Comment Saied encaissera les mises en garde et conseils de son premier soutien?    Coronavirus :Fin des mesures sanitaires en Grande-Bretagne    Noureddine Sammoud n'est plus, un esthète des mots nous quitte    Tunisie : ''Streams'' de Mehdi Hemili, le film qui brise tous les tabous    L'ordinateur portable HUAWEI MateBook 14 disponible en Tunisie : 5 raisons pour l'acquérir    CONDOLEANCES    L'histoire de détermination de la nouvelle conseillère de Kais Saied    Tunisie – Coronavirus: 12 décès et plus de 12 mille contaminations en 24H    Mort d'un manifestant violenté le 14 janvier 2022    MEMOIRE : Chedly BEN CHOUIKHA    2021, Une année de distinctions pour AMEN BANK    QNB – Résultats Financiers Q4 2021    Foot-Europe: le programme du jour    Démarrage du programme "Jeunes réalisateurs, cinéma, écriture environnement" dans le cadre du projet "Scénarios Verts"    BILLET | Impact potentiel    Suspension des cours : Le bras de fer entre les syndicats et la tutelle se poursuit    Tunisie :Première infection enregistrée par le Flurona    Tunisie : Grève des agents municipaux    Gafsa: La grève est réussie à 100%, selon le secrétaire général du syndicat de la Poste [Vidéo]    Bizerte: Fermeture de 41 établissements éducatifs    Accusé dans l'affaire des assassinats des deux martyrs Belaïd et Brahmi, Mustapha Khedher libéré : Le mystère persiste    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 19 Janvier 2022 à 11H00    CAN 2021 | Groupe D – 3e Journée : Destin en main pour l'Egypte    Les assignés à résidence de la semaine dernière ont été libérés par la justice    Le message d'un membre du comité scientifique aux parents d'élèves    Le ministre tunisien des Affaires foncières s'entretient avec la représentante de l'ONU-Habitat au Maghreb    CAN 2021 : Le programme détaillé des 8e de finale    Les conséquences de la hausse des prix de pétrole sur la Tunisie    La Tunisie exporte des oranges maltaises vers Marseille    Tunisie-Gambie : Un arbitre mexicain au sifflet    Indécent !    AS Rejiche : Jassem Hamdouni de retour    Partenariat public-privé : Près de 230 concessions accordées entre 2017 et 2021    Plus de 1 milliard de mètres cubes d'eau dans les barrages tunisiens    Officiel: Saied émet un nouveau décret    Météo: Températures en légère hausse    OPINION: Le jeune cinéma tunisien à l'heure des défis    CAN 2022: L'équipe de la Tunisie la plus touchée par la Covid, 13 cas recensés (liste)    Tunisie : ''Streams'' de Mehdi Hmili, au cinéma    France : Blanquer à Ibiza alors que sa gestion du Coronavirus fait jaser, ça fait tache    Le bâtiment Kobbet Lahoua à la Marsa classé monument historique    Un astéroïde "potentiellement dangereux " passera prés de la terre mardi soir    Aux éditions LALLA HADRIA : «En Tunisie» de Jellel Gasteli    Le Kef | Les montagnes acoustiques en septembre 2022 : La musique comme fer de lance    Tunisie : Paris dénonce fermement les violences policières contre des journalistes    Sommet de la Ligue arabe : Très mauvais pour Alger, pour le monde arabe    Eric Zemmour condamné à 10 000 € d'amende pour provocation à la haine    Le combat d'un résistant septuagénaire palestinien écrasé par une voiture de police de l'occupant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'équipe de Tunisie entame demain la coupe arabe des nations | Billet : A quoi servira la Coupe arabe ?
Publié dans La Presse de Tunisie le 29 - 11 - 2021

Ce sera un test de qualité pour une équipe de Tunisie mise en doute et qui ne convainc pas. Pour Kebaïer et ses joueurs, c'est une compétition qui compte tant.
On s'est habitué à ne pas donner beaucoup d'importance à la Coupe arabe des nations. Pas reconnue par la Fifa jadis (une compétition ethnique), elle est maintenant parrainée par cette structure, puisque ce sera une sorte de répétition avant le Mondial qatari. On parle ici de logistique et d'infrastructure, plutôt que de compétition. Quoi qu'il en soit, c'est une compétition si significative pour notre équipe de Tunisie : ce sera une première réponse à des questions persistantes autour de l'équipe nationale. On se demande encore que vaut techniquement notre équipe nationale, que vaut alors son staff, quelle est sa vraie valeur technique et si c'est une équipe qui peut gagner à la CAN et qui peut aller au Mondial. Du côté de Mondher Kebaïer, c'est une épreuve de plus pour lui et pour ses deux adjoints ( qu'on ne voit pas vraiment agir et jouer pleinement leurs rôles). Malheureusement pour Kebaïer, ses détracteurs sont plus nombreux que ses fidèles. Il y a ceux qui l'attaquent parce qu'ils veulent retrouver un autre sélectionneur à sa place coûte que coûte, mais il y en a aussi qui critiquent Kebaïer pour ses choix, sa gestion des joueurs et des matches. Ce Kebaïer-là est un sélectionneur qui n'arrive pas à s'imposer auprès de tous, y compris ses joueurs. Ses choix sont si discutables, il n'est pas celui qui aime prendre des risques pour donner un coup de neuf, pour faire une rupture par rapport au passé. Et il finit par accumuler les critiques, si bien qu'il met son employeur, Wadii El Jarry, dans une indélicate position. Cette Coupe arabe peut être un salut pour Kebaïer, comme ça peut être un gouffre. Avec une équipe qui va avec une ossature un peu changée et où il y a plus de joueurs locaux que d'habitude et surtout des joueurs évoluant dans des championnats arabes, on exigera alors une performance minimale, les demi-finales. Toute performance en deçà de ce palier est une contre-performance à notre sens. Kebaïer et ses joueurs le savent bien. Ce sera un test de plus pour Kebaïer, d'autant que le premier tour ne devrait pas poser de problèmes. On fignolera ses choix de joueurs, en attendant qu'il mette un peu d' «innovation » dans ses idées, dans les joueurs qu'il investit. Va-t-il le faire ? Ses joueurs, surtout en défense ( la faiblesse criarde de cette sélection !), vont-ils eux aussi réagir et nous livrer une production de jeu et un sérieux plus concrets ? C'est qu'aussi, à un certain moment et sur le terrain, ce sont les joueurs qui prennent le match en charge. L'entraîneur n'est pas quelqu'un qui va tout régler sur le terrain, ce sont le joueurs qui doivent gérer les détails et faire preuve de personnalité et de caractère. A cette équipe de Tunisie, version Kebaïer, on reprochera deux choses : les inquiétants hauts et bas, comme ce dernier match face à la Zambie (excellente première mi-temps et petite deuxième mi-temps), et aussi ce manque d'équilibre défensif ( une équipe dont la défense ne se place pas et ne conteste pas comme il faut). Ce qu'on espère c'est d'avoir une équipe stoïque qui résiste à tous ses maux ; à toutes ses limites et aux aléas adverses. Faute de très grands joueurs ( en fait c'est une équipe surestimée individuellement), c'est dans les classiques vertus qu'on va puiser, tels que le bloc compact, les idées du jeu collectif, les balles arrêtées et surtout la solidité mentale et défensive. Cette Coupe arabe va nous permettre de voir si la construction de la sélection est en train de bien se faire ou non. Sinon, ce sera l'heure des changements déclarés déjà depuis Mauritanie-Tunisie.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.