RECYCLE, Salon Art et Objet: Le salon des objets crées à partir des produits récupérés    Yamina Zoghlami : La présidence doit fournir la liste des élus qui ont monnayé leurs services    Salaheddine Jourchi- Kais Saied a déjà commencé à mettre en exécution son plan [Audio]    Les fabricants d'aliments de bétail appelés à renoncer à leurs marges bénéficiaires    Municipalité de Raoued : Le chef de l'Etat doit prendre ses responsabilités face aux profiteurs qui usurpent la révolution    Le Kram: Le plafond d'une salle de classe s'écroule alors que des élèves sont à l'intérieur [vidéo]    Mohamed Goumani : Kaïs Saïed continue de diviser les Tunisiens et d'élargir le cercle de ses adversaires    Que comprendre du discours de Kaïs Saïed ?    Le photographe tunisien Habib Hmima n'est plus    AMI Assurances se donne les moyens de ses ambitions et annonce l'augmentation de son capital social    La Commission européenne veut imposer le chargeur universel pour smartphone d'ici 2024    Salon Web Summit 2021: Les startups tunisiennes appelées à participer    Change devises en dinar tunisien : Cours du 21 septembre 2021    Football : Programme TV de ce Mardi 21 Septembre 2021    La Ligue des Etats arabes tient sa réunion consultative à New York    Iyadh Elloumi: Kais Saied est un danger pour le pays    Une manifestation en soutien à la journaliste Arwa Baraket    Tunisie – Coronavirus: une 3ème dose pour les personnes déjà vaccinées par un vaccin non reconnu dans certains pays    Spectacle "Voyage avec la Lumière" à la Cité des Sciences de Tunis    Bad Buzz: Un centre commercial offre jusqu'à 80% de remise, pour les Lybiens    26 septembre : sixième journée portes ouvertes pour la vaccination    Couacs lors du discours de Sidi Bouzid : La présidence n'avait pas prévenu les équipes de la Télévision nationale    Ligue des champions (2e tour préliminaire) : Le programme    Abu al-Bara al-Tounsi tué dans un raid à Idleb    Discours de Kais Saied- Nabil Hajji souligne les failles de communication    Ennakl Automobiles : Le groupe réalise un bénéfice semestriel de plus de 18 MD    Natation : La FTN retire sa plainte contre Oussama Mallouli    Bientôt un gouvernement et des dispositions transitoires, promet Saïed depuis Sidi Bouzid    Prévisions météo pour ce lundi    Le Club Africain annonce une liste de 11 joueurs prêtés pour la nouvelle saison    Le ministre des Affaires culturelles reçoit Noureddine et Nejia Ouerghi    Crise des sous-marins: Quelques leçons pour les Arabes    Match FC Barcelona vs Grenade : chaines qui diffusent le match du 20 septembre de la Liga    JCC 2021 : Liste des films tunisiens sélectionnés pour les compétitions officielles    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 20 Septembre 2021 à 11H00    "Streams" de Mehdi Hmili en compétition officielle du FIFF de Namur et de La Mostra de Valencia en Espagne    UE Med : Il est nécessaire de préserver la démocratie et l'Etat de droit en Tunisie    Ons Jabeur 17ème mondiale    30 auteurs au Congrès des écrivains de langue française à Tunis    25 ème anniversaire des Prix Littéraires COMAR D'OR : Les romans primés en langue française    Arrestation des deux derniers prisonniers palestiniens évadés récemment    Tunisie – Une vague sans précédant de migration qui ne manque pas de rappeler les « menaces » de Ghannouchi    Monde-Daily brief du 17 septembre 2021: L'Italie rend obligatoire le pass sanitaire pour tous les travailleurs    Evasions Sonores: Performances artistiques live par Oussama Menchaoui et Dawan    Appel à films pour présenter la candidature de la Tunisie à l'"Oscar du meilleur film international"    Pêcheurs tunisiens interpellés par les garde-côtes libyens : Le ministère de la Défense rappelle la réglementation    Comment comprendre les prochaines élections en Allemagne et quel impact sur la Tunisie du départ d'Angela Merkel    Cinq enseignements à tirer de l'abominable gestion américaine de la tragédie afghane    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Jusqu'où peut aller Saïed ?
Publié dans La Presse de Tunisie le 31 - 07 - 2021

L 'histoire ne dit pas encore si les objectifs tracés à travers les décisions et les mesures présidentielles sont susceptibles d'être atteints, si la Tunisie est vraiment lancée sur la bonne voie, s'il y a lieu de penser à une troisième République, ou encore si les nouvelles orientations et dispositions politiques mettront fi n à une décennie de disette.
Cela ne nous empêche pas cependant de relever que les parties qui avaient commis l'erreur de sous-estimer Saïed devaient aujourd'hui avoir quelque chose en travers de la gorge. Contrairement à ce qu'elles croyaient, ou encore à l'idée de ce qu'elles se faisaient de l'homme, le locataire de Carthage a prouvé qu'il sait vivre avec des convictions qu'il a réussi à faire partager avec les Tunisiens. Mais aussi de renverser l'ordre établi, à la vitesse d'un président décidé à rendre les choses à leur juste place et à aller au-delà de ce qu'on pourrait attendre. Ce n'est d'ailleurs pas par hasard s'il a été élu à la magistrature suprême.
Ce n'est pas par hasard aussi s'il se montre capable de se faire entourer d'une assise populaire, à la fois légitime et justifi ée. Ce n'est pas par hasard enfi n s'il sait se rendre utile aux moments opportuns. Le statut, les certitudes impriment une personnalité, un mode de comportement, une ligne de conduite. On peut toujours discuter du mérite et de l'impact des hommes publics. Mais, il y a des données qui ne souffrent pas la contestation. Elles sont liées à ceux que certaines parties ont pris l'habitude de considérer, à tort, comme des hommes de l'ombre. Un qualifi catif assez déraisonnable. Non, Saïed ne vit pas dans l'ombre. Il ne manque pas de prérogatives, contrairement au désir de certains de l'isoler pour continuer à accaparer le pouvoir. Pour lui, tout a un sens, une raison, un début, une fi n. On sait aujourd'hui ce qui fait la force du Président de la République. Mais on sait encore davantage sa grande détermination à immuniser le pays des dérives politiques, sociales et économiques. De là où il se trouve, il se revendique à la manière d'un homme d'Etat décidé plus que jamais à changer le cours des événements. Cela témoigne d'une personnalité affi rmée et d'un caractère bien trempé.
En s'inscrivant dans une alternative de rigueur, de rationalité et de constance, il entre chaque fois un peu plus dans l'histoire, un peu plus dans les hauts faits. Les véritables besoins et impératifs auxquels fait face le pays ne sont pas ignorés par le Président de la République, du moins d'après ce qu'on a pu constater sous l'effet de mesures, de décisions et d'orientations qui ont engendré un écho favorable chez les Tunisiens. Ce qui retient l'attention, mais surtout ce qui impose chez l'homme et l'action, c'est cette détermination à ne rien céder quand il s'agit de l'intérêt public.
On devrait comprendre par là que quelles que soient les contraintes, la Tunisie aura toujours le droit de rompre avec le passé, d'aspirer à un avenir meilleur. Un avenir qui ne soit pas inspiré de manquements, de restrictions et de dérapages. II y a aujourd'hui tant de promesses dans un environnement recomposé.
L'on ne cesse de croire que c'est souvent dans les contextes les plus favorables que surgissent les grands hommes. Mais c'est dans les moments diffi ciles qu'ils s'épanouissent et se donnent encore davantage. C'est ce que la vie politique nous enseigne de façon générale. Et c'est à Saïed d'écrire aujourd'hui l'histoire de la Tunisie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.