d'artistes et intellectuels tunisiens pour défendre la République    Grand-Tunis : 300 DT par mois, le budget mensuel du ménage tunisien destiné au transport    Noureddine Taboubi reçoit les dirigeants d'Attayar    Jeux Olympiques : Quand verra-t-on Oussama Mellouli ?    Dette extérieure tunisienne : Tous les risques sont là !    En réponse à l'appel de Kais Saied: La Fédération nationale du cuir et de la chaussure appelle les professionnels du secteur à baisser leurs prix    Jeux Olympiques : 3 lutteurs tunisiens éliminés ce lundi    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 02 Août 2021 à 11H00    JO Tokyo: 2 athlètes italien et qatari se partagent la médaille d'or, une première historique (vidéo)    Achaâb Yourid appelle au limogeage de Nadia Akecha    Tunisie – Météo: Baisse relative des températures, cette semaine    On nous écrit | Chut on tourne !    Le statut de l'artiste : Encore au cœur du débat    Mourad Daoud - Tunisie: Coup de force, coup d'après?    JO Tokyo 2020 : Les kayakeurs Tunisiens échouent lors de la première journée des qualifications    JSK : Reprise en douceur    Médenine : Deux tentatives d'immigration illégale déjouées    Tunisie – VIDEO : Saïed : Ils sont en train de comploter et d'exploiter la misère des gens en les encourageant à la migration clandestine    Jake Sullivan : Les Etats-Unis sont prêts à redoubler d'efforts pour aider les Tunisiens    Dream City, Rendez-vous en 2022    Pour cause de Covid-19, l'édition 2021 de Dream City reportée à 2022    [TRIBUNE] : Pour un état-major de l'économie    208 migrants clandestins secourus au cours des dernières 48 heures    17 migrants retrouvés morts à bord d'un bateau en route vers les côtes italiennes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Quand l'Ugtt se rebiffe
Publié dans La Presse de Tunisie le 18 - 06 - 2021

FINALEMENT, les syndicalistes ont décidé, à travers leur commission administrative nationale réunie, mercredi 16 juin, d'activer leur plan B, c'est-à-dire organiser le Dialogue national version 2021 sans que le Président, Kaïs Saïed, n'y préside les travaux ou n'y participe même de n'importe quelle manière.
Hier, les membres de la commission administrative nationale ont pris la décision de rompre définitivement le dialogue, les concertations et les pourparlers avec le Chef de l'Etat en vue de mettre au point les conditions matérielles relatives à la tenue du Dialogue national, de définir les objectifs qu'il est censé atteindre et de choisir les partis politiques, les organisations et associations de la société civile ainsi que les personnalités dites «nationales» qui devraient y prendre part.
Pour être plus clair, on peut affirmer que l'Ugtt a, enfin, désespéré du Président Kaïs Saïed, de la nouvelle approche qu'il cherche à imprimer au prochain Dialogue national dont il exige que les conclusions soient différentes des dialogues nationaux précédents (le Dialogue national de 2013 sous la conduite du Quartet et les deux éditions du Dialogue tenues au Palais de Carthage baptisées Carthage I et Carthage II), et les syndicalistes de passer à l'acte en concrétisant leur promesse-menace de tenir le dialogue tant attendu même en l'absence du Chef de l'Etat ou du boycott par les services présidentiels de cette nouvelle rencontre dont les Tunisiens ne donnent pas l'impression d'attendre monts et merveilles, comme ce fut le cas en 2013 quand Nida Tounès, qui venait à peine de naître, Ennahdha, les partis de la gauche et certaines personnalités nationales avec «la compromission» de Mustapha Ben Jaâfar, président de la Constituante à l'époque, sont parvenus à déloger Ali Laârayedh de La Kasbah et à y introniser Mehdi Jomaâ en le chargeant de veiller à la préparation des législatives et de la présidentielle d'octobre 2014 sans que lui-même et ses ministres n'aient le droit d'y participer.
Et la question qui reste posée et dont on attend la réponse de la part des protagonistes de la scène politique nationale actuelle est la suivante : l'Ugtt et Noureddine Taboubi ont-ils réuni les conditions objectives pour que le Dialogue national puisse se tenir. Autrement dit, sont-ils armés des garanties nécessaires pour que les acteurs principaux du paysage politique national les suivent, consentent à tenir ce même dialogue et s'engagent à accepter et à appliquer les conclusions qui en résulteront ?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.