Grève des magistrats : le ministère insiste pour la retenue sur salaires    Le front de Salut national dénonce " l'enlèvement " de l'ancien Chef du gouvernement Hammadi Jebali    Ligue 1 Pro : programme TV des matches de la J10 ?    Réunion de la commission administrative nationale de l'UGTT    CSS: A trois points du bonheur    USBG: Pas de surprise en vue    Mes odyssées en Méditerranée: Signature d'un accord bilatéral d'échange et d'Erasmus+, entre les Universités de Malte et de La Manouba    Rencontre avec le compositeur Karim Thlibi: Quand la musique s'affranchit de la parole    Sixième édition du Tunisia Digital Summit (TDS): La transformation digitale, une clé pour sortir de la crise actuelle    Réunion du comité administratif-Sami Tahri: Plusieurs dossiers seront sur la table de l'UGTT [Vidéo en direct]    REMERCIEMENTS ET FARK: Hasna (Mohsna) MEZIANE    MEMOIRE: Hadj Abdelkrim BENSAAD    Wimbledon – Ons Jabeur :"La bonne chose est que je reste positive"    La part de la femme...    Kairouan: Chômage, l'éternel problème des jeunes    Pourquoi: Où sont les services d'hygiène ?    Smartphones, tablettes: Une addiction qui fait mal    Aujourd'hui, temps très chaud et la vigilance est de mise!    EXPRESS    Hammam-Lif: Le Casino renaîtra de ses cendres    Mongi Bennani, ancien handballeur du SN et entraîneur : «Personne ne m'a fait de cadeaux !»    Malgré sa rhétorique belliciste, la BCE ne peut pas suivre la Fed    Samir Dilou : La police a refusé de remettre à Hamadi Jebali ses médicaments    Agronomie :le langage révélateur des chiffres    Hamadi Jebali admis en urgence au service de réanimation de l'hôpital Habib Thameur    Production de électricité ,une "première "en Tunisie    Djerba sans sachets plastiques à usage unique depuis le 1er août 2022 : Est-ce la fin du cauchemar?    Balti et ses amis se produisent à l'avenue Habib Bourguiba à l'initiative de Orange Tunisie    Sfax: Une réunion tendue du conseil municipal [Vidéo]    Covid-19 : un décès à Bizerte    Ligue 1 Pro : Officiel. Le CSS jouera la coupe de la CAF    Attaque à Oslo : notre journaliste raconte    Semaine boursière : Le Tunindex en hausse en dépit d'un volume transactionnel modeste    «Possibles», revue trimestrielle de littérature : «Le train m'emporte vers toi, mais déjà tu n'es plus là...» !    Météo de ce samedi    France : La grève générale frappe là où ça fait mal    Monde-Daily brief du 24 juin 2022: L'UE valide la candidature de l'Ukraine, les forces de Kiev ont reçu l'ordre de se retirer de Severodonetsk    Gaz russe : l'Allemagne aura froid cet hiver plus d'autres catastrophes alerte le gouvernement    Festival Hammamet 2022: L'affiche rend hommage à Maurice Béjart    Tunisie-Ligue 1 (Play-Off): programme Tv de la dernière journée    Ons Jabeur rassure son public    Décès de l'artiste peintre Meherzia Ghadhab    Près de 150 migrants secourus au large de la Tunisie    Fondation Arts & Culture by UIB mécène la 35ème édition du Festival international de Musique Symphonique d'El Jem    Le Maroc va envoyer des travailleurs en Israël    FMI : ''La Tunisie doit remédier de toute urgence aux déséquilibres de ses finances publiques''    African Lion 2022 - La Défense nationale dément la participation d'Israël    Vive indignation à la suite de l'interdiction du film « Lightyear »    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



INSECTES NUISIBLES: La Tunisie œuvre pour lutter contre un insecte tueur de cactus
Publié dans La Presse de Tunisie le 02 - 09 - 2021

Deux espèces de cochenilles s'attaquent aux cactus et plantes : les cochenilles farineuses et les cochenilles à bouclier. Ce ravageur est présent actuellement dans quelques régions du monde : les Etats-Unis, le Mexique, l'Australie, Sri Lanka, l'Inde, l'Afrique du Sud, les Territoires palestiniens, le Maroc depuis 2014, Chypre depuis 2016 et récemment l'Algérie en juillet 2021 et probablement, il attaquera la Tunisie...
Dans ce contexte, Mohamed Lahbib Ben Jemâa, professeur de l'Enseignement supérieur agricole et directeur général de la Santé végétale et du contrôle des intrants agricoles, a révélé que les cochenilles sont des insectes hémiptères, très proches des pucerons, des cigales et des cicadelles. Elles sont de véritables ravageurs des plantes et des jardins et provoquent des dégâts importants sur un grand nombre de cultures, principalement les agrumes, figuiers, hibiscus, hortensias, laurier-roses, mûriers, oliviers, orchidées, palmiers, pittosporum, etc. et les végétaux d'intérieur ou d'extérieur dont les cactus et les plantes grasses. Les cochenilles sont toutes des parasites des végétaux, à fort dimorphisme sexuel.
Le mâle adulte est un insecte ailé ne possédant qu'une paire d'ailes antérieures. Ses ailes postérieures sont réduites à des structures nommées hamulohaltères, des antennes et des pattes développées. La femelle ressemble à une larve en forme d'écaille, de galle ou couverte de cire. Il existe plus de 7000 espèces de cochenilles, certaines d'entre elles sont même utilisées pour produire des colorants dans l'alimentaire, le textile et la cosmétique (le « carmin cochenille »).
Changement climatique
Deux espèces de cochenilles s'attaquent aux cactus et plantes : les cochenilles farineuses et les cochenilles à bouclier. M. Ben Jemâa a mentionné aussi que plusieurs facteurs peuvent rendre vulnérables les cactus et les exposent à des infections : les causes les plus fréquentes sont le changement soudain de climat ou les erreurs d'entretien. Les attaques d'insectes ou de parasites peuvent également entraîner des maladies cryptogamiques. Si la maladie d'un cactus peut parfois se déclarer très rapidement, elle peut cependant mettre plusieurs semaines à se manifester, ce qui est problématique pour comprendre l'origine du mal.
Les cochenilles font partie des causes fréquentes des maladies chez les cactus : elles sont coriaces, se multiplient en un temps record et peuvent donc être destructrices sur ces plantes pourtant considérées comme résistantes. En effet, les cochenilles se nourrissent de la sève des plantes, les asséchant et les décolorant.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.