Le discours indécent de Bechr Chebbi indigne la toile    MEMOIRE: Mohamed HADIDANE    FARK: Riadh SIALA    DECES: Mohamed Moncef BOUKHRIS    Par Jawhar Chatty : Le « Printemps tunisien », enfin ?    NEWS: Rami Bedoui passe au CA    Open d'Australie : Ons Jabeur est prête pour son entrée demain !    Foot-Europe: le programme du jour    Pourquoi: L'éclairage public    Covid-19 — Contamination au variant Omicron: Prendre son mal en patience    Sfax: Le Parti des Travailleurs manifeste contre les mesures d'exception de Kaïs Saïed [Vidéo]    CAN (2e journée): les matches de ce dimanche    Regrettable et désolant    Open d'Australie : Pas de 10e titre pour Djoko cette année !!    NBA : Boston et Philadelphie plus forts que Chicago et Miami    Ils ont dit    Dégradation continue de la note souveraine de la Tunisie: Comment renverser la vapeur ?    La Presse Magazine du Dimanche 16 janvier 2022 consultable sur notre site    Météo: Stabilité de la plupart des indicateurs météorologiques    Du nouveau sur l'accident des deux métros    Mes odyssées en Méditerranée : Le faux comte sicilien, Pepito Abatino, et la star Joséphine Baker    «The Wasteland» d'Ahmad Bahrami: Une expérience sensorielle    Hosni Zouaoui, ancien milieu défensif du CAB: «Je ne crois qu'au mérite»    L'Omicron, un vent contraire limité et temporaire pour l'économie mondiale    Abdelaziz Kacem: Saveur et savoir, même étymologie    Tunisie-Coronavirus : Bilan épidémiologique du 14 Janvier    Tunisie-Ministère de l'Intérieur : Appel à témoins contre un élément takifiriste    Tunisie : Les organisations nationales condamnent la "répression policière" lors des manifestations d'hier    Tunisie-vidéo : Kais Saied reçoit Noureddine Taboubi    La Tunisie reçoit un don de 100 mille doses de vaccins de la Russie    Frappé par des policiers Tunisiens, un journaliste français à la clinique    Scandaleux : Le correspondant d'un journal français frappé par des policiers le14 janvier    Lancement de la 9e promotion de l'incubateur Tunisien Lab'ess avec 10 porteurs de projets    Du 1er au 10 janvier 2022, les recettes touristiques ont crû de 19%    Des nouvelles nominations au ministère de l'Industrie    Baisse de 5,5% de la production d'œufs de consommation en 2021    Semaine boursière : Le Tunindex reprend des couleurs mais l'inertie se poursuit    Meurtre du caporal Saïd Ghozlani : Des peines allant de 32 ans de prison à la condamnation à mort    La France met en garde contre un risque d'attentat élevé en Tunisie    Le cannabis pour se protéger du Coronavirus ?    L' Ukraine victime d'une grosse cyberattaque visant ses sites gouvernementaux    Tahar Bekri: Abdelwahhab Meddeb et la relecture de l'héritage culturel arabo-musulman    Risque d'attentat: La France appelle ses ressortissants en Tunisie à la vigilance maximale    Royaume-Uni : Johnson pourrait être balayé par ses fêtes en plein confinement    Le grand poète tunisien Noureddine Sammoud est décédé    Noureddine Sammoud n'est plus    " Streams " de Mehdi Hmili dans les salles tunisiennes à partir du 19 janvier    Projection-débat autour du documentaire Movma, portrait d'une jeunesse en mouvement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Cérémonie d'ouverture de la 22e édition des Journées Théâtrales de Carthage: Démarrage sur les chapeaux de roues
Publié dans La Presse de Tunisie le 05 - 12 - 2021

La 22e édition des Journées théâtrales de Carthage a démarré hier soir à la Cité de la culture — salle de l'Opéra. Le gratin du théâtre, principalement tunisien mais aussi arabe et africain, a répondu présent.
Invités, membres du jury, présentation des créations scéniques en compétition et plus de 100 créations programmées ont été dévoilées pendant l'inauguration de cette session.
Des teasers ont défilé sur un grand écran, installé comme arrière-fond de la scène principale. Du 4 au 12 décembre 2021, Tunis vivra au rythme du quatrième art. Sous l'œil attentif d'un public aux aguets et sous la houlette de l'actrice Nadia Boussetta, désignée maîtresse de la cérémonie d'ouverture. Plusieurs hommages et aperçus ont défilé, annonçant une programmation garnie en spectacles, mais également en tables rondes, masterclass et rencontres, stages et ateliers, orchestrés par des professionnels, académiciens et jeunes passionnés.
L'hymne national a retenti, signalant le lever du rideau de l'édition de 2021, marquant les 38 ans d'existence de cette manifestation. Mme Nissaf ben Hafsia, directrice des Journées théâtrale de Carthage, a évoqué les difficultés endurées à cause de la pandémie et souligné le maintien de cette manifestation grâce à son équipe soudée. Mme Hayet Ktaat Guermezi, ministre des affaires culturelles, a lancé les festivités sous le signe de l'art et de la résistance.
Des hommages rendus ont été rendus à des personnalités du quatrième art nationales et internationales comme Fadhila Hachmaoui, Amal Dabess, Floriss Adjanohoum, John Sibi-Okumu, Lassaad Ben Abdallah, Jamel Madani, Fethi Mahdoui, Abdelgheni Ben Tara et Saida Hammi. Sans oublier les consécrations dédiées à Aouatef Naim et Noureddine Ouerghi et les hommages posthumes rendus à Kais Rostom et Zayneb Farhat. Un hommage à la troupe de théâtre de Tunis aura également lieu pendant la manifestation.
Un spectacle scénique baptisé « Roméo et Juliette » a été présenté. Il est conçu par Chedly Mahbouli, et incarné par l'artiste Nesrine Mahbouli. Michel Courtemanche, invité d'exception, a présenté un sketch en solo. Musique et théâtre ont fusionné dans un spectacle scénique signé Chedli Arfaoui. Un travail qui valorise le patrimoine musical et donne un aperçu des créations locales qui seront présentées pendant la semaine.
A l'avenue Habib-Bourguiba, « Damous » et la création « Malade » de Walid Khadhraoui ont eu lieu ainsi qu'un spectacle musical de Boudiaa Bouhrizi. Simultanément, deux créations théâtrales ont été présentées à la salle le 4e-Art : « Martyr » de Fadhel Jaïbi, une production du Théâtre national tunisien, et « 18 octobre » d'Abdelwahed Mabrouk à la salle « Le mondial ». Foule et files d'attente occupent déjà les ruelles et l'avenue de la capitale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.